Etude énergétique très sociale ! Chalets en palettes bois

Par Robert PELZER - Président du BET BETEC

La performance énergétique à un prix, celui de l’effort mais aussi de la générosité et solidarité. Au-delà des références high-tech, les réhabilitations thermiques dont bénéficient les Bâtisseurs d’Emmaüs, permettent d’économiser plus de 60% d’énergie…. Une performance énergétique à haute valeur ajoutée, humaine !

1°/ Performance énergétique et sociale

Les Bâtisseurs d’Emmaüs, héritiers des compagnons, s’engagent durablement contre la pauvreté et l'exclusion en luttant contre le mal logement. Pour cela ils proposent d'auto-construire des chalets de palettes entièrement équipés en bois de « Palette Europe » (120x80x16,6 cm). Cette démarche permet de revaloriser le bois et donc de réemployer du bois palette en dehors du broyage.

Jean-Pierre Le Bail, architecte DPLG est l'auteur de ces plans de maison d'un procédé de construction simple et moderne. C’est avec une ossature bois réalisée par l’assemblage de palette complète qu’il arme les parois extérieures (murs, planchers, rampants supports de
toiture). Le parement extérieur est quant à lui un bardage en planches de palette isolées en ouate de cellulose permettant la présence de lames d’air entre les bardages verticaux. Le parement intérieur du placoplâtre BA13.

chalet Emmaus pour 2 personnes

Figure 1 : Vue d'un chalet pour 2 personnes

Le rôle du bureau d’études à été d’effectuer un bilan énergétique portant sur les deux réalisations Neuilly-Plaisance (38, Avenue Paul Doumer) et Rosny-sous-Bois (8, Impasse de l'Aubépine).

Plan chalet Neuilly-plaisance

Figure 2 : Plan chalet Neuilly-plaisance

Plan chalet Rosny sous bois

Figure 3 : Plan chalet Rosny sous bois

Ces deux études permettent de vérifier la conformité avec la RT 2005 et de situer les constructions par rapport aux labels BBC de manière à ce que les chalets soient respectueux de l’environnement.

Le bureau d’études a donné des pistes d'amélioration chiffrées (investissement et économie réalisable).

Pour une SHON = 35m²

Il apparaît que les impacts énergétiques à améliorer sont :

  • Isolation des murs de la toiture et menuiseries
  • Systèmes VMC
  • ECS solaire
  • Chauffage par pompe à chaleur

Tout d’abord l’état des lieux des chalets existants indique que :

  • La mise en œuvre du bardage extérieur ne permet pas d’isoler la lame d’air, ce ne peut être un isolant thermique complémentaire de la paroi
  • Plus particulièrement pour le chalet de Neuilly-plaisance, des déperditions au niveau du plancher du R+1 et des parois donnant sur le sas sont constatées ainsi que des déperditions au niveau de la porte extérieure
  • Déperditions au niveau de la fenêtre en comble (ne respecte pas les gardes fous réglementaires)
  • Pas d’entrée d’air en façade ni de bouches d’extraction pour les kitchenettes

2°/ Les solutions thermiques proposées

gros plan sur le bardage bois

Amélioration des performances de l’enveloppe thermique

  • Augmentation de l’isolation : isolation supplémentaire de 8 cm sur les murs et la toiture U<0,2 W/m²K
  • Fermeture du sas d’entrée : par la mise en place d’une porte isolante U=1,7 W/m²K dans le sas de manière à limiter les surfaces déperditives
  • Remplacement des ouvrants : ouvrant des fenêtres double vitrages faible émissivité U=1,7 W/m²K
  • Installation d’entrées d’air intégrées dans les huisseries, bouche d ‘extraction dans les kitchenettes, la douche et les WC

Amélioration énergétique sur les systèmes

  • PAC air/air COP (nombre de kWh produit pour 1kWh consommé)>3,5 pour le chauffage thermodynamique
  • VMC de type hygroréglable
  • ECS solaire (2m² de capteur solaire + ballon de 200l avec appoint électrique)

3°/ Réglementation, résultats et gain énergétique

Neuilly Plaisance

Ubât

Ubât réf

Gain Ubât

Cep

Cep réf

Gain Cep

Cep-p

Cep-p max

Gain Cep

W/m²K

W/m²K

%

kWhep/m²

kWhep/m²

%

kWhep/m²

kWhep/m²

%

BATIMENT EXISTANT

0,65

0,4

-63%

759

420

-81%

731

250

-192%

Fermeture
du sas d'entré

0,41

0,36

-14%

436

381

-14%

415

250

-66%

Augmentation
de l'isolation

0,32

0,36

11%

372

381

2%

351

250

-40%

Remplacement
des ouvrants

0,28

0,36

22%

352

381

8%

351

250

-40%

VMC
type Hygroréglable

0,28

0,36

22%

328

381

14%

315

250

-26%

Chauffage thermodynamique
par PAC

0,28

0,36

22%

241

266

9%

199

250

20%

ECS solaire
+ appoint élec

0,28

0,36

22%

207

284

27%

159

250

36%

Rosny sous bois

Ubât

Ubât réf

Gain Ubât

Cep

Cep réf

Gain Cep

Cep-p

Cep-p max

Gain Cep

W/m²K

W/m²K

%

kWhep/m²

kWhep/m²

%

kWhep/m²

kWhep/m²

%

BATIMENT EXISTANT

0,48

0,38

-26%

500

337

-48%

480

250

-92%

Augmentation
de l'isolation

0,33

0,36

8%

337

291

-16%

325

250

-30%

Remplacement
des ouvrants

0,3

0,36

17%

321

291

-10%

308

250

-23%

VMC
type Hygroréglable

0,3

0,36

17%

309

291

-6%

296

250

-18%

Chauffage thermodynamique
par PAC

0,3

0,36

17%

217

219

1%

177

250

29%

ECS solaire
+ appoint élec

0,3

0,36

17%

181

231

22%

135

250

46%

Avec :
U bât : Coéficient moyen de déperdition par transmission du bâtiment en W/m².K Cep : Consommation énergétique, formulées en consommation d'énergie primaire en Kwh /m².an Cep-p : Consommation énergétique, formulées en consommation d'énergie primaire pour les besoins en chauffage et eau chaude sanitaire en Kwh /m².an

4°/ Résultats en termes d’étiquette énergétique

Base de simulation avec LOGICIEL CLIMAWIN version 1.3

Augmentation du gain du coefficient moyen de déperdition du bâtiment.

Augmentation du gain du coefficient moyen de déperdition du bâtiment

5°/ Coût des travaux de rénovation thermique

chalet Emmaus

DESIGNATION Unité Qté Prix unitaire PRIX TOTAL
Mise en place d'une isolation de 80 cm Th38 110 9 990
Mise en place d'ouvrants avec U < 1,7 W/ m².K Ens 1 1 800 1 800
Installation d'une VMC hygroréglable basse consommation Ens 1 400 400
Installation d'un chauffage par pompe à chaleur Ens 1 3 000 3 000
Installation d'un chauffage solaire + appoint électrique Ens 1 2 500 2 500

MONTANT TOTAL - € - H.T.

8 690 €

MONTANT TVA 19,6% - € - H.T.

1 703 €

MONTANT TOTAL - € - T.T.C.

10 393 €

N.B. : les prix ne comprennent pas les heures de main œuvre intégrée dans l’implication et la générosité des acteurs d’Emmaüs

La part génie climatique revient à 8 690 euros HT

La construction de base coûte 25 000 euros de fourniture. (main d'œuvre gratuite par les compagnons)

Le ratio de construction est donc de 25000/35 = 714 euros/m²Shon

En résumé …

Nous constatons une nette amélioration des consommations énergétiques : en passant de 500 à 181 kWh/m²/an le gain est de 63%. Cependant nous sommes encore loin d’atteindre le label BBC EFFINERGIE. L’évolution suivante pour optimiser cette construction serait d’augmenter la surface utile du logement. Est-ce compatible avec le programme d’Emmaüs ? Cette piste sera exploitée certainement ainsi que la mise en œuvre de capteurs photovoltaïques.

Robert PELZER - Président du BET BETEC
Robert PELZER, Ingénieur ENSAIS spécialisé génie thermique, dirige le bureau d’études technique parisien BETEC. Il intervient dans des opérations importantes de réhabilitation de bureaux et de surfaces commerciales à caractéristiques basse consommation. www.betecsa.com

Commentaires

  • Jean yves
    0
    27/07/2017

    Bonjour Pourriez-vous m'indiquer s'il vous plaît s'il existe une formation pour la construction d'une maison en palette


  • Sonia
    0
    07/06/2015

    Je recherche de l'accompagnement technique sur un projet de petite maison palette dans une serre horticole servant à de l'aquaponie, pourriez vous m'orienter, mon projet se déroule près de Marmande, dans le Lot-et-Garonne.

    Merci beaucoup, même si ce n'est qu'un contact à qui pouvoir poser des questions, c'est déjà super!

    Je vous tiendrais informés du déroulement de mon projet !


  • Genevieve RICHY
    0
    17/08/2013

    Bravo pour cette activité ! je vous signale des mines de palettes à Château Rouge et à la fin des marchés de Paris, ces palettes peuvent vous servir au lieu de trainer des sur les trottoirs et de finir par être détruites et mises dans les bennes à ordures de la ville de Paris.
    Je reste à votre disposition pour d'éventuels conseils sur ce sujet.


  • Anaïs
    0
    04/06/2013

    Mon mari et moi, tous deux architectes spécialisés en architecture en terre crue (CRAterre), sommes basés au Brésil.
    Dans le cadre d’un cours dans une université d’architecture, nous intervenons dans une communauté de petits paysans producteurs locaux. Ceux-ci vivent dans des conditions extrêmement précaires et une famille a été choisit pour développer son habitat en matériaux de récupération et/ou écologiques.
    Pour le premier semestre (qui touche à sa fin), l’objectif du cours est d’inciter les étudiants à développer des systèmes constructifs alternatifs utilisant les matériaux locaux : eucalyptus du terrain, bambous, terre et palettes (malheureusement pas toutes calibrées, mais avec quelques unes EUR). Divisés en groupes, ils ont tous déjà un projet d’habitat à peaufiner (la famille est venue faire une correction à l’université, une révolution en soit ici) et tous ont des idées intéressantes avec les palettes.
    Pour l’instant, les options ont été d’utiliser des eucalyptus pour la structure et ne se servir des palettes que pour des cloisons de remplissage.
    En voyant cet article, les palettes étant porteuses, j’ai trouvé ça plus qu’intéressant : plus besoin de couper les eucalyptus, les faire sécher, penser aux interfaces eucalyptus/palettes !

    Je voulais savoir s’il vous serait possible de nous orienter sur les détails d’assemblage ainsi que sur les critères de sélection des palettes (c’est un peu disparate, mais peut-être pourrions-nous négocier avec l’usine d’à-côté pour récupérer à nouveaux les EUR).
    Au deuxième semestre, nous commençons la construction !


LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
En validant ce formulaire, vous acceptez que les informations saisies soient transmises à l’entreprise concernée dans le strict respect de la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Suggestions

Guide de solutions pour répondre aux exigences de la RE2020

Guide de solutions pour répondre aux exigences de la RE2020

Schneider Electric a conçu un Guide pour répondre aux exigences de la Réglementation Environnementale 2020.


Réseaux de chaleur et de froid urbains

Réseaux de chaleur et de froid urbains

Découvrez les solutions pour les réseaux de chaleur et de froid urbains développées par Wilo.


Bilan 2021 et perspectives 2022 des industries CVC en France par UNICLIMA

Bilan 2021 et perspectives 2022 des industries CVC en France par UNICLIMA

Découvrez la tendance dans le mouvement de la transition énergétique et écologique en 2021.


Enquête exclusive sur la RE2020 auprès des concepteurs

Enquête exclusive sur la RE2020 auprès des concepteurs

Que pensent les concepteurs MOA et MOE de la RE2020 ? Du label d'état RE2020 ? XPair et Tribu Energie ont mené l'enquête : voici leurs réponses.


Nouveau DPE : chronique d’un désastre annoncé

Nouveau DPE : chronique d’un désastre annoncé

Ce 1er avril 2022, la liste des logiciels permettant de réaliser le calcul du nouveau DPE a été publiée. Pour BBS Slama, c'est le désastre annoncé.


Solutions de rénovation globale de maisons individuelles : les 11 projets de référence « Rénostandard »

Solutions de rénovation globale de maisons individuelles : les 11 projets de référence « Rénostandard »

11 projets de référence Rénostandard sous les lumières du programme PROFEEL et du CSTB : découvrez les solutions de rénovation globale de maisons individuelles


Retour d’expérience RE2020 en logements collectifs avec seuils échéance 2025

Retour d’expérience RE2020 en logements collectifs avec seuils échéance 2025

Intéressons-nous au retour d'expérience de l'ingénieur énergie-environnement David Lebannier sur les logements collectifs avec seuils échéance 2025.


Rénovation Net Zéro Carbone : HQE-GBC pose les bases

Rénovation Net Zéro Carbone : HQE-GBC pose les bases

La rénovation zéro carbone est au coeur des enjeux pour le secteur du bâtiment. Net Zéro Carbone est une nouvelle initiative visant à créer des guides d'application pour y participer au mieux.


La ventilation double-flux thermodynamique, sans contamination possible

La ventilation double-flux thermodynamique, sans contamination possible

Pour éviter toute contamination par la ventilation, il existe désormais des solutions telles que la ventilation double-flux thermodynamique.


Retour d’expérience sur 106 maisons rénovées BBC et plus à énergie positive

Retour d’expérience sur 106 maisons rénovées BBC et plus à énergie positive

La rénovation en résidentiel, Enertech, Effinergie, Médiéco et négaWatt en ont démontré toute sa portée en rénovant 106 maisons devenues BBC.


Actions technico-économiques pour éradiquer les étiquettes F & G d’un patrimoine de logements sociaux

Actions technico-économiques pour éradiquer les étiquettes F & G d’un patrimoine de logements sociaux

Les étiquettes énergétiques F et G liées au DPE sont un fléau pour le patrimoine de logements sociaux, au coeur des enjeux du secteur bâtiment. Comment les éradiquer ?


Economies d’énergie et qualité d’air intérieur grâce à la filtration d’air

Economies d’énergie et qualité d’air intérieur grâce à la filtration d’air

Découvrez les solutions afin de prendre soin de la qualité d'air intérieur tout en réalisant des économies d'énergie.


Valeur verte, pour comprendre ce qui fait la valeur d’un bien ...

Valeur verte, pour comprendre ce qui fait la valeur d’un bien ...

Intéressons nous au Rapport Valeur Verte rédigé par l'OID - Xavier Pelton et Sabine Brunel - présentant un intérêt pédagogique pour comprendre comment se construit la valeur d’un bien.nn


Comment bien concevoir une ventilation avec diffusion ?

Comment bien concevoir une ventilation avec diffusion ?

Elément fondamental de la QAI (qualité d'air intérieur), la ventilation se décline sous de nombreux systèmes. Parmi eux, la ventilation avec diffusion. Atlantic vous dit tout


Photovoltaïque en 26 questions-réponses pour gens pressés et démêler le vrai du faux

Photovoltaïque en 26 questions-réponses pour gens pressés et démêler le vrai du faux

Intéressons-nous sur le sujet du développement du solaire photovoltaïque en France avec l'aide du Guide questions-réponses élaboré par le CNRS et le FedPV.