Perspectives de croissance pour la chaleur renouvelable ...

Climatique : comment évolue le marché français ?

En matériels de génie climatique, voici quelle a été l'évolution récente du marché français selon les toutes dernières statistiques de l'INSEE, encore provisoires :

INDICES DE PRIX DE PRODUCTION POUR LE MARCHÉ FRANÇAIS :
- Radiateurs et chaudières pour le chauffage central : 95,8 en août 2014 (97 en août 2013).
- Equipements aérauliques et frigorifiques : 112,3 en août 2014 (114 en août 2013).
- Matériel aéraulique : 99,5 en août 2014 (103,9 en août 2013).

INDICES DE PRIX D’IMPORTATION :
- Radiateurs et chaudières pour le chauffage central : 105,6 en août 2014 (98,5 en août 2013).
- Equipements aérauliques et frigorifiques : 103,7 en août 2014 (106,5 en août 2013).

INDICES DE CHIFFRE D’AFFAIRES CVS-CJO :
- Commerce de gros de fournitures pour plomberie et chauffage : 109,4 en juillet 2014 (110,3 en juillet 2013).
- Production et distribution de vapeur et d’air conditionné : 108,2 en juillet 2014 (108,3 en juillet 2013).

Grossistes : + 1% en 2014, + 1,5% en 2015, selon Xerfi

« Malgré un contexte peu porteur », le chiffre d’affaires du négoce de fournitures de plomberie et chauffage progressera de 1% en 2014 et de 1,5% en 2015, contre + 1,8% en 2013. C’est ce qui ressort d’une récente étude de Xerfi, qui observe, toutefois, « une santé financière et économique vacillante » de ce négoce. La dégradation du marché du bâtiment depuis 2008 et la vive compétition intersectorielle  pèsent sur les performances financières et économiques de la profession, analyse-t-on chez Xerfi. Pour preuve, les taux d’excédent brut d’exploitation et de résultat  net d’un panel d’entreprises Xerfi se sont nettement détériorés sur moyenne période, pour tomber à respectivement 4,2% et 2,6% du chiffre d’affaires en 2012. Cette dégradation trouve son origine dans les ajustements limités effectués sur les frais de personnel et les autres achats et charges externes, qui figurent parmi les principaux postes de coûts de la profession (derrière les achats de marchandises). Le poids de ceux-ci dans le chiffre d’affaires a progressé de respectivement 0,7 et 1,8 point sur la période 2006-2012.

Perspectives de croissance pour la chaleur renouvelable et les systèmes hybrides

Au niveau mondial, le chauffage et le rafraîchissement grâce à la biomasse, au solaire thermique ou à la géothermie sont en progression constante et représentent environ 10% de la consommation thermique finale totale et plus de 4% de la consommation finale d’énergie. Et « le potentiel est énorme ». C’est ce que souligne un récent rapport de l’organisation internationale REN21, dont font partie notamment la Commission européenne et l’Agence internationale de l’énergie. A propos des systèmes hybrides de production de chaleur associant, par exemple, le solaire thermique ou la biomasse et la PAC, le rapport constate que le marché chinois des PAC hybrides est le double du marché européen. Et que ces deux marchés sont en croissance rapide. Au début de 2014, sur le marché mondial, et principalement en Europe, étaient commercialisés plus de 130 systèmes hybrides de chauffage et de production d’ECS associant capteurs solaires thermiques et PAC, systèmes proposés par plus de 80 fabricants, observe le rapport, qui, par ailleurs, recense une trentaine d’industriels qui, dans au moins douze pays, fabriquent des capteurs solaires hybrides photovoltaïques/thermiques.

Environ 3 GWth de nouvelle capacité de production de chaleur par biomasse ont été livrés l’an passé dans le monde, ce qui a porté la capacité installée mondiale à 296 GWth (+1%), et ce principalement pour les besoin de chauffage de locaux. En 2013, le parc européen de petites chaudières biomasse était d’environ 8 millions d’unités, avec des ventes annuelles d’environ 300 000 pièces. L’an passé, l’Union européenne a brûlé plus de 15 millions de tonnes de granulés de bois, avec depuis 2010 un million de tonnes en plus chaque année, la plus grosse partie de la demande concernant le chauffage résidentiel. Par ailleurs, l’utilisation directe de la chaleur géothermique totalise plus de 300 pétajoules par an au niveau mondial, avec toutefois  une croissance qui « n’est pas vigoureuse », constate le rapport, qui précise que, en chaleur géothermique (hors PAC), la Chine se classe n°1 mondial, devant la Turquie, l’Islande, le Japon et l’Italie.

Plus de 500 000 emplois en solaire thermique


En solaire thermique, qui, au plan mondial, génère 503 000 emplois directs ou indirects, dont 11 000 en Allemagne, la puissance installée en production d’ECS a progressé dans le monde à un rythme annuel moyen de 14% entre 2009 et 2013. L’an passé, une puissance supplémentaire de 57,1 GWth (soit 81,6 millions de m2 de capteurs) a été mise en service, contre 55,4 GWth en 2012, dont 53,7 GWth correspondaient à des capteurs vitrés à eau, contre 3% de capteurs non vitrés à eau (destinés principalement aux piscines) et moins de 1% de capteurs à air. A fin 2013, la puissance installée mondiale s’élevait à quelque 330 GWth (contre 283,4 GWth à fin 2012), dont 325,9 GWth en capteurs à eau (contre 282 GWth à fin 2012) et 3,6 GWth en capteurs à air.

N°1, la Chine a représenté, en 2012, 86% du marché solaire thermique mondial, ainsi que 64% de la capacité de production d’eau chaude solaire (en GWth) par capteurs à eau, devant les Etats-Unis (à 5,8%), l’Allemagne (4,2%) et la Turquie (3,9%). En 2013, la Chine a mis en service une puissance supplémentaire de 46,2 GWth, +3,3%. Elle a également été, toujours en 2013, le premier producteur mondial de capteurs solaires thermiques, à 71,6 millions de m2, dont seulement 1,8% à l’export. En Europe, en 2012, le parc de capteurs solaires thermiques a progressé de 7,5%, à 30,2 GWth, mais le marché a reculé pour la quatrième année consécutive : -5,8%,  à 2,3 GWth. Le rapport observe que, en 2013, « un grand nombre » de petits fabricants européens de capteurs solaires thermiques a considéré qu’il n’était plus économiquement rentable de produire eux-mêmes, et ce en raison de fortes pressions sur les prix et d’importations à trop bas coût en provenance, notamment, de Chine. En climatisation solaire, le marché mondial s’est accru annuellement de plus de 40% en moyenne entre 2004 et 2012. Et un millier de systèmes étaient en service à la fin de 2013, dont 81% en Europe. Par ailleurs, plus de 200 réseaux de chaleur solaire thermique sont aujourd’hui en service dans une vingtaine de pays de l’Union européenne, dont une cinquantaine au Danemark.

Téléchargez la lettre hebdomadaire complète

Pour s'abonner à l'édition complète de ThermPresse - 625 € TTC/an : cliquez ici

Exemple d'un numéro de ThermPresse : ThermPresse du 23 juin 2014

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
En validant ce formulaire, vous acceptez que les informations saisies soient transmises à l’entreprise concernée dans le strict respect de la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Suggestions

Bilan 2021 et perspectives 2022 des industries CVC en France par UNICLIMA

Bilan 2021 et perspectives 2022 des industries CVC en France par UNICLIMA

Découvrez la tendance dans le mouvement de la transition énergétique et écologique en 2021.


Réseaux de chaleur et de froid urbains

Réseaux de chaleur et de froid urbains

Découvrez les solutions pour les réseaux de chaleur et de froid urbains développées par Wilo.


Guide de solutions pour répondre aux exigences de la RE2020

Guide de solutions pour répondre aux exigences de la RE2020

Schneider Electric a conçu un Guide pour répondre aux exigences de la Réglementation Environnementale 2020.


Nouveaux équipements de chauffage : exit le fioul, mais maintien du gaz et du « biofioul » !

Nouveaux équipements de chauffage : exit le fioul, mais maintien du gaz et du « biofioul » !

Avec la mise en application du nouveau décret, les nouveaux équipements de chauffage ne peuvent plus fonctionner au fioul mais le gaz et le biofoul demeurent acceptés !


Les industriels du CVC sont-ils prêts pour l'évaluation de l'impact carbone d'un bâtiment ?

Les industriels du CVC sont-ils prêts pour l'évaluation de l'impact carbone d'un bâtiment ?

Depuis plusieurs années, les industriels du secteur CVC se sont engagés dans la démarche PEP.


Retour d’expérience sur 106 maisons rénovées BBC et plus à énergie positive

Retour d’expérience sur 106 maisons rénovées BBC et plus à énergie positive

La rénovation en résidentiel, Enertech, Effinergie, Médiéco et négaWatt en ont démontré toute sa portée en rénovant 106 maisons devenues BBC.


Solutions de rénovation globale de maisons individuelles : les 11 projets de référence « Rénostandard »

Solutions de rénovation globale de maisons individuelles : les 11 projets de référence « Rénostandard »

11 projets de référence Rénostandard sous les lumières du programme PROFEEL et du CSTB : découvrez les solutions de rénovation globale de maisons individuelles


Quelles énergies dans la planification écologique ?

Quelles énergies dans la planification écologique ?

L’ombre de la planification écologique doit devenir effective. Les acteurs du bâtiment et de la ville « durables » doivent porter une attention particulière sur le virage vers le « tout élect


Retour d’expérience RE2020 en logements collectifs avec seuils échéance 2025

Retour d’expérience RE2020 en logements collectifs avec seuils échéance 2025

Intéressons-nous au retour d'expérience de l'ingénieur énergie-environnement David Lebannier sur les logements collectifs avec seuils échéance 2025.


Actions technico-économiques pour éradiquer les étiquettes F & G d’un patrimoine de logements sociaux

Actions technico-économiques pour éradiquer les étiquettes F & G d’un patrimoine de logements sociaux

Les étiquettes énergétiques F et G liées au DPE sont un fléau pour le patrimoine de logements sociaux, au coeur des enjeux du secteur bâtiment. Comment les éradiquer ?


Montée en compétence des artisans et entreprises partenaires d'Hellio

Montée en compétence des artisans et entreprises partenaires d'Hellio

Hellio oeuvre pour la montée en compétences de ses artisans et entreprises partenaires : découvrez comment !


Etude sur les aides en rénovation, un reste à charge toujours élevé

Etude sur les aides en rénovation, un reste à charge toujours élevé

Hellio a mené une étude sur l'évolution des primes et du montant qui reste à charge pour les ménages en situation de précarité énergétique


Photovoltaïque en 26 questions-réponses pour gens pressés et démêler le vrai du faux

Photovoltaïque en 26 questions-réponses pour gens pressés et démêler le vrai du faux

Intéressons-nous sur le sujet du développement du solaire photovoltaïque en France avec l'aide du Guide questions-réponses élaboré par le CNRS et le FedPV.


Pompe à chaleur pour répondre à la RE2020 dans les logements collectifs

Pompe à chaleur pour répondre à la RE2020 dans les logements collectifs

Avec la réglementation environnementale RE2020, les pompes à chaleur sont devenues quasiment obligatoire, même pour les logements collectifs.


Projet de loi de finances 2023 : la TVA à 5,5% sera-t-elle remise en question  ?

Projet de loi de finances 2023 : la TVA à 5,5% sera-t-elle remise en question  ?

Le sujet en débat serait la remise en question de la TVA à taux réduit pour les travaux de rénovation énergétique pratiquée depuis de nombreuses années.