Chargement...

La qualité d’air et le confort avec la RT 2012

Par Jean Paul OUIN - UNICLIMA et Eric BATAILLE - ATLANTIC

Quel est l'impact de la réglementation thermique RT 2012 du neuf sur la qualité d'air des bâtiments?
Quel confort est à attendre ou à craindre et quelles sont les solutions techniques qui émergent?
Telle est la problématique posée et exposée lors du 33ème congrès de l'AICVF le 14 septembre 2012 à Bordeaux. En voici le tracé …

Tout est fait pour rendre le bâtiment étanche

Les réglementations thermiques ont une approche défensive à l’égard de l’air :

- On mesure les pertes d’énergie dans l’air extrait
- On intègre les pertes d’énergie liées aux fuites
- On tient compte de la consommation d’énergie du système de ventilation mécanique en fonction de sa puissance

Globalement, on se préoccupe de l’air extrait pour éviter les consommations d’énergie non souhaitées.

Les réglementations thermiques se sont toutes préoccupées de réduire ces impacts.
Par exemple :

- RT 89 : les infiltrations d’air sont importantes et représentent de 10 à 30 % du renouvellement d’air global
- Dés la RT 2000, on fixe un objectif global de consommation
- En 2005, c'est la chasse aux infiltrations, et on fixe un objectif de perméabilité de 1,3 m³/h/m² sous 4 Pa (en MI)
- En 2012, on porte cet objectif à 0,6 m³/h/m² sous 4 Pa, soit moitié moins!


Tout est fait pour rendre le bâtiment étanche !

Alors que les risques d'un bâtiment étanche sont connus et non contestés: moisissures, H2O,  CO2, mais aussi les nouvelles préoccupations: Formaldéhyde, Benzène, COV…


De plus en plus la qualité de l'air, surtout en milieu urbanisé devient un enjeu sanitaire important avec les actions des médecins, de l'OQAI, et des associations de consommateurs.

 

On raisonne sur l'air extrait avec l'arrêté du 24 mars 1982

Rappelons l'article premier de cet arrêté qui date de maintenant 30 ans alors que le bâtiment a vu une succession  de réglementations thermiques !

Il est dit que « l’aération des logements doit pouvoir être générale et permanente … »

Cet arrêté définit des logements type et fixe, peu importe leur nombre de m² et nombre d'occupants, et  pour chacun d’eux des minima d’extraction en m³/h.

Les systèmes de ventilation quels qu’ils soient doivent être conçus pour répondre à ces minima en termes de débit d'extraction.

On raisonne sur l'air extrait !

Pour que l’être humain puisse respirer, ce qui compte, c’est l’air neuf qui rentre dans le logement et non l’air sortant.

Comme dit précédemment et depuis la RT 2005, il est question de respecter une perméabilité de 1,3 m³/h/m² sous 4 Pa (en Maison, Individuelle) qui passe désormais à 0,6 m³/h/m² sous 4 Pa !
Soit un habitat deux fois plus étanche aux infiltrations ! Les débits d'air extraits mécaniques, eux, n'ont pas changé depuis 30 ans !

Il y a donc un problème d'air et de qualité d'air pour les individus qui vivront dans des logements RT 2012. Voir le cas concret suivant.

Pour aller plus loin, lisez les "analyses, explications et interprétations de l'association" par "air.h"
Arrêté du 24-mars 1982

25% d'air entrant en moins, avec la RT 2012

Nous avons pris un logement T4, 4 occupants, VMC hygro B

  • Si on observe ce qui se passe au niveau des débits entrants

Répartition des débits entrants en VMC Simple Flux hygro B

  • Si on observe ce qui se passe au niveau des débits sortants

Répartition des débits extraits en VMC Simple Flux  hygro B

  • Avec la RT 2012, moins 25 % d’air neuf

  • L’extraction par la VMC n’est pas impactée

  • Le renouvellement d’air baisse fortement

Conclusion de cette hypothèse

Avec 25 % d’air entrant en moins,

- La qualité de l’air qui était déjà médiocre ne peut que s’aggraver
- Seule une ventilation mécanique peut compenser
- Il faut probablement augmenter et adapter les débits d’extraction ou réviser l’arrêté du 24 mars 1982 modifié.

Solutions de ventilation performantes

Il est probablement inutile de compenser intégralement le déficit d’entrée par une augmentation de la puissance des équipements de la puissance d’extraction.

- Faut-il raisonner en débit moyen ?
- Ou avec une ventilation intelligente en fonction de l'occupation ?
- Avec modulation des débits par pièce et en fonction des besoins ?
- Ou une centrale ou VMC double flux ?

Seule la ventilation mécanique permet de remédier aux problèmes de confinement. La ventilation naturelle n'est plus techniquement en mesure d'assurer performance et hygiène de confort.

Pour éviter l’effet de confinement « Bouteille thermos », une ventilation performante est donc indispensable. Elle est de surcroit mécanique.

Pour aller plus loin, lisez "la ventilation mécanique contrôlée, ce que les études ont montré", par "air.h"
La ventilation mécanique contrôlée

Des solutions qui contrecarrent les déficits "réglementaires", qui restent économes en énergie et qui assurent une Qualité d'Air Intérieure, existent.

Citons à titre d'exemples:



VMC  simple flux hygroréglable B basse consommation



Le standard RT 2012 : VMC simple flux hygroréglable B basse consommation

- Technologie éprouvée
- Dimensionnement à adapter afin de prendre en compte le renforcement de l’étanchéité du bâti

Exemple de réponse instantanée des bouches  hygroréglables aux variations d’humidité (salle de bain  d’un appartement)


Etude Performance de l’ADEME (Source Air.h)

Centrale double flux haute  performance

Centrale double flux haute performance

- Technologie éprouvée
- Récupération d’énergie pour chauffer gratuitement l’air neuf
- Equipée de ventilateurs basse consommation
- Filtration de l’air neuf
- Isolement par rapport aux bruits extérieurs
- Equipement certifié (NF VMC)
- Dimensionnement à adapter afin de prendre en compte le renforcement de l’étanchéité du bâti

chauffe-eau   thermodynamique Atlantic







Ventilation et production d’eau chaude sanitaire par chauffe-eau  thermodynamique sur air extrait

- Technologie éprouvée
- Récupération de chaleur de la VMC pour chauffer l’eau
- Possibilité d’augmenter les débits sans impact sur le bilan énergétique

Centrale  double flux





Ventilation modulée qui permet d’adapter les débits en fonction des besoins par détection de présence ou CO2


Centrale double flux ou centrale de traitement d’air avec récupération de chaleur

Systèmes performants


Les systèmes performants :

- Ventilateur(s) basse consommation
- Echangeur haute efficacité
- Réseaux plus étanches et isolés
- Terminaux régulés
- Filtration de l’air neuf (CTA ou DF)

Impact sur le confort d'été

Quelques défauts de la réglementation RT 2012, ….

- La RT 2012 fait référence à la norme EN 15251 sur le confort adaptatif mais ne l’applique pas totalement

- La RT 2012 donne la même exigence qu’en RT 2005 sur la base de Tic et Tic réf (Températures Intérieures de Confort = Températures Intérieures Conventionnelles). Aucune évolution de texte entre les deux réglementations 2005 et 2012.


Il faut donc impérativement compléter la méthode ThBCE 2012 pour intégrer de nouveaux indicateurs de confort, notamment au niveau du confort d'été, et comme vu précédemment, de la Qualité d'Air Intérieure.

Perspectives et conclusions

Avec le renforcement de l’étanchéité à l’air des bâtiments, pour la santé des occupants et la pérennité des bâtiments, il faut pouvoir gérer le renouvellement l’air intérieur.

Il  faut impérativement revoir ou compléter :

- Les textes réglementaires sur la ventilation des bâtiments
- La méthode du confort d’été RT 2012

Et il faut également et impérativement se pencher sur la gestion du parc immobilier existant.

Rappelons les chiffres inquiétants suivants:

- 60 % des logements collectifs et 70 % des logements individuels non équipés de ventilation mécanique générale
- 44 % des locaux tertiaires sans dispositif spécifique de ventilation mécanique générale dont 34 % sans aucun dispositif spécifique.

*(selon étude « Installation de ventilation dans l'existant : Enjeux et propositions d'amélioration à travers les diagnostics » - Convention ADEME n° 04 04 C 0078 de janvier 2005 - Source : site Air.h )

Par Jean-Paul OUIN
délégué général du syndicat UNICLIMA (Syndicat des Industries Thermiques, Aérauliques et Frigorifiques) et Eric BATAILLE - Directeur Marketing de la société ATLANTIC

→ Sources et Liens

Commentaires

  • Miguel
    11/07/2014

    Bonjour, y a t-il un débit minimum ou conseillé a avoir sur les aérateur de fenêtre double vitrage ? Merci d'avance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité