Chargement...

2013 s'annonce fort difficile en PAC, climatisation et traitement d'air

2013 s’annonce fort difficile en PAC, climatisation et traitement d’air

Le marché français des PAC et des matériels de climatisation et de traitement d’air a été “morose” en 2012 et sera particulièrement difficile cette année. Telle est l’impression qui ressort d’une conférence de presse organisée, la semaine dernière, par les associations AFPAC et PAC&Clim’Info.

Voici, dans le détail, quelle a été en 2012 l’évolution des ventes, en France métropolitaine, des fabricants et des distributeurs aux grossistes (hors grande distribution) et aux installateurs, selon PAC&Clim’Info :

- PAC air/air. Le marché des unités extérieures a reculé de 7% en 2012, à 333 775 unités, dont 255 488 monosplits (- 4%) et 78 287 multi-splits (- 16%). En monosplits, les ventes reculent de 5% aussi bien en moins de 5 kW (à 68% du marché) que dans les 5-12 kW (avec une PDM stable de 25%), tandis que les ventes stagnent dans les puissances supérieures à 12 kW (avec une PDM également stagnante de 7%). En multi-splits, la part des puissances 2,7-7 kW diminue (67% du marché en 2012, contre 69% en 2011), au bénéfice des puissances 7-17,5 kW (31% en 2011, 33% l’an passé). En 2012, sur le marché des unités intérieures pour PAC air/air, les “murales” ont représenté 74% du marché (contre 75% l’année précédente), les gainables 7% (comme en 2011), les cassettes 10% (9%), les plafonniers 3% (2%) et les consoles 6% (7%).

- PAC air/eau. Le marché a reculé de 4,6% en 2012, à 52 779 unités, dont 84% de biblocs (contre 81%). Les ventes de monoblocs ont reculé de 17% l’an passé, contre seulement - 2% en biblocs. L’année dernière, les monoblocs de 5 à 10 kW ont représenté un tiers du marché des monoblocs, contre 59% pour les 10-20 kW, 5% pour les 20-30 kW et 3% pour les 30-50 kW, tandis que, en biblocs, les 10-20 kW détenaient 61% du marché, contre 38% pour les 5-10 kW et 1% pour les 20-30 kW. PAC monoblocs et biblocs confondues, les ventes des 5-10 kW ont baissé de 2% en 2012, contre - 4% pour les 10-20 kW.

Quant aux PAC air/eau capables de produire de l’eau à plus de 60°C, leurs ventes ont progressé de 2% l’an passé, à 14 163 unités.

- PAC géothermiques. Le marché a diminué de 17% en 2012, à 6 448 unités, dont 902 sol/sol (- 32%), 1 295 eau/eau (- 24%), 3 593 eau glycolée / eau (- 15%) et 658 sol/eau (+ 30%). En PAC géothermiques produisant de l’eau à plus de 60°C, les ventes ont baissé de 18% l’an passé et ont représenté un tiers du marché.

- Chauffe-eau thermodynamiques. Le marché a progressé de 31% en 2012 (+ 37% à fin  août), à 34 900 pièces.

- DRV. Le marché des groupes extérieurs DRV a reculé de 4% en 2012. Il a totalisé précisément 14 795 groupes, avec une PDM stable de 14% dans les puissances 0 à 5 CV (dont les ventes ont régressé de 8% en 2012), une PDM de 50% (contre 49%) en 6-10 CV (dont les ventes baissent de 4%) et un PDM de 37% (contre 36%) en 11-20 CV (dont les ventes ont reculé de 4%). En splits de plus de 17,5 kW, la part des “Multi” a été de 63% en 2012 (contre 68% en 2011). L’an passé, ont été vendus 4 113 groupes extérieurs de plus de 17,5 kW (- 5%). Quant au marché des unités intérieures en DRV, il a diminué de 3% en 2012, à 124 003 unités, dont 45% de cassettes (avec des ventes qui baissent de 3%), 27% de gainables (- 1%), 21% de “murales” (- 7%), 6% de consoles (+ 6%) et 1% de plafonniers (- 2%). Ajoutons que le nombre moyen d’unités intérieures par groupe DRV s’est établi à 8,4 en 2012.

- Centrales de traitement d’air. Le marché a diminué de 8% en 2012, à 8 836 unités, dont 15,3% (contre 18,8%) en centrales de moins de 500 mm d’épaisseur et de puissances inférieures à 5 000 m3/h, et 38,3% (contre 36,2%) pour les unités de plus de 500 mm et de moins de 5 000 m3/h. Quant aux centrales de 5 000 à 15 000 m3/h, leur PDM a été de 36% en 2012 (contre 34,5%), tandis que celle des unités de 15 000 à 50 000 m3/h restait stable à 9,5%. Au delà de 50 000 m3/h, la PDM est également stable : 1% en 2011, 0,9% en 2012.

- Rooftop. Le marché a reculé de 8% en 2012 (à 1 376 unités). Les modèles réversibles (91% de PDM l’an passé, contre 87% en 2011) ont tiré le marché, tandis que la PDM des Rooftop froid seul électriques passait de 9% en 2011 à 7% en 2012 et que celle des “froid seul gaz” s’établissait à 2% l’année dernière contre 4% en 2011. Ont également tiré le marché les puissances supérieures à 72 kW, dont la PDM est passé de 40% en 2011 à 42% en 2012. Les PDM des autres puissances reculent, qu’il s’agisse des 29-72 kW (47% contre 48%), des 17,5-29 kW (9% contre 12%) ou des moins de 17,5 kW (2% contre 3%).

- Chillers. Le marché a reculé de 7% en 2012, à 6 765 unités. Les chillers “froid seul” ont représenté 63% du marché (contre 59% en 2011). Avec une PDM également de 63% (contre 61%), les unités de 17,5 à 200 kW ont dominé le marché, loin devant les chillers de moins de 17,5 kW et ceux de 200 à 500 kW, les uns et les autres étant à 14% de PDM (contre 15%), tandis que les plus de 500 kW stagnaient à 9% de PDM. Les ventes de chillers de moins de 200 kW ont diminué de 3% l’an passé, contre - 13% pour les plus de 200 kW. Sur les 6 765 chillers vendus en 2012, 1 083 étaient à condensation par eau (+ 8%), 5 322 (- 10%) étaient à condensation par air axial et 360 (+ 11%) étaient à condensation par air centrifuge.

Téléchargez la lettre hebdomadaire complète

Pour s'abonner à l'édition complète de ThermPresse - 615 € TTC/an : cliquez ici

Exemple d'un numéro de ThermPresse : ThermPresse du 30 janvier 2012

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité