Chargement...

Photovoltaïque : des capteurs minces plus efficaces

L'équipe Photovoltaics Special Research Center de l'université de Nouvelle-Galles du Sud, à Sydney, détenait le record mondial du taux de conversion pour une cellule photovoltaïque au silicium cristallin : 24,5%. Récemment, elle a amélioré cette performance avec des éléments en couches minces. Ces chercheurs ont augmenté d'un facteur 16 la capacité d'absorption de la lumière de couches minces de 1,25 µm d'épaisseur, pour une lumière de longueur d'onde de 1 050 nm.
Cette augmentation du taux d'absorption se traduit par un rendement plus élevé, compris entre 13 et 15% (contre 8-10%).
La méthode utilisée consiste à déposer un film d'argent d'environ 10 µm d'épaisseur sur la surface de la cellule puis de la chauffer à 200 °C. Sous l'effet thermique, le film se craquelle en structures d'environ 100 nm de largeur.
Les nanoparticules d'argent excitent des plasmons de surface qui augmentent l'absorption de la lumière.

Pour en savoir plus :
Sur le projet viennois : http://www.pv.unsw.edu.au/

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité