Quels emplois et compétences pour la transition écologique et numérique ?



Par Grégoire Noble - Journaliste scientifique


FORMATIONS. Le ministère du Travail, les fédérations professionnelles de la filière électrique et les confédérations syndicales ont signé un contrat d'Engagement développement et compétences afin de mieux identifier les perspectives d'emploi qu'offrent la transition énergétique en cours. Explications.



conference-formation.jpg

Transition écologique et numérique : emplois et compétences



Ce 9 avril 2019, à l'occasion d'une conférence sur les emplois et compétences pour la transition écologique et numérique, le ministère du Travail et de multiples parties prenantes ont signé un accord-cadre national d'engagement de développement de l'emploi et des compétences (Edec) pour la filière électricité. Tous les organismes d'envergure ont apposé leur signature : Fédération française des entreprises de génie électrique et énergétique (FFIE), Fédération des industries électriques électroniques et de communication (FIEEC), Groupement des industries de l'équipement électrique (Gimélec), Syndicat des entreprises de génie électrique et climatique (Serce), Industries du génie numérique énergétique et sécuritaire (Ignes), Union française de l'électricité (UFE) et Think Smartgrids (Réseaux électriques intelligents), tout comme certaines confédérations syndicales (CFDT, CFE-CFC, CFTC, FO).

Anticiper les mutations des marchés de l'électricité

Ils expliquent : "La transition énergétique implique la création, la transformation d'emplois et l'émergence de nouvelles compétences à court, moyen et long terme, soulevant des enjeux d'employabilité et de mobilité, géographiques comme sectoriels". D'où la nécessité d'anticiper ces changements, en préparant et accompagnant à la fois les jeunes générations, mais également les salariés déjà en poste et les chercheurs d'emploi, ainsi que les entreprises et territoires. Le ministère du Travail renchérit : "L'Etat, au travers de ce dispositif, souhaite s'engager dans une démarche ouverte et pragmatique, associant confédérations syndicales, acteurs incontournables de la conduite des transformations concernées par les ruptures liées aux transitions écologique et numérique, territoires ainsi qu'organismes référents et personnalités qualifiées afin de favoriser ensemble un meilleur accès au monde du travail et un accompagnement dans l'emploi tout au long des parcours professionnels".

Quatre priorités ont été fixées : tout d'abord, établir un diagnostic quantitatif des emplois à l'horizon de 2030, en tenant compte des trajectoires prescrites par la Programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) qui conditionnera en effet le choix des vecteurs énergétiques futurs (électron, hydrogène, biogaz, calories…). Ensuite, réaliser un diagnostic qualitatif cette fois en matière d'évolution des métiers et des compétences requises au sein de la filière électrique (énergie, industrie, bâtiment). Une fois ces deux étapes franchies, les signataires proposeront des adaptations de l'offre de formations et de certifications professionnelles afin de sécuriser l'emploi et d'élaborer des parcours à court et moyen terme. Le cabinet de conseil PwC accompagnera ces phases d'étude. Dans un troisième temps, les données et outils seront mis à disposition des pouvoirs publics, des institutionnels de l'emploi et des acteurs de la formation initiale et continue. Des territoires partenaires comme les régions Provence-Alpes-Côte d'Azur, Hauts-de-France et Bretagne, pourront en profiter dans la réalisation de contrats de transition écologique. Les travaux abonderont ceux du comité stratégique de filière "Industries des nouveaux systèmes énergétiques".



Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Reférencement gratuit

Référencez gratuitement votre société dans l'annuaire

Suggestions

Sept organisations professionnelles créent l’Association Française de la Ventilation

Sept organisations professionnelles créent l’Association Française de la Ventilation

Découvrons la création et la structuration de l'Association Française de la Ventilation qui a eu lieu ce 27 Janvier 2021.


Gestion énergétique des bâtiments tertiaires et multisites

En réponse au décret tertiaire et décret BACS pour optimiser la gestion énergétique des bâtiments tertiaires et multisites : solution EMS et comptage électrique communiquant


Equipements de bornes de charge pour véhicules électriques dans le multi-résidentiel

Le marché des véhicules électriques est en pleine expansion, il est donc important d'équiper le multi-résidentiel par des bornes de charge.


RE2020 : évolutions, nouveautés et avis d’un bureau d’études référent

RE2020 : évolutions, nouveautés et avis d’un bureau d’études référent

La Réglementation Environnementale 2020, reportée à 2021, continue d'inclure nouveautés et évolutions. Nathalie Tchang, directrice BET TRIBU ENERGIE, nous en présente les détails.


La Copro des Possibles monte en charge auprès des professionnels et se décline en virtuel

La Copro des Possibles monte en charge auprès des professionnels et se décline en virtuel

La copro des possibles souhaite remettre l'humain au centre des décisions pour souder les liens au sein des conseils syndicaux


La construction hors site ou la construction industrialisée, le rapport de l’année

La construction hors site ou la construction industrialisée, le rapport de l’année

La construction hors site offre un nouvel angle d'action pour construire des bâtiments conformes à la prochaine RE2020 : sobres en énergie, performants et à moindre coût.


Construire bas carbone, le guide à l’usage des décideurs du bâtiment

Construire bas carbone, le guide à l’usage des décideurs du bâtiment

Construire bas carbone est désormais une nécessité pour endiguer le changement climatique. Ce guide à l'attention des décideurs du bâtiment est une aide précieuse pour tenter d'y parvenir


ALLIANCE DU BATIMENT : le regroupement des acteurs pour démocratiser le BIM

ALLIANCE DU BATIMENT : le regroupement des acteurs pour démocratiser le BIM

Démocratiser le BIM (Building Information Modeling), tel est l'objectif de L'ALLIANCE DU BATIMENT. Considérant les avancées du secteur et visant un langage commun.


Titre V pour les récupérateurs de chaleur Ridel-Energy

Titre V pour les récupérateurs de chaleur Ridel-Energy

Pouget Consultants a accompagné Ridel-Energy dans le déploiement du Titre V pour les récupérateurs de chaleur (centrale frigorifique et groupes d'eau glacée)


Cold Place, la 1ère app mobile fédérant la communauté des frigoristes

Cold Place, la 1ère app mobile fédérant la communauté des frigoristes

Cold Place est la première application mobile rassemblant les frigoristes et techniciens du froid : une véritable boîte à outils en ligne !


Pour un air sain dans nos habitations, le Livre Blanc de la qualité de l'air

Pour un air sain dans nos habitations, le Livre Blanc de la qualité de l'air

La qualité de l'air intérieur est une préoccupation importante des Français. Purifier l'air intérieur via climatisation est une solution efficace pour se prémunir des particules ultrafines.


La construction hors-site : une opportunité pour le bâtiment ?

La construction hors-site : une opportunité pour le bâtiment ?

Découvrons les capacités de la construction hors-site qui devient un phénomène majeur depuis ces dernières années.


Rénovation énergétique : France Stratégie met en avant le tiers-financement

Rénovation énergétique : France Stratégie met en avant le tiers-financement

Découvrons comment l'Ademe avait pour ambition de motiver les propriétaires ou bailleurs de logements collectifs de se lancer dans la rénovation énergétique de leur


Plan de relance de 10 milliards d’euros d’aides : revue de détail des mesures annoncées

Plan de relance de 10 milliards d’euros d’aides : revue de détail des mesures annoncées

Découvrons le plan de relance d'aides relatif à l'épidémie du coronavirus depuis le début de l'année 2020.


Le développement durable « parce que l’on n’a pas le choix » ne fonctionne pas

Le développement durable « parce que l’on n’a pas le choix » ne fonctionne pas

Peut-on changer malgré les catastrophes, les épidémies, et la tendance est forte de revenir à la situation antérieure, « c’était mieux avant ».