Importance des fiches PEP dans les calculs RE2020

Par Alexandre Bigot, co-gérant BET Passivea

La RE2020 a bouleversé le bâtiment par son ambiance thermique très avancée mais surtout par l’arrivée du tout nouveau volet « carbone ». Ce nouveau volet, outre sa « partie carbone énergie » prévoit également la « partie carbone construction » qui a pour but la décarbonation des produits de construction avec des seuils de plus en plus stricts au fil des années (2022 ➔ 2025 ➔ 2028 ➔ 2031).

Cette chronique proposée aux lecteurs d’Xpair , en partenariat avec l’association AICVF,  montre l’influence des fiches PEP pour les produits CVC et en particulier la forte pénalisation dans le calcul réglementaire RE2020 – en l’absence de fiches PEP – et dans le cas de valeurs prises « par défaut ».


Parenthèse sur le rôle du thermicien/ACViste et sur l’équipe de maîtrise d’œuvre 

Cette nouvelle partie a profondément redistri bué les cartes, le rôle du thermicien/ACViste est  devenu prépondérant dans la conception. Cela s’accompagne également d’un travail plus long, le temps  d’une étude RE2020 est 2 à 3 fois plus long que le temps d’étude d’une étude RT2012. Le temps de saisie de l’intégrali té des matériaux mis en œuvre sur un projet est long et fastidieux : métré + choix de fiches FDES, sans parler du temps  d’optimisation des fiches si le « projet ne passe pas ».
Les choix opérés très tôt dans la conception, comme les revêtements de façades ou les types de planchers/façades  peuvent être totalement remis en cause lors de la phase  « ACV ». Une équipe maîtrise d’ouvrage/œuvre qui vise une  ambition supérieure (dès le seuil RE2025) doit s’assurer très en amont de la cohérence de la programmation/conception  au regard de l’exigence « carbone ». 

Le point qui pose le plus question à ce sujet porte sur « les  quantités ». Qui les doit ? et qui doit choisir les fiches FDES ?
Si la gestion de projet fait que l’on attend des économistes/Gros Œuvre/VRD qu’ils évaluent leurs quantités/FDES à la fin du PRO/DCE, le projet aura alors une épée de Damoclès  au-dessus de la tête durant la conception avec la probabilité non négligeable d’un raté ! Le thermicien/ACViste doit être  force de proposition dès le stade avant-projet/permis de  construire et son expertise fera toute la différence ! 

 On peut également s’interroger sur l’option quasi obligatoire  de donner au concepteur ACV le suivi des FDES en chantier. 

Il apparaît que le lot « 8. CVC » tient une part non négligeable  de cette « partie carbone construction », notamment lorsque  l’on commence à évoquer les appareils qui contiennent des  fluides frigorigènes.
Afin d’illustrer ces propos, nous proposons un tableau comparatif du poids carbone (fiche PEP vs fiche par défaut) sur 3 matériels de type « pompe à chaleur individuelle » représentatifs du marché du logement neuf. 

Nota : le tableau se base sur des projets concrets (logements T4  groupés d’architecture simple, 80-85m² environ).


Ces tableaux nous fournissent beaucoup d'informations : 

tableau comparatif pep


1. Tous les produits n’ont pas de fiche collective (exemple :  CET).
2. Les fiches par défaut sont ULTRA défavorables et rédhibitoires dans la majorité des projets soumis à la RE2020.
3. Certaines fiches collectives sont acceptables (exemple  mono-split) mais d’autres (PAC DS) sont moins intéressantes que les fiches par défaut. 
4. Les poids carbone des fiches par défaut de ces produits  peuvent représenter à elles-seules : 
– 35% du total carbone accepté par la réglementation seuil 2022 pour les CET  
– (44% du seuil 2025 et 51% du seuil 2028) * 
– 55% du total carbone accepté par la réglementation  seuil 2022 pour les mono-split (68% du seuil 2025 et  78% du seuil 2028) * 
– 59% du total carbone accepté par la réglementation  seuil 2022 pour les PAC DS 
– (73% du seuil 2025 et 84% du seuil 2028) * 

* A noter que ces pourcentages augmentent sur les logements de petites tailles. 


A la lumière de ce constat

Il apparaît qu’un fabricant qui ne  fait pas la démarche de décarbonation de ses produits (diminution du GWP des fluides frigorifiques de ses machines par  exemple), mais surtout de reconnaissance de ses efforts via des fiches PEP individuelles, est laissé de côté d’un point de vue prescription dans les projets soumis à la RE2020. Avec  l’arrivée des seuils 2025 et les demandes de plus en plus régulières d’application des seuils 2028, les fiches PEP seront  d’autant plus obligatoires et les fiches collectives deviendront très vite obsolètes. 

Nous avons pris un échantillon restreint de 3 produits de  type « pompe à chaleur individuelle » car fortement représentatifs de cet écart, mais les produits suivants sont également très significatifs et peuvent parfois manquer de fiches  PEP : 
• Pompes à chaleur pour le tertiaire (1 PEP et 1 Fiche collective (UNICLIMA) sur la base INIES le 01/03/2024)
• Chaudière biomasse (0 fiche PEP sur la base INIES le 01/03/2024)
• Photovoltaïque (panneaux, onduleur, supportage, …)
• Appareils sanitaires : la base INIES est très faiblement fournie en appareils sanitaires ce qui restreint fortement les prescriptions ou impacte le poids carbone du projet  de manière importante. 
• Appareillages électriques : dans un projet de maison in dividuelle, le lot électricité courant fort saisi « au forfait »  est de 98kgCO2/m²SREF soit environ 14% du résultat  seuil 2022, 17% du seuil 2025 et 20% du seuil 2028. Il va  sans dire que l’atteinte des seuils 2025 et 2028 sera sou mise à l’effort des fabricants d’appareils électriques de  produire des fiches PEP et d’accompagner les bureaux  d’études dans leur saisie carbone. 
• Installation de recharge de véhicules électriques (IRVE).
• Caisson de VMC simple et double flux, CTA. 
• Tourelles de désenfumage (0 fiche PEP sur la base  INIES le 01/03/2024). 
• Ballon de stockage / Adoucisseur / Vase d’expansion
• Pompe / Surpresseur / Relevage
• Echangeur de chaleur
• Accessoires divers : réseaux de ventilation, fumisterie,  calorifuge, chapeau de toiture, piège à son, vannes, filtres  à tamis, clapet, thermomètre. 
• Thermostat d’ambiance … 

Il convient de comprendre le rôle du bureau d’étude en  charge de l’étude carbone RE2020 : l’objectif est d’atteindre  la performance carbone exigée par le donneur d’ordre tout  en permettant au projet de se construire.  

Ce qui signifie qu’un produit qui représente à lui seul un poids carbone majeur sera écarté (quel que soit ses performances ou encore son rapport qualité/prix) au profit d’un produit  beaucoup moins impactant qui permet de laisser de la marge aux autres matériaux de construction (maçonnerie, revêtement de sol, peinture, VRD, menuiseries, …). Un projet ne peut pas commencer son étude carbone avec 50% du résultat  grevé par un seul produit, cela mettrait ainsi en péril l’économie/la faisabilité du projet. 


Par Alexandre Bigot, co-gérant BET Passivea


Définitions pour rappel

  • La FDES, pour Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire, regroupe l’ensemble des informations environnementales et sanitaires liées aux produits de construction.

  • Le PEP, ou PEP ecopassport®, pour Profil Environnemental Produit, regroupe l’ensemble des informations environnementales et sanitaires liées aux matériels et équipements électriques, électroniques et de génie climatique intégrés au bâtiment.

  • Les FDES et PEP s’appuient sur l’ACV pour quantifier le poids environnemental de chaque phase de la vie d’un produit, depuis les matières premières entrant dans sa composition, jusqu’à sa fin de vie (enfouissement, destruction, recyclage, réemploi), en passant par sa fabrication, son transport, son installation, son exploitation et sa maintenance dans l’ouvrage bâtiment.


Lien intéressant

Les fiches PEP, le sitede référence INIES


Sources et Liens

passivea environnement

aicvf association

Devenez adhérent de l’AICVF


Un mot sur l’AICVF

Association des Ingénieurs et techniciens en Climatique, Ventilation et Froid

L’association poursuit un but d’intérêt général. Créée en 1910, l’AICVF regroupe près de 1 900 membres individuels et une centaine de membres personnes morales (dont XPAIR).
Elle comprend des instances statutaires nationales, Bureau et Conseil d’Administration, 17 groupes régionaux dotés chacun d’un Bureau, des comités nationaux. L’AICVF est Membre de REHVA, Fédération européenne regroupant 27 associations nationales d’ingénieurs en chauffage, ventilation et conditionnement d’air d’Europe.

Rappelons l’objet social de l’AICVF qui est de participer à la diffusion des bonnes pratiques par l’information et la formation de ses membres et du monde éducatif dans les domaines
•  De la performance énergétique et environnementale des bâtiments.
•  Du confort et du bien-être des occupants.
Et ainsi contribuer au développement scientifique, réglementaire, technique et technologique dans ces domaines.

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
En validant ce formulaire, vous acceptez que les informations saisies soient transmises à l’entreprise concernée dans le strict respect de la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Suggestions

Régulation et GTB : le marché français en 2023 et les perspectives 2024

Régulation et GTB : le marché français en 2023 et les perspectives 2024

L’évolution du marché français de la régulation et de la GTB en 2023 et les tendances à surveiller en 2024.


EnerJ-meeting Paris 2024 : Les outils et solutions disruptives pour des bâtiments sobres et efficaces

EnerJ-meeting Paris 2024 : Les outils et solutions disruptives pour des bâtiments sobres et efficaces

EnerJ-meeting Paris 2024 : Journée incontournable pour les professionnels du bâtiment. Découvrir comment les acteurs du bâtiment peuvent construire plus durable grâce à des solutions efficaces.


Construire et rénover : 1. Sobriété - 2. Efficacité - 3. Décarbonation, venez échanger à EnerJ-meeting Paris

Construire et rénover : 1. Sobriété - 2. Efficacité - 3. Décarbonation, venez échanger à EnerJ-meeting Paris

EnerJ-meeting Paris, le grand rendez-vous de toute la filière des décideurs du bâtiment fait peau neuve au Carrousel du Louvre le 6 Février 2024


Plancher chauffant et rafraîchissant en neuf et rénovation

Plancher chauffant et rafraîchissant en neuf et rénovation

Le plancher chauffant et rafraîchissant de Schulter est une solution innovante et polyvalente, adaptée à la fois aux nouvelles constructions et aux rénovations.


Conception d’une solution PAC hybride collective : les points d’attention

Conception d’une solution PAC hybride collective : les points d’attention

Solution PAC hybride collective : l’alliance parfaite entre efficacité énergétique et performance.


Les pompes à chaleur au réfrigérant naturel, le R290

Les pompes à chaleur au réfrigérant naturel, le R290

Les pompes à chaleur utilisant le réfrigérant naturel R290 sont des systèmes innovants qui exploitent les propriétés thermodynamiques exceptionnelles de ce fluide frigorigène écologique.


Géothermie de surface avec pompe à chaleur, études et innovations

Géothermie de surface avec pompe à chaleur, études et innovations

Découvrez les dernières avancées dans le domaine de la géothermie de surface, où les pompes à chaleur (PAC) exploitent la chaleur du sous-sol.


Déshumidification de locaux et déshumidification de piscines

Déshumidification de locaux et déshumidification de piscines

Explorer les solutions de déshumidification pour locaux et piscines, pour un contrôle efficace de l'humidité.


Coup de projecteur sur les innovations « solutions techniques » d’EnerJ-meeting Paris 2024

Coup de projecteur sur les innovations « solutions techniques » d’EnerJ-meeting Paris 2024

Découvrez les dernières avancées technologiques au cœur d’EnerJ-meeting Paris 2024. Explorez les solutions techniques qui façonneront l’avenir de l’industrie du bâtiment.


DPE : un toilettage est nécessaire, les adaptations à apporter

DPE : un toilettage est nécessaire, les adaptations à apporter

Optimisez votre DPE pour une efficacité énergétique maximale et réduire sa consommation d'énergie.


L’équilibrage des réseaux hydrauliques, réglementations et décryptages

L’équilibrage des réseaux hydrauliques, réglementations et décryptages

Cette Parole d'Expert, rédigée par Claudine LATASTE, Ingénieur bureau d'étude chez WATTS, offre une exploration détaillée de l'équilibrage des réseaux hydrauliques.


Renouvelables : tenir les projections pour 2030 demandera de forts investissements

Renouvelables : tenir les projections pour 2030 demandera de forts investissements

Investissements essentiels pour atteindre les objectifs de développement durable en 2030 pour un avenir plus propre


Carbone incorporé dans les bâtiments : le livre blanc et ses 25 recommandations

Carbone incorporé dans les bâtiments : le livre blanc et ses 25 recommandations

Découvrez dans le Livre Blanc les 25 recommandations pour réduire le carbone incorporé dans les bâtiments.


Transformation énergétique : Spirotech réinvente le chauffage de son siège social

Transformation énergétique : Spirotech réinvente le chauffage de son siège social

Spirotech, entreprise familiale hollandaise, a optimisé le chauffage de ses bureaux et entrepôts au sein de son siège social à Helmond.


Transition hydrique des bâtiments collectifs et tertiaires : le podcast de BWT

Transition hydrique des bâtiments collectifs et tertiaires : le podcast de BWT

Cet article met en avant un podcast de BWT qui aborde l'optimisation de l'utilisation de l'eau dans les bâtiments collectifs et tertiaires, à l'occasion de la Journée Mondiale de l'Eau 2024.