Chargement...

Climatique, chauffage, modules hydrauliques pour PAC

Climatique : comment évolue le marché français ?

En matériels de génie climatique, voici quelle a été l'évolution récente du marché français selon les toutes dernières statistiques de l'INSEE, encore provisoires :

INDICES DE PRIX DÉPART USINE POUR LE MARCHÉ FRANÇAIS :
- Radiateurs et chaudières pour le chauffage central : 107,6 en février 2010 (109,3 en février 2009).
- Matériel aéraulique : 111 en février 2010 (113,9 en février 2009).

INDICES DE PRIX D’ACHAT À L’IMPORTATION :
- Equipements aérauliques et frigorifiques : 99,8 en février 2010 (99,4 en février 2009).

INDICE DES PRIX MOYENS À LA CONSOMMATION EN MÉTROPOLE, HEURES DE MO TTC :
- Travaux de plomberie : 44,33 en février 2010 (43,35 en février 2009).
- Travaux d'électricité : 42,26 en février 2010 (41,32 en février 2009).

INDICE DE CHIFFRE D’AFFAIRES CVS-CJO :
- Commerce de gros de fournitures pour plomberie et chauffage : 113,6 en janvier 2010 (121 en janvier 2009).

INDICE DE CHIFFRE D’AFFAIRES CVS :
- Production et distribution de vapeur et d’air conditionné : 122,5 en janvier 2010 (133,8 en janvier 2009).

Chauffage : quelle température veulent les Français chez eux ?

Pour inverser la tendance des ménages français à trop se chauffer, il faudrait des mécanismes de nature à peser sur les comportements, par exemple en bridant la température à 19°C. Mais, en même temps, la progression de la température idéale, aux yeux des Français, dans les habitations récentes laisse penser que, avec les normes qui s’appliqueront en 2012, les Français “rattraperont le standard de 22°C des pays les plus développés”. Telles sont quelques-unes des conclusions d’une récente enquête du Credoc.

Apsilone va ouvrir une usine de modules hydrauliques pour PAC

« Apsilone Climate & Renewable veut figurer, dans cinq ans, parmi les dix principaux fabricants de matériels thermodynamiques en France. » C’est ce que vient de confier, lors d’un entretien exclusif avec ThermPresse, Erwan Leu, directeur général adjoint de cette SAS (au capital de 50 000 euros), qui, née à la fin de 2009, n’est véritablement entrée en activité qu’à l’occasion du dernier salon Interclima+Elec. L’entreprise compte ouvrir, cette année, à Etampes (Essonne), une unité de production de modules hydrauliques destinés à l’un de ses produits phares : Nassau, un système thermodynamique qui, à la fois air/air et air/eau, est capable également d’exploiter l’énergie solaire thermique. Cette unité de production aura une surface d’au moins 1000 m² et sera construite sur un terrain de 3 hectares, terrain qui abritera également un centre de formation d’installateurs et un “stock tampon” de 1000 à 2000 m².

Nouveau distributeur de pièces détachées dans l’Ouest

Un nouveau distributeur de pièces détachées en chauffage, climatisation, plomberie et électricité vient de naître en Vendée : la SAS PRO (Pièces de Rechange de l’Ouest). Elle a été fondée par huit coopératives d’achat du grand Ouest rassemblant au total un millier de sociétaires, essentiellement des plombiers-chauffagistes. « PRO a été créée à la demande des sociétaires, déçus par l’offre qui leur était proposée sur le marché, explique Jean-Marie Alline (de Covap), président de PRO, lors d’un entretien exclusif avec ThermPresse. Les huit actionnaires de PRO sont spécialisés dans les produits finis et ne vendaient que très peu de pièces détachées. Ainsi, désormais, la boucle est bouclée. » PRO commercialise des pièces de rechange principalement pour chaudières, chauffe-eau et pompes à chaleur. Outre Covap (Comptoir vendéen de l’artisan plombier), sont actionnaires de PRO notamment la Coopérative sévrienne du sanitaire et du chauffage, Morbihan Chauffage Sanitaire, Vendée Sani-Therm et Pays de Loire Sanitherm.

EN BREF - ARTISANAT : CONJONCTURE. Au premier trimestre 2010, selon la dernière enquête trimestrielle de conjoncture de la Capeb qui vient de paraître, les entreprises artisanales de chauffage/plomberie/couverture ont enregistré un recul de chiffre d’affaires de 4% par rapport au même trimestre de l’année précédente. Chez les entreprises artisanales d'électricité, le recul est d’environ 6%.

Téléchargez la lettre hebdomadaire complète

Pour s'abonner à ThermPresse - 605 € TTC/an : cliquez ici

Exemple d'un numéro de ThermPresse :

ThermPresse du 22 juin 2009

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité