Chargement...

Brésil : biodiesel, énergie marémotrice et nucléaire

L’industrie du biodiesel pourra créer 30 000 emplois en un an. Le générateur du vagues peut produire jusqu’à 7,7 kW par mètre de houle.

Signe d’un besoin important en énergie, le Brésil livre des annonces tous azimuts en matière énergétique.
Sérgio Rezende, ministre de la science et de la technologie, a annoncé un plan pour la construction de 7 usines nucléaires sur 15 ans. Ce en raison de l’augmentation du coût de l’énergie hydroélectrique et de son éloignement des lieux de consommation. La part du nucléaire au Brésil paasera aolors de 1 à 2 % actuellement à 5 %.
Ce début d’année aussi, le président Lula a annoncé lancer un plan de développement du biodiesel dans la région du Nordeste, dans la région déshéritée et semi-aride du Sertao. L’objectif est de créer quelque 30 000 emplois d’ici fin 2006 (en plus des 65 000 actuels dans ce secteur).

Enfin, toujours pour la fin 2006, devrait commencer la construction de la première usine brésilienne pouvant produire de l’énergie électrique à partir des vagues de l’océan. Cette usine devrait être implantée au large du littoral de l’Etat du Ceara, au Nordeste du Brésil.
Sa puissance annoncée est modeste : 500 kW, soit la puissance nécessaire à la consommation de 200 familles.
Ce projet pilote devrait permettre de montrer le potentiel du pays à produire jusqu’à 15% de ses besoins en électricité à partir de l’énergie de l’océan.
Il s’agit en effet de construire en haute mer, là où la constance des vents et des courants est plus probante que sur le littoral sudeste et sud du pays.
L’usine devrait produire 7,7 kW par mètre de vague.
Le coût du projet est pour l’heure estimé à 3,5 millions de reals (1,3 million d’euro). HJ

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité