Qualité de l’air dans les écoles - Évolution réglementaire

Par Priscilla PETINGA, membre du comité technique AICVF

La surveillance de la qualité de l’air (QAI) devient annuelle dans les établissements recevant du public (ERP) et notamment dans les écoles. Cet avis d’expert apporte un éclairage sur les nouvelles dispositions de suivi.

Suite à la mise en oeuvre des décrets 2015-1000 du 17 août 2015 et 2022-1690 du 27 décembre 2022 relatifs à la surveillance de la QAI dans les ERP accueillant du public sensible et du décret d’application du 2012-14 du 5 janvier 2012 dans les écoles et les crèches, L’INERIS a établi un constat. Le bilan annonce que seuls 8% des établissements scolaires ont appliqué la réglementation dont 55% des écoles primaires et maternelles selon le webinaire de la DGPR (Direction Générale de la Prévention des Risques) de février 2023.

La situation est particulièrement sensible dans les établissements recevant de jeunes enfants :
• leurs poumons ne sont pas complètement formés ;
• un enfant s’expose à 50% d’air de plus qu’un adulte ;
• en France, 13% des enfants de 11 à 14 ans ont déjà eu une crise d’asthme ;
• le confinement de l’air d’une salle de classe a comme conséquence la baisse des capacités scolaires des enfants.

Après ce retour d’expérience, deux nouveaux décrets et trois arrêtés de décembre 2022 modifient en profondeur la démarche de gestion de la qualité de l’air intérieur dans les ERP accueillant du public sensible tant pour les bâtiments neufs qu’existants. Les modalités et dispositions visant à surveiller et à améliorer la qualité de l’air intérieur (QAI) évoluent significativement à compter du 1er janvier 2023 - Figure 1.


décret code texte reglementaire

Figure 1 : les nouveaux textes réglementaires applicables dès 1er janvier 2023


Quels sont les établissements concernés par cette réglementation ?

L’ensemble des établissements accueillant du public sensible sont listés dans le code de l’environnement article R221-30 et sont présentés sur la Fiigure 2.

usage bâtiment

Figure 2 : l’ensemble des établissements recevant du public concernés par la surveillance QAI

A noter :
• L’exclusion des établissements d’activités physiques et sportives couverts dans lesquels sont pratiquées des activités aquatiques, de baignade ou de natation ;
• Une modification des dates d’applicabilité pour permettre l’édition des décrets d’application.

A noter aussi que les valeurs guides de la qualité de l’air intérieur (VGAI) dans le cadre de la surveillance en ERP ont été révisées :


vgai qai

Tableau 1 : les VGAI pour la surveillance de la QAI dans les ERP


Que doit-il être mis en oeuvre pour répondre à cette nouvelle réglementation ?

La surveillance de la qualité de l’air intérieur requiert désormais la mise en oeuvre de 4 parties :

1. Évaluation annuelle des moyens d’aération des bâtiments incluant la mesure à lecture directe de la concentration en dioxyde de carbone de l’air intérieur. Pour chaque pièce examinée, cette évaluation consiste principalement en :
• Une vérification de la fonctionnalité des ouvrants et/ou de la ventilation (bouche de soufflage et bouche d’extraction) ;
• Une mesure sur 2h de temps à minima de la concentration en CO2 dans une salle à occupation normale.
La première évaluation annuelle des moyens d’aération est à réaliser au plus tard en 2024 et les personnes fréquentant l’établissement doivent être informées dans les 30 jours à réception du rapport par le propriétaire ou l’exploitant des résultats.

2. Autodiagnostic de la QAI à réaliser tous les 4 ans (identique au précédent décret), il comprend :
• L’identification des sources d’émission de substances polluantes (matériaux, équipements du site, activités qui sont exercées dans les locaux, matériels pédagogiques, environnement extérieur…) ;
• La maintenance des systèmes de ventilation et des moyens d’aération de l’établissement ;
• Les pratiques de nettoyage ;
• Les pratiques lors de la réalisation de travaux.

3. Campagne de mesures des polluants réglementés réalisée à chaque étape clé de la vie du bâtiment pouvant impacter la QAI (principalement les travaux).
Elle commence dans un délai de 1 mois après la fin de la réalisation des travaux d’une étape clé.
La liste des polluants réglementés est la suivante :
• le formaldéhyde (deux séries de prélèvements, en période de chauffe et hors période de chauffe) ;
• le benzène (deux séries de prélèvements,en période de chauffe et hors période de chauffe) ;
• le dioxyde de carbone (CO2) (une mesure en période de chauffe si elle existe).

A noter : le perchloroéthylène (ou tétrachloroéthylène) est supprimé de ce suivi, son usage étant interdit dans les pressings depuis le 1er janvier 2022.

Les personnes fréquentant l’établissement doivent être informées dans les 30 jours à réception du rapport par le propriétaire ou l’exploitant des résultats.

4. Plan d’actions visant à améliorer la qualité de l’air intérieur 
Il doit être réalisé au plus tard dans les 4 ans de l’entrée en vigueur de la réglementation et être actualisé régulièrement.Cette actualisation devra se faire idéalement à l’occasion de la réalisation / mise à jour de chaque étape de la vie du bâtiment (des précisions sont apportées dans le focus ci-après) et de la réglementation.
En complément, il est précisé dans le code de l’environnement article R221-34 que les deux derniers rapports d’évaluation des moyens d’aération et d’analyse des mesures de polluants doivent être conservés par le propriétaire ou, le cas échéant, l’exploitant de l’établissement et tenus à la disposition des agents de contrôle.


Focus sur le point 3 : La campagne de mesure

La campagne de mesure devra être mise en oeuvre lors de travaux « impactant » la QAI. Cette notion est définie précisément dans le décret 2022-1690 du 27 décembre 2022. Elle s’établit en fonction du pourcentage de la surface du bâtiment impactée par les travaux sur une période de 6 mois glissants (voir Figure 3).

seuil déclenchement mesure

Figure 3 : Seuil de déclenchement des mesures


Le décret précise aussi quelles sont les campagnes de mesures à mettre en oeuvre en fonction de la nature des travaux (voir Figure 4).

mesures polluants

Figure 4 : définition des travaux et mise en place des campagnes de mesure de polluants


Qui peut réaliser les différents contrôles ?

Les points 1, 2 et 4 peuvent être réalisés :
• par les établissements eux-mêmes (service technique du bâtiment) ;
• par un organisme effectuant les prélèvements et analyses mentionnés à l’article L. 221-8 et à l’article R. 221-31 du code de l’environnement ;
• par un contrôleur technique, par un bureau d’études ou par un ingénieur-conseil intervenant dans le domaine du bâtiment.
Seul un organisme accrédité COFRAC selon le référentiel LAB REF 30 peut réaliser les campagnes de mesure des polluants du point 3.


Conclusion

La mise en place de ces nouveaux décrets s’accompagne d’une volonté du gouvernement de renforcer la surveillance de la qualité de l’air dans les écoles et les crèches, par une périodicité plus élevée de contrôle des moyens d’aération et par l’intégration réglementaire des “travaux” dans les éléments impactant la vie du bâtiment, accompagnés d’une obligation de mesure.

Ces nouveaux textes s’accompagnent d’un transfert d’organisme collecteur des résultats d’analyses. Auparavant, L’INERIS était collecteur des résultats d’analyses des polluants réalisés dans le cadre de la surveillance de la qualité de l’air. Aujourd’hui, la base de données est transférée au CSTB qui prend en charge cette collecte sur le nouveau dispositif réglementaire accessible sous le site : Accueil | Surveillance Air Intérieur (qai-erp.fr).

La communication des résultats pourrait s’envisager sous forme d’une étiquette qualité de l’air comme pour l’étiquette énergétique du DPE (Diagnostic de Performance Energétique) qui aujourd’hui s’affiche à l’entrée de tout ERP.

L’application de cette démarche est réalisable dès aujourd’hui et doit être faite au plus tard en 2024 pour les établissements d’enseignement. Concernant les autres établissements ERP (Etablissement de santé, structure sociale médicale, établissement pénitentiaire, établissement d’activité physique et sportive), la parution des textes d’application est attendue pour fin 2023, voire 2024.


En savoir plus :

• Qualité de l’air intérieur | Ministères Écologie Énergie Territoires - Cliquez ici

• Article R221-30 du Code de l’Environnement - Cliquez ici

• Décret n° 2022-1690 du 27 décembre 2022 modifiant le décret n° 2012-14 du 5 janvier 2012 relatif à l’évaluation des moyens d’aération et à la mesure des polluants effectuées au titre de la surveillance de la qualité de l’air intérieur de certains établissements recevant du public - Cliquez ici

• Arrêté du 27 décembre 2022 modifiant l’arrêté du 1er juin 2016 relatif aux modalités de surveillance de la qualité de l’air intérieur dans certains établissements recevant du public - Cliquez ici

• Arrêté du 27 décembre 2022 modifiant l’arrêté du 1er juin 2016 relatif aux modalités de présentation du rapport d’évaluation des moyens d’aération - Cliquez ici

• Arrêté du 27 décembre 2022 fixant les conditions de réalisation de la mesure à lecture directe de la concentration en dioxyde de carbone dans l’air intérieur au titre de l’évaluation annuelle des moyens d’aération - Cliquez ici

• La qualité de l’air dans nos écoles : l’Ineris a déjà collecté plus de 27 000 données en 18 mois | Ineris - Cliquez ici



Devenez adhérent de l’AICVF


Source et Lien

AICVF

Un mot sur l’AICVF : Association des Ingénieurs et techniciens en Climatique, Ventilation et Froid

L’association poursuit un but d’intérêt général. Créée en 1910, l’AICVF regroupe près de 1900 membres individuels et une centaine de membres personnes morales (dont XPAIR). Elle comprend des instances statutaires nationales, Bureau et Conseil d’Administration, 17 groupes régionaux dotés chacun d’un Bureau, des comités nationaux. L’AICVF est Membre de REHVA, Fédération européenne regroupant 27 associations nationales d’ingénieurs en chauffage, ventilation et conditionnement d’air d’Europe.

Rappelons l’objet social de l’AICVF qui est de participer à la diffusion des bonnes pratiques par l’information et la formation de ses membres et du monde éducatif dans les domaines :
• De la performance énergétique et environnementale des bâtiments ;
• Du confort et du bien-être des occupants.

Et ainsi contribuer au développement scientifique, réglementaire, technique et technologique dans ces domaines.

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
En validant ce formulaire, vous acceptez que les informations saisies soient transmises à l’entreprise concernée dans le strict respect de la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Suggestions

Construire et rénover : 1. Sobriété - 2. Efficacité - 3. Décarbonation, venez échanger à EnerJ-meeting Paris

Construire et rénover : 1. Sobriété - 2. Efficacité - 3. Décarbonation, venez échanger à EnerJ-meeting Paris

EnerJ-meeting Paris, le grand rendez-vous de toute la filière des décideurs du bâtiment fait peau neuve au Carrousel du Louvre le 6 Février 2024


Les pompes à chaleur au réfrigérant naturel, le R290

Les pompes à chaleur au réfrigérant naturel, le R290

Les pompes à chaleur utilisant le réfrigérant naturel R290 sont des systèmes innovants qui exploitent les propriétés thermodynamiques exceptionnelles de ce fluide frigorigène écologique.


Régulation et GTB : le marché français en 2023 et les perspectives 2024

Régulation et GTB : le marché français en 2023 et les perspectives 2024

L’évolution du marché français de la régulation et de la GTB en 2023 et les tendances à surveiller en 2024.


Conception d’une solution PAC hybride collective : les points d’attention

Conception d’une solution PAC hybride collective : les points d’attention

Solution PAC hybride collective : l’alliance parfaite entre efficacité énergétique et performance.


Carbone incorporé dans les bâtiments : le livre blanc et ses 25 recommandations

Carbone incorporé dans les bâtiments : le livre blanc et ses 25 recommandations

Découvrez dans le Livre Blanc les 25 recommandations pour réduire le carbone incorporé dans les bâtiments.


Les solutions innovantes de plafonds CVC

Les solutions innovantes de plafonds CVC

Les deux leaders mondiaux CIAT et BARRISOL mettent en lumière les avantages esthétiques, de confort et d'efficacité économique des plafonds CVC Design Air Ceiling.


DPE : un toilettage est nécessaire, les adaptations à apporter

DPE : un toilettage est nécessaire, les adaptations à apporter

Optimisez votre DPE pour une efficacité énergétique maximale et réduire sa consommation d'énergie.


Transition hydrique des bâtiments collectifs et tertiaires : le podcast de BWT

Transition hydrique des bâtiments collectifs et tertiaires : le podcast de BWT

Cet article met en avant un podcast de BWT qui aborde l'optimisation de l'utilisation de l'eau dans les bâtiments collectifs et tertiaires, à l'occasion de la Journée Mondiale de l'Eau 2024.


Récupération de l’énergie des eaux grises sanitaires : analyse et rentabilité technico-économique

Récupération de l’énergie des eaux grises sanitaires : analyse et rentabilité technico-économique

Découvrez une analyse technico-économique sur la récupération de l’énergie des eaux grises sanitaires par PAC FACTEUR 7.


Coup de projecteur sur les innovations « solutions techniques » d’EnerJ-meeting Paris 2024

Coup de projecteur sur les innovations « solutions techniques » d’EnerJ-meeting Paris 2024

Découvrez les dernières avancées technologiques au cœur d’EnerJ-meeting Paris 2024. Explorez les solutions techniques qui façonneront l’avenir de l’industrie du bâtiment.


EnerJ-meeting Paris 2024 : Les outils et solutions disruptives pour des bâtiments sobres et efficaces

EnerJ-meeting Paris 2024 : Les outils et solutions disruptives pour des bâtiments sobres et efficaces

EnerJ-meeting Paris 2024 : Journée incontournable pour les professionnels du bâtiment. Découvrir comment les acteurs du bâtiment peuvent construire plus durable grâce à des solutions efficaces.


Géothermie de surface avec pompe à chaleur, études et innovations

Géothermie de surface avec pompe à chaleur, études et innovations

Découvrez les dernières avancées dans le domaine de la géothermie de surface, où les pompes à chaleur (PAC) exploitent la chaleur du sous-sol.


Transformation énergétique : Spirotech réinvente le chauffage de son siège social

Transformation énergétique : Spirotech réinvente le chauffage de son siège social

Spirotech, entreprise familiale hollandaise, a optimisé le chauffage de ses bureaux et entrepôts au sein de son siège social à Helmond.


Déshumidification de locaux et déshumidification de piscines

Déshumidification de locaux et déshumidification de piscines

Explorer les solutions de déshumidification pour locaux et piscines, pour un contrôle efficace de l'humidité.


Plancher chauffant et rafraîchissant en neuf et rénovation

Plancher chauffant et rafraîchissant en neuf et rénovation

Le plancher chauffant et rafraîchissant de Schulter est une solution innovante et polyvalente, adaptée à la fois aux nouvelles constructions et aux rénovations.