58 logements « zéro carbone » à Chanteloup en Brie (77). Retour d’expérience

Par Stéphane COCHET, Architecte, A003 architectes

Ce projet « Zéro Carbone » est le résultat d'une démarche d'optimisation bas carbone des solutions constructives et des systèmes techniques pour une opération réalisée de 10 logements individuels et de 48 logements collectifs pour le maître d'ouvrage Expansiel / EPA Marne, située ZAC de Chêne Saint Fiacre à Chanteloup en Brie (77).

Zéro carbone

Cette réalisation de logements en accession sociale se distingue par un niveau « énergie-carbone » E3C2, par le choix d'une construction total en ossature bois et en bois massif, hormis les cages d'ascenseur en CLT. Elle se distingue également par une conception environnementale de la maîtrise d'œuvre sur les sujets de qualité d'air intérieur, confort d’été, limitation des emprises voiries, limitation des terrassements, récupération des déblais de chantier, perméabilisation maximale des sols, …
 

Les données du projet « Zéro Carbone » de logements à Chanteloup en Brie

  • 10 pavillons en bande à R+1 – 4 collectifs à R+2 (2e famille collectif) – parking semi enterré – 6 cages d'ascenseur – 110 places de stationnements.
  • 48 collectifs (2943m²SHAB) et 10 individuels (750m²SHAB) : T2/T3 et T4 – surface SHAB moyenne 64m² – Parcelle de 7845m².

Logements collectifs

  • Label E3C2 avec E3 = 103kWhep/m²sdp et avec C2 =1.023kgeqCO2/m²SDP pour 1.073max et 435 kgeqCO2/m²SDP sur PCE.
  • Bâtiment biosourcé niveau 3 avec 95kg/m²SDP (surface de plancher).
  • Cep moyen = 25kWhep/m².an
  • Un Bbio exceptionnel de -80% avec énergie GAZ + PV (365m² - 72kWc).
  • Grande parcelle, peu de densité (R+2), impact stationnement (2pl /logt).
  • VRD : stabilisation des terres existantes à la chaux.
  • Parking semi-enterré + soutènement en bloc à bancher.
  • Structure ossature bois, plancher à solivage en BM + fermettes.
  • Cage d'ascenseur et escaliers en CLT.
  • Menuiseries bois triple vitrage.
  • Isolant fibre de bois en façade et Métis (coton recyclé).
  • Chapes anhydrites à base de sulfate de calcium.
  • Toiture « cool roof » en tuiles blanches.
  • Une chaudière gaz centralisée de 20kW pour 8 logements !
  • Une VMC double flux centralisée - pas de radiateur en logement !

Un parti architectural de logements durables en accession sociale

Données de surfaces …

  • Surface parecelle : 7.845m²
  • SDP : 4.030m²
  • Shab : 3.700m²
  • Emprise bâtie : 2.600m²(33%)
  • Espaces extérieurs : 5.245m² (67%)

Des logements collectifs et individuels

  • 4 bâtiments collectifs R+2 - 6 cages d'escalier + ascenseurs - 2e famille COLL
  • 10 logements individuels accolés - 2e famille IND
  • 66 places semi-enterrées - 45 extérieures
  • 15 T2 / 21 T3 / 12 T4
  • 75% de logements traversants
  • Ratio SHAB/SDP : 0,96

Parti technique architectural

Technique architecturale

  • Pleine terre 40% du terrain - 16,5% voirie
  • Fondations : massifs et de le portée
  • Structure en ossature bois et plancher simple solivage
  • Escalier en bois et cage d'ascenseur  en CLT
  • Façade en bardage prégrisaille + enduit sur FB
  • Couverture  : tuiles blanches + PV
  • Isolant thermique : laine de verre ECOSE (80%recyclé), métisse, fibre de bois « PUR »
  • Menuiserie extérieure : bois LC 3 plis - triple vitrage (UW>0,85W/(M²K)

Batiment plan

Vue en coupe des bâtiments de logements collectifs
 

Isolation bâtiment

Composition et isolations des murs extérieurs en ossature bois
 

Un coût de travaux économique de logements bas-carbone

Travaux projet

  • Coût total des travaux : 7.700.000€ HT
  • DT 1.007.000€ HT VRD + espaces verts (13%)
  • Cout par m²/SHAB : 2.100€ HT

Les solutions techniques pour un label E3C2

Chauffage VMC

Chauffage par VMC double-flux, pas de radiateurs

Pour les logements collectifs

  • Chaudière gaz condensation de 20 kilowatts pour 8 logements.
  • Chauffage et ECS au gaz avec chauffage par l’air.
  • Ventilation double flux à récupération de chaleur assurant le chauffage par l'air pour les logements.
  • Pas de radiateurs !
  • Panneaux photovoltaïques PV production 72 kWc.

Pour les maisons individuelles

Chauffage PAC double flux

Solution 3 en 1 pour les maisons individuelles, projet « Zéro Carbone » à Chanteloup en Brie (77)

  • Chauffage individuel 3 en 1 par logement, par l’air également – pas de radiateurs – via une pompe à chaleur et une ventilation double-flux.
  • Eau chaude sanitaire électrique.
  • Panneau photovoltaïque 310 Wc.

Exemple de calcul pour le niveau énergie E3 des bâtiments collectif

BBio ≤ BBio max 

13.70 <= 72.000 points

80.97%

Cep ≤ Cep max

25.70 <= 70,00 kWhe.p./ m2 /an

63.29%

Cep + Epv + Eges ≤ Cep max + 12 kWh / m2 / an

58.90 <= 82.00

28.17%

Niveau de performance

Cepnr (kWhe.p./m2/an)

Pep,r,ex (kWhe.p./m2/an)

Bilan Energie (kWhe.p./m2/an)

Bilan EPmax (kWhe.p./m2/an)

 Statut

Energie 1

116.70

5.40

111.30

134.90

Atteint

Energie 2

111.30

128.80

Atteint

Energie 3

14.00

102.80

105.70

Atteint

Energie 4

102.80

0.00

Non atteint


Exemple de calcul pour le niveau carbone – calcul du bilan Eges

Eges [Kg CO2 eq./m2]

Plot type [8 logements - 558 m2 SDP]

Maison individuelle type [T4 - 87m2 SDP]

Déchets

8,5

4,5

Eau

1,1

0,1

Energie

24,2

0

Transport

2,7

1,4

A noter : si le projet était alimenté en biogaz (ce qui arrivera peut-être un jour assez proche), le bilan Eges passerait à 630kgeqCO2/m2 pour DVR de 50 ans.
 

Fiche signalétique de l’opération projet « Zéro carbone E3C2 à Chanteloup en Brie (77)

Projet Chanteloup sur Brie

Aménageur : EPA MARNE
Maîtrise d'ouvrage : EXPANSIEL VALOPHIS
Entreprise TCE "Conception" réalisation : MEHA CHARPENTE (94)
Maîtrise d'oeuvre : M’CUB ARCHITECTES + A003ARCHITECTES et AC&T PAYSAGE ET TERRITOIRE
BE Fluides / Thermique / QEB : MAYA CONCEPT
BE Structure : OREGON
Economie : VPEAS
Acoustique : AIDA
VRD : IVOIRE
BIM : Z STUDIO

58 logements E3C2
48 collectifs À R+2 et 10 individuels
110 places de stationnement
Programme en ascesion sociale (PSLA)
Lot CHE2B - ZAC du chêne Saint Fiacre à Chanteloup en Brie
E+C : Label E3C2 avec gaz > Programme pilote évaluation du référentiel E+C communauté ACV IDF avec ADEME, IFPEB, CSTB (2017/2019)
Label bâtiment biosourcé niveau 3
Certification NF habitat HQE niveau entrée (6*)
Concours : Décembre 2016 / Mai 2017
Dépôt PC : Octobre 2017
DCE : Juin 2018
Mise au point marché : Octobre 2018 > Mars 2019
Démarrage travaux : Mars 2019
Installation bulle de vente : Avril 2018 > 48 Logements réservés / 58

Par Stéphane COCHET, Architecte, agence A003 architectes à Paris, certifiée Passive House designer (CEPH)

Sources et liens

A003

Maya

M cub

Commentaires

  • jean-marc
    0
    06/03/2021

    Merci Stéphane de communiquer toutes ces infos. A+


  • Arnaud
    0
    02/03/2021

    Bonjour,

    Bravo pour ce projet ambitieux dans des coûts maitrisés.

    Par contre je crois qu'il y a nécessité de corriger plusieurs choses :
    - le Bbio ne dépend pas de la production d'énergie comme vous semblez le dire ("Un Bbio exceptionnel de -80% avec énergie GAZ + PV (365m² - 72kWc).")
    - on ne comprend pas cette équation ou on mélange des kWh et kgeqCO2 : "Cep + Epv + Eges ≤ Cep max + 12 kWh / m2 / an"
    - le tableau de niveau carbone est difficilement compréhensible, les indicateurs mentionnés ne sont pas les Eges / EgesPCE

    Par ailleurs je pense qu'il faut éviter de parler de projet "zéro carbone" pour une construction, le calcul le montre, on est bien loin du zéro carbone :) Zéro carbone, ce serait de ne pas construire :)

    Arnaud



    • Stéphane
      0
      09/03/2021

      Bonjour.
      Tout à fait. L'opération "zéro carbone" est le nom qui a été donné par l'EPAMarne/EPAFrance pour marquer surtout l'ambition de prendre en compte une démarche carbone avant le lancement du référentiel E+C- avec les fiches FDES de l'ancienne norme NF P 01-010 qui pouvaient présenter des bilans négatifs sur le bois...
      Quant aux autres remarques vous avez raison, le Bbio est bien indépendant de la production de l'énergie, et pour le tableau Eges/Eges PCE on aurait effectivement pu mettre en avant un tableau plus explicite: ce tableau porte sur les impacts Carbone du chantier du référentiel C et non sur le PCE qui est de 415kgeqCO2/m2 moyen pour les collectifs et de 485 pour les individuels.
      Cep+Epv+Egnr


LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
En validant ce formulaire, vous acceptez que les informations saisies soient transmises à l’entreprise concernée dans le strict respect de la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Suggestions

EnerJ-meeting Paris le 9 février : « construction et rénovation, sobriété et solutions 0 carbone »

EnerJ-meeting Paris le 9 février : « construction et rénovation, sobriété et solutions 0 carbone »

Le 9 février 2023 aura lieu la 7 ème édition d'EnerJ-meeting Paris sur le thème « construction et rénovation, sobriété et solutions 0 carbone »


Tableau de bord des labels Effinergie au 4eme trimestre 2022

Tableau de bord des labels Effinergie au 4eme trimestre 2022

Découvrez le tableau de bord des labels Effinergie au 4eme trimestre 2022 par l'observatoire BBC.


Dimensionnement d’une PAC en habitat individuel : l’outil PACRéno du CSTB

Dimensionnement d’une PAC en habitat individuel : l’outil PACRéno du CSTB

Découvrez l'outil PACRéno du CSTB pour le dimensionnement d’une pompe à chaleur en habitat individuel.


Qualité d'air intérieur et économies d'énergie

Qualité d'air intérieur et économies d'énergie

Choisir un bon filtre en CVC permet de réaliser des économies d'énergie et de bénéficier d'une qualité d'air intérieur optimale (QAI)


Rapprochement de Flamco et Comap sous l’entité Aalberts Hydronic flow control

Rapprochement de Flamco et Comap sous l’entité Aalberts Hydronic flow control

Les deux entités Flamco et Comap se rapprochent désormais sous l’entité Aalberts Hydronic flow control.


La ventilation naturelle est-elle une solution pertinente pour répondre aux enjeux d'aujourd'hui ?

La ventilation naturelle est-elle une solution pertinente pour répondre aux enjeux d'aujourd'hui ?

La ventilation des bâtiments peut-elle répondre aux problématiques de qualité de l'air intérieur (QAI) sans augmenter les consommations énergétiques ?


Systèmes hybrides Hoval, les solutions décarbonées pour vos projets de CVC en collectif et tertiaire

Systèmes hybrides Hoval, les solutions décarbonées pour vos projets de CVC en collectif et tertiaire

Découvrez une présentation des différents appareils qui composent le système hybride Hoval.


Les chiffres du chauffage, ECS, climatisation et ventilation : l’année du grand virage

Les chiffres du chauffage, ECS, climatisation et ventilation : l’année du grand virage

Prenons connaissance des chiffres dévoilés par Uniclima sur les activités du Génie climatique et de l'impact de la RE2020.


Enquête annuelle sur la qualité de l’air, les EnR et les économies d’énergie dans le logement, par l’Ademe

Enquête annuelle sur la qualité de l’air, les EnR et les économies d’énergie dans le logement, par l’Ademe

Découvrez l'enquête annuelle réalisée par l'Ademe sur la qualité de l’air, les EnR et les économies d’énergie dans le logement.


EnerJ-meeting Pais 2023, construire et rénover avec sobriété et zéro carbone

EnerJ-meeting Pais 2023, construire et rénover avec sobriété et zéro carbone

Pour cette 7e édition parisienne d'EnerJ-meeting, événement dédié aux prescripteurs et décideurs du Bâtiment, le thème retenu est : Construire et rénover solutions zéro carbone


Pétition pour une baisse de la TVA sur les matériaux biosourcés, géosourcés et de réemploi

Pétition pour une baisse de la TVA sur les matériaux biosourcés, géosourcés et de réemploi

Voici une pétition pour une baisse de la TVA sur les matériaux biosourcés, géosourcés et de réemploi lancée par La frugalité heureuse et créative


Déploiement à grande échelle de la rénovation globale performante de maisons individuelles

Déploiement à grande échelle de la rénovation globale performante de maisons individuelles

RESTORE poursuit la démarche RENOSTANDARD, pour une rénovation globale et performante de la maison individuelle.


RE2020 pour surfaces inf. à 50 m2, extensions et constructions temporaires

RE2020 pour surfaces inf. à 50 m2, extensions et constructions temporaires

A partir du 1er janvier 2023, l’obligation réglementaire de la RE 2020 est étendue. Découvrez ces nouvelles mesures.


2023, année de tous les dangers pour le résidentiel neuf ?

2023, année de tous les dangers pour le résidentiel neuf ?

Découvrons l'état des lieux de l'activité économique en France et sur les perspectives du bâtiment.


Chauffe-eau thermodynamique : les enseignements pour son installation en rénovation

Chauffe-eau thermodynamique : les enseignements pour son installation en rénovation

Voici 12 enseignements à connaître pour l'installation de chauffe-eau thermodynamique en rénovation.