Chargement...

L’Ademe va subventionner la climatisation solaire

Subventionner quinze à trente nouvelles installations solaires réversibles de toutes technologies, jusqu’à 200 kW, à la fois pour le chauffage et la climatisation, au cours des trois prochaines années, et ce dans tous types de bâtiments (sauf maison individuelle) : c’est ce que va faire l’Ademe dans le cadre du Programme Emergence, qui, géré par l’Ademe, l’association Enerplan et le BE Tecsol, doit s’achever en 2012. Lors d’un “atelier” la semaine dernière, Daniel Mugnier (Tecsol) a estimé que l’aide Ademe à l’investissement devrait tourner autour de 35 000 euros par tep, avec un maximum de 40% du financement total. Des Régions pourraient apporter des aides financières supplémentaires. Les projets retenus devront permettre au moins 450 kWh/m2/an d’énergie utile calorifique. Trois à six installations pourraient être subventionnées en 2010. Et entre cinq et dix chaque année par la suite. Valérie Laplagne (Enerplan) a précisé que, dans le cadre d’Emergence, seraient développés des outils de dimensionnement et de simulation, ainsi que de développement de projet. Elle a ajouté que, en climatisation solaire, était envisagée une garantie de résultats solaires. Céline Coulaud (Ademe) a indiqué, pour sa part, que l’Ademe venait de confier à des BET des missions d’audit d’installations existantes de climatisation solaire.

Téléchargez la lettre hebdomadaire complète

Pour s'abonner à ThermPresse - 605 € TTC/an : cliquez ici

Exemple d'un numéro de ThermPresse :

ThermPresse du 22 juin 2009

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité