Rénovation et nouvelle vie de la Tour Racine, mixité d’usage, réemploi et biodiversité

Par Maud Caubet - Maud Caubet Architectes

Voici le retour d’expérience remarquable de la rénovation exemplaire de la Tour Racine, ancien siège de l’ONF à Paris où interviennent la mixité d’usage, la transformation de bureaux en logements, le réemploi de matériaux, la biodiversité. Un projet très riche de proposition architecturale et environnementale.

Ce projet, en phase réalisation, est proposé par Maud Caubet de l’agence d’architectes Maud Caubet, lors d’EnerJ-meeting le 6 février dernier à Paris.

Le tracé de la présentation de l’architecte en Vidéo de 20 min est ci-dessous.

L’architecte Maud Caubet à EnerJ-meeting 2023, conférence sur la rénovation de la Tour Racine

Rénovation et changement d’usage de l’ancien siège de l’Office National des Forêts

La Tour Racine est située dans le 12ème arrondissement de Paris, non loin de la place de la Nation, elle représente une structure IGH de 40 m de haut sur 20 m de diamètre.

Et l’architecte Maud Caubet de préciser :

« Ce bâtiment est exceptionnel en tant que patrimoine des années 70, il a été construit avec une technique de structure en béton armé, un fût central et des façades porteuses. Nous avons travaillé main dans la main avec l'Architecte des Bâtiments de France, avec la Commission du Vieux Paris qui avait aussi un regard assez fort sur ce projet et nous avons essayé finalement de conserver ce qui faisait que le bâtiment est « beau » et cette architecture un peu vintage qui revient à la mode, nous l’aimons bien parce que c'est du module, c'est de la trame, c'est de la répétitivité et, finalement, quand nous la regardons, nous nous rendons compte qu'elle est facilement transformable en un autre usage que du bureau, nous avons redonné une nouvelle vie à ce bâtiment et l’avons imaginé dans le long terme pour pouvoir le transformer pour pouvoir loger de l'habitation. »

tour racine

Stratégie 1 : Donner une seconde vie au sous-sol

Et Maud Caubet de poursuivre …

« La stratégie va se développer en 4 points :

Le 1er point, c'est réinvestir les sous-sols, comment redonner des usages et de la noblesse à des surfaces qui sont sans lumière naturelle par définition ? Nous avons travaillé ici en infra en créant un grand patio à l'image du patio existant et avons creusé un deuxième en-dessous. Nous nous sommes vraiment amusés à descendre d'un niveau, sans vous cacher la complexité vis-à-vis des Services de sécurité (pompiers) pour trouver le niveau de référence ; sécurité incendie oblige. Pour amener la lumière naturelle, nous avons réinvesti ces espaces pour redonner une vraie salle de conseils et puis créer autour, comme un fil d'escargot, des espaces et usages qui peuvent se développer de manière intéressante.

batiment patio

Vous avez la coupe du bâtiment projeté avec la réintroduction du patio que nous sommes venus descendre d'un niveau et donc tous les espaces nobles qui sont générés autour de ces espaces éclairés naturellement, donc un travail assez fin de dentelle sur ce sous-sol.

sous-sols

Ci-dessous, vous avez des photos de chantier qui ont été prises récemment qui vous montrent la délicatesse du travail puisqu'il faut finement étayer le bâtiment fondé quand même jusqu'à 4 niveaux de sous-sol et essayer de conserver au maximum les arbres. Nous savons que le sujet des arbres est un sujet extrêmement sensible dans la Ville de Paris et nous sommes bien heureusement condamnés à les préserver et à les replanter en masse.

usage

« Ici, vous avez une perspective que nous avons proposée pour montrer que les espaces que nous pouvons imaginer sont peut-être des espaces atypiques mais qui génèrent des qualités d'usages assez intéressantes. »

racine tour
 

Stratégie N°2 : créer de la surface au rez-de-chaussée

« La 2ème stratégie de rénovation, c'est évidemment la densification, nous savons très bien qu'à Paris il est nécessaire pour éviter l'étalement urbain de prévoir autant que possible la densification avec le plus juste équilibre. Nous avons travaillé avec la Ville de Paris, avec les riverains, pour essayer de rajouter cette fameuse création de surface qui est nécessaire pour le financement du projet et nous imaginons un établissement recevant du public (ERP) en rez-de-chaussée qui va faire un lien avec la ville, les commerces, avec l'activité et la nouvelle Sorbonne.

Le bâtiment qui est à droite - visuel ci-dessous - est un bâtiment que nous avons dessiné également assez finement pour préserver les arbres, les patios et créer un bâtiment qui va venir s'enrouler autour du bâtiment existant.

toiture nourricière

Stratégie n°3 : Améliorer la performance thermique du bâtiment et permettre la réversibilité d’usage

« La 3ème stratégie est très importante, c’est 90% du « bâtiment existant » qui représente environ 5 000 m² et donc il va falloir isoler aux niveaux d’isolation actuels.

Nous sommes conscients qu’un bâtiment bien pensé, bien isolé consommera dans le long terme moins d'énergie. Pour ce faire, nous sommes venus isoler le bâtiment par l'intérieur car nous ne pouvions pas le faire par l'extérieur vu l'héritage patrimonial sur lequel nous travaillons. Nous allons imaginer avec les façadiers un vitrage à double vitrage très performant avec des stores intégrés pour pouvoir faciliter l'isolation du bâtiment. Ce qui est intéressant, c'est que le bâtiment avait intrinsèquement une façade architectonique en béton suffisamment épaisse pour éviter d'avoir les rayons du soleil qui viennent frapper directement l’intérieur des façades, un point positif sur le plan bioclimatique. »

isolation

Transformation de bureaux en logements : « Ici nous avions fait l'exercice en phase de conception pour montrer la possibilité de transformation du bâtiment dans un lieu de résidence, logement d'étudiant, hôtel, etc, … donc nous nous rendons bien compte que la forme qui est assez atypique permet la transformation du projet dans son long terme. »

etage

« Ci-dessous, vous avez des photos de chantier en cours, où nous sommes venus effectivement déposer l'ensemble des matériaux existants. Pour ces matériaux, nous parlons bien évidemment de réemploi, cela se fait sur plusieurs niveaux :

  • Quels sont les matériaux que l’on va auditer, que l'on va pouvoir garder sur place pour le bâtiment ?
  • Quels sont les matériaux que l'on va garder pour d'autres projets ?
  • Quels sont les matériaux qu'on va pouvoir employer dans d’autres chantiers sur le projet, donc quand on parle de réemploi il faut penser in-situ et ex-situ.


rémploi

recyclage
 

Stratégie n°4 : réinvestir la toiture

« Enfin, nous allons réinvestir la toiture pour de nombreuses raisons. La première c'est que nous sommes sur une tour et qui dit tour dit panorama assez exceptionnel sur Paris.

Espace délaissé, la toiture était occupée par des locaux techniques, nous avons donc déposé les difficultés techniques et nous allons venir créer une couronne végétale (en vert), la partie centrale est encore un espace de détente pour les collaborateurs, et sur deux niveaux, cette serre va se développer sur à peu près 150 m² pour loger 50% de la surface en espace dédié à l'agriculture. »

toiture serre

serre toit

« Ci-dessous, vous avez à droite la perspective du projet : cette serre va être imaginée comme un élément bioclimatique. C'est un élément architectural qui est pensé comme un jardin d'hiver et qui est donc un élément passif : il n'est pas question d'apporter de la chaleur ou du refroidissement.

Il est question d'imaginer une structure en bois, une charpente en bois, qui vont venir soutenir cette enveloppe extrêmement performante en trois points :

  1. Nous avons un vitrage très performant.
  2. Il va être associé à des stores extérieurs qui vont au gré des journées, des lumières et des saisons, générer des protections solaires naturelles.
  3. Nous allons nous inspirer des fameuses venelles de l’architecte Jean Prouvé qui utilisent le principe de châssis qui s'ouvre automatiquement et donc créent une ventilation naturelle pour les canicules l'été et le réchauffement pourquoi pas l'hiver. »

tour racine serre


Par Maud Caubet - Maud Caubet Architectes

Source et lien

maud caubet architectes


Vers une Architecture Bas Carbone et du Vivant. Le mouvement Unisson(s)

Le mouvement Unisson(s) porté par A4MT, l'Institut Français de la Performance du Bâtiment (IFPEB), Construction21 et le New European Bauhaus 202, réuni les acteurs de l’aménagement urbain, de la conception, construction, de l’aménagement, du paysage et de l’industrie pour une nouvelle vision de l’architecture plus respectueuse de l’environnement et voulant faire progresser les idées et les actes pour aller « vers une Architecture Bas Carbone et du Vivant ».

Accédez à la vidéo

unissons

Consultez et adhérez au Manifeste Unisson(s)

Commentaires

  • Pierre Hesbert
    0
    07/03/2024

    Pourriez-vous ménager des visites commentées de l’ouvrage dont j’apprécie la silhouette ? Par ailleurs la description des aménagements paraît intéressante.
    Si c’est le cas je suis partant
    D’avance merci de l’attention que vous porterez à ma demande


LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
En validant ce formulaire, vous acceptez que les informations saisies soient transmises à l’entreprise concernée dans le strict respect de la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Suggestions

EnerJ-meeting Paris 2024 : Les outils et solutions disruptives pour des bâtiments sobres et efficaces

EnerJ-meeting Paris 2024 : Les outils et solutions disruptives pour des bâtiments sobres et efficaces

EnerJ-meeting Paris 2024 : Journée incontournable pour les professionnels du bâtiment. Découvrir comment les acteurs du bâtiment peuvent construire plus durable grâce à des solutions efficaces.


Construire et rénover : 1. Sobriété - 2. Efficacité - 3. Décarbonation, venez échanger à EnerJ-meeting Paris

Construire et rénover : 1. Sobriété - 2. Efficacité - 3. Décarbonation, venez échanger à EnerJ-meeting Paris

EnerJ-meeting Paris, le grand rendez-vous de toute la filière des décideurs du bâtiment fait peau neuve au Carrousel du Louvre le 6 Février 2024


Coup de projecteur sur les innovations « solutions techniques » d’EnerJ-meeting Paris 2024

Coup de projecteur sur les innovations « solutions techniques » d’EnerJ-meeting Paris 2024

Découvrez les dernières avancées technologiques au cœur d’EnerJ-meeting Paris 2024. Explorez les solutions techniques qui façonneront l’avenir de l’industrie du bâtiment.


Accélérer la décarbonation du secteur du bâtiment

Accélérer la décarbonation du secteur du bâtiment

Le bâtiment neuf doit non seulement être efficace et exemplaire sur le plan énergétique mais également sur le plan environnemental .


Capture et stockage du carbone : le «technosolutionnisme» avance à grands pas …

Capture et stockage du carbone : le «technosolutionnisme» avance à grands pas …

Essayons de dresser un état des lieux sur la capture et la séquestration du carbone qui fait son petit bonhomme de chemin.


Crise de la construction : quelques signes d’un changement en profondeur

Crise de la construction : quelques signes d’un changement en profondeur

Découvrez les indicateurs clés qui pointent vers une transformation profonde dans l’industrie de la construction.


Qualité de l’air intérieur et label « IntAIRieur » : l’opération Seeko - 73 logements

Qualité de l’air intérieur et label « IntAIRieur » : l’opération Seeko - 73 logements

IntAIRieur : Le label qui garantit une qualité d’air exceptionnelle dans les 73 logements de l’opération Seeko.


Trophées Start-up « bâtiment 2050 » à EnerJ-meeting Paris : et les gagnants sont …

Trophées Start-up « bâtiment 2050 » à EnerJ-meeting Paris : et les gagnants sont …

Découvrez la liste des lauréats des Trophées Start-up Bâtiments 2050 à EnerJ-meeting Paris 2024.


La maison de l'innovation du groupe La Poste, HQE « EXCELLENT », E+C-, OSMOZ, BIODIVERCITY ET R2S

La maison de l'innovation du groupe La Poste, HQE  « EXCELLENT », E+C-, OSMOZ, BIODIVERCITY ET R2S

Le parc immobilier de la poste est considérable avec plus de 9 000 immeubles et 6 millions de mètres carrés.


Les solutions innovantes de plafonds CVC

Les solutions innovantes de plafonds CVC

Les deux leaders mondiaux CIAT et BARRISOL mettent en lumière les avantages esthétiques, de confort et d'efficacité économique des plafonds CVC Design Air Ceiling.


Point sur les différents arrêtés « valeurs absolues » du Décret Eco Energie ou Décret Tertiaire

Point sur les différents arrêtés « valeurs absolues » du Décret Eco Energie ou Décret Tertiaire

Les nouveaux arrêtés "valeurs absolues" concernent plusieurs catégories de bâtiments tertiaires. Le point sur le Décret Eco Energie et sur le Décret Tertiaire


Dès 2025, la réorientation des aides publiques vers les pompes à chaleur françaises et européennes

Dès 2025, la réorientation des aides publiques vers les pompes à chaleur françaises et européennes

Aides à l’achat des pompes à chaleur françaises avec le Plan Pompes à Chaleur et moins de produits asiatiques pour produire en France 1 million de pompes à chaleur en 2027.


DPE : un toilettage est nécessaire, les adaptations à apporter

DPE : un toilettage est nécessaire, les adaptations à apporter

Optimisez votre DPE pour une efficacité énergétique maximale et réduire sa consommation d'énergie.


Plancher chauffant et rafraîchissant en neuf et rénovation

Plancher chauffant et rafraîchissant en neuf et rénovation

Le plancher chauffant et rafraîchissant de Schulter est une solution innovante et polyvalente, adaptée à la fois aux nouvelles constructions et aux rénovations.


Renouvelables : tenir les projections pour 2030 demandera de forts investissements

Renouvelables : tenir les projections pour 2030 demandera de forts investissements

Investissements essentiels pour atteindre les objectifs de développement durable en 2030 pour un avenir plus propre