RE2020 : études sur un bâtiment d’habitation collectif de 53 logements en zone H1a

Par Vincent Lallemand, responsable efficacité énergétique Cegibat, GRDF - Article rédigé par Cédric Rognon, journaliste

53 logements

Les études ont été menées dans le cadre du partenariat entre SIA Habitat et GRDF et elles ont été réalisées par le bureau d’études BH Environnement. Elles avaient pour objectif d’étudier l’impact de la RE2020 sur un bâtiment d’habitation collectif de  53 logements situé à Pérenchies (59) en zone climatique H1a, livré fin 2021.  L’impact sur l’enveloppe du bâti a été étudié dans un premier temps, puis les conséquences sur les systèmes énergétiques.

Ces études ont été réalisées en début d’année 2022.

La variante de base est un bâtiment Bbio RT2012 - 20 % qui nécessite quelques améliorations pour passer le Bbio RE2020.

Sans surprise, c’est le mode constructif en ossature bois qui obtient le meilleur résultat Bbio.

En fonction des différents modes constructifs et pour la chaudière individuelle gaz, l’écart sur l’IC Construction a été étudié, mettant en valeur comme attendu le bon positionnement de l’ossature bois sur ce critère. L’ossature bois qui avait de très bons positionnements sur l’indicateur Bbio et IC Construction est cependant très pénalisée sur le calcul des DH, puisque le bâtiment a une inertie très faible. Cela aura donc un impact conséquent sur les consommations fictives de refroidissement et donc le Cep nr.

Quelques pistes d’améliorations ont été étudiées pour diminuer ces DH

volets roulants

L’hybridation vaut aussi pour les modes constructifs puisqu’on constate ici que le cas ossature bois + béton bas carbone se positionne plutôt bien sur les trois critères évalués : Bbio, IC Construction et DH

Étude des différents modes constructifs

Variation du Bbio

bbio max

Variation de l’IC Construction

IC Construction

Étude de sensibilité sur les DH

Variation des DH

DH

« L’enveloppe va jouer un rôle déterminant. »

DEPREZ

Gaetan Deprez,

Responsable innovation énergétique
SIA Habitat

Pourquoi avoir lancé une telle étude ?

Gaetan Deprez : La RE2020 constitue une nouvelle étape dans la conception des logements avec la prise en compte du CO2 pendant les  phases construction et exploitation. Nous gérons 46 000 logements dont 80 % chauffés au gaz,  principalement des chaudières individuelles. Il  nous fallait déterminer si nos pratiques actuelles étaient soutenables et quelle énergie s’inscrirait le mieux à l’avenir dans cette stratégie bas carbone, tout en garantissant la maîtrise de la facture énergétique pour nos locataires et du coût de maintenance de nos équipements. 

Que retenez-vous de cette étude ?

G. D. : L’enveloppe va jouer un rôle prédominant dans la RE2020. Pour les matériaux, les premiers seuils ne seront pas restrictifs pour la partie carbone. Mais ces seuils vont baisser et nous devrons alors trouver le bon équilibre entre performance énergétique et environnementale. Pour les systèmes, il faudra se questionner pour chaque projet sur la pertinence de l’énergie utilisée. 

Quel avenir pour les solutions gaz dans vos futurs bâtiments ?

G. D. : Jusqu’à présent, nous avions recours presque systématiquement à la chaudière gaz pour sa fiabilité, son confort à l’usage et sa pertinence économique pour nos locataires. Pour nos futurs logements, les solutions gaz devront permettre en plus d’exploiter leur excellente complémentarité avec les énergies renouvelables afin d’aboutir à une consommation plus intelligente. De cette façon, ces solutions nous permettront d’équiper nos futurs logements avec des systèmes énergétiques qui conservent les atouts du gaz pour nos locataires, et qui sont compatibles avec les enjeux environnementaux des prochaines décennies. 

« La collaboration avec les architectes est particulièrement importante en RE2020. » 

brieuc

Brieuc d’Herbecourt, 

Dirigeant du bureau d’études thermiques  
BH Environnement

Quels sont les changements notables par rapport  à la RT2012 ?

Brieuc d’Herbecourt : Le plus gros changement est l’analyse du cycle de vie (ACV). C’est un nouveau métier à apprendre. Le nombre d’indicateurs, avec l’apparition des indices Cep, Cep nr, IC Construction, IC Énergie et DH (Degrés-Heures), est aussi plus élevé que dans la RT2012. Les DH sont l’occasion d’alerter les maîtres d'ouvrage (MOA) sur l’inconfort d’été, sujet qui va devenir prépondérant pour construire des bâtiments durables. Chez BH Environnement, nous avons d’ailleurs décidé de ne plus travailler sur les bâtiments de bureaux  présentant une grande surface vitrée, que l’on continue à construire mais qui constituent selon nous un non-sens énergétique et écologique.  

Quel est le positionnement des solutions gaz ?

B. d’H. : Il n’y aura pas de grand changement jusqu’en 2025 dans le collectif, où on pourra continuer d’installer des chaudières gaz classiques. La PAC hybride permettra de conserver des solutions gaz après 2025. Mais l’inconnue concerne la maintenance de ces nouveaux systèmes. On ne sait pas vraiment combien cela va coûter ! 

Avez-vous rencontré des difficultés pour réaliser cette étude ?

B. d’H. : Non, même si certaines fiches PEP manquaient. Plus largement, le principal problème sera celui des ACV. Dans le Nord (les habitudes de travail sont, me semble-t-il, différentes selon les régions), ce sont les entreprises qui réalisent les plans d’exécution en début de chantier. Il est difficile d’avoir des ACV précises, par exemple pour connaître les quantités de béton ou d’acier utilisées pour les fondations. L’ACV, qui constitue une valeur clé pour déterminer la conformité à la RE2020, n’est pas facile à anticiper et maîtriser. 

Quelles sont les évolutions dans votre manière de travailler aujourd’hui ?

B. d’H. : Nous espérons chez BH Environnement que des interactions fortes et constructives vont continuer, voire augmenter, avec les architectes, les MOA et, pourquoi pas aussi, avec les occupants qui vont devoir s’emparer de ces nouveaux systèmes. La collaboration avec les architectes est particulièrement importante parce que la RE2020 encourage la compacité des bâtiments. Et aussi, un bâtiment durable doit bien s’intégrer dans la ville. Il faut que les habitants soient heureux de le voir dans 50 ans.



Par Vincent Lallemand, responsable efficacité énergétique Cegibat, GRDF. Auteur de la revue Vecteur GAZ, revue d’information de GRDF pour les acteurs de l’énergie du bâtiment
Extrait du Vecteur Gaz 138, numéro spécial consacré à la RE2020

Article rédigé par Cédric Rognon, journaliste

Source et lien

Cegibat

vecteur gaz

Commentaires

  • Eric
    0
    08/09/2022

    Article intéressant qui met en valeur l'inertie thermique, paramètre primordial pour le confort d'été, particulièrement en zone méditerranéenne.


LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
En validant ce formulaire, vous acceptez que les informations saisies soient transmises à l’entreprise concernée dans le strict respect de la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Suggestions

Conception d’une solution PAC hybride collective : les points d’attention

Conception d’une solution PAC hybride collective : les points d’attention

Solution PAC hybride collective : l’alliance parfaite entre efficacité énergétique et performance.


EnerJ-meeting Paris 2024 : Les outils et solutions disruptives pour des bâtiments sobres et efficaces

EnerJ-meeting Paris 2024 : Les outils et solutions disruptives pour des bâtiments sobres et efficaces

EnerJ-meeting Paris 2024 : Journée incontournable pour les professionnels du bâtiment. Découvrir comment les acteurs du bâtiment peuvent construire plus durable grâce à des solutions efficaces.


Quel dimensionnement pour les PAC hybrides collectives sur le marché du neuf ?

Quel dimensionnement pour les PAC hybrides collectives sur le marché du neuf ?

Une expertise sur la performance de la Pompe à Chaleur Hybride Collective sous la réglementation RE2020.


Carbone incorporé dans les bâtiments : le livre blanc et ses 25 recommandations

Carbone incorporé dans les bâtiments : le livre blanc et ses 25 recommandations

Découvrez dans le Livre Blanc les 25 recommandations pour réduire le carbone incorporé dans les bâtiments.


Importance des fiches PEP dans les calculs RE2020

Importance des fiches PEP dans les calculs RE2020

Comprendre les Profils Environnementaux Produits (PEP) : un outil essentiel pour la construction écoresponsable.


Construire et rénover : 1. Sobriété - 2. Efficacité - 3. Décarbonation, venez échanger à EnerJ-meeting Paris

Construire et rénover : 1. Sobriété - 2. Efficacité - 3. Décarbonation, venez échanger à EnerJ-meeting Paris

EnerJ-meeting Paris, le grand rendez-vous de toute la filière des décideurs du bâtiment fait peau neuve au Carrousel du Louvre le 6 Février 2024


Les pompes à chaleur au réfrigérant naturel, le R290

Les pompes à chaleur au réfrigérant naturel, le R290

Les pompes à chaleur utilisant le réfrigérant naturel R290 sont des systèmes innovants qui exploitent les propriétés thermodynamiques exceptionnelles de ce fluide frigorigène écologique.


Il faut « sauver le soldat PAC » !

Il faut « sauver le soldat PAC » !

Le renforcement de production de pompes à chaleur est attendu pour décarboner la France. Mais un hic demeure.


Coup de projecteur sur les innovations « solutions techniques » d’EnerJ-meeting Paris 2024

Coup de projecteur sur les innovations « solutions techniques » d’EnerJ-meeting Paris 2024

Découvrez les dernières avancées technologiques au cœur d’EnerJ-meeting Paris 2024. Explorez les solutions techniques qui façonneront l’avenir de l’industrie du bâtiment.


La climatisation, incontournable dans les bâtiments en 2050 !

La climatisation, incontournable dans les bâtiments en 2050 !

Évolutions de la climatisation : Vers des solutions écoénergétiques pour les bâtiments en 2050.


Déshumidification de locaux et déshumidification de piscines

Déshumidification de locaux et déshumidification de piscines

Explorer les solutions de déshumidification pour locaux et piscines, pour un contrôle efficace de l'humidité.


Géothermie de surface avec pompe à chaleur, études et innovations

Géothermie de surface avec pompe à chaleur, études et innovations

Découvrez les dernières avancées dans le domaine de la géothermie de surface, où les pompes à chaleur (PAC) exploitent la chaleur du sous-sol.


Accélérer la décarbonation du secteur du bâtiment

Accélérer la décarbonation du secteur du bâtiment

Le bâtiment neuf doit non seulement être efficace et exemplaire sur le plan énergétique mais également sur le plan environnemental .


« Tenir le cap de la décarbonisation et protéger la population », le rapport annuel 2024 du Haut Conseil pour le Climat

« Tenir le cap de la décarbonisation et protéger la population », le rapport annuel 2024 du Haut Conseil pour le Climat

Impacts du changement climatique : Comment le climat a évolué au cours de la dernière décennie et quelles sont les conséquences pour la population.


DPE : un toilettage est nécessaire, les adaptations à apporter

DPE : un toilettage est nécessaire, les adaptations à apporter

Optimisez votre DPE pour une efficacité énergétique maximale et réduire sa consommation d'énergie.