Chargement...

Revendications de l’AFPAC pour accélérer la croissance du marché des PAC


Revendications de l’AFPAC pour accélérer la croissance du marché des PAC

L’Association française pour les PAC (AFPAC) vient de présenter des « mesures indispensables » pour le développement du marché des PAC. En PAC hybride pour maison individuelle, l’association, qui va réaliser une étude sur le dimensionnement des composants, souhaite un référentiel unique de certification et une fiche d’opération standardisée CEE. En géo-cooling, elle demande un titre V RT 2012. D’une façon générale, elle veut arriver à une labellisation « Qualité Globale » des installations de PAC, avec notamment des documents commerciaux « opposables », un contrôle de l’installation par des tiers, un contrat de maintenance et une garantie sur les résultats « couplée à une assurance ». D’autre part, l’AFPAC demande une reconnaissance « législative » des PAC comme « EnR à part entière ». Elle demande aussi un traitement fiscal des PAC air/air « à égalité » avec les PAC géothermiques et air/eau. Elle souhaite également une TVA de 10% pour toutes les PAC air-air installées en rénovation de logement. Autre revendication : la levée, pour les PAC, de l’obligation d’un conduit de fumée en maison individuelle neuve chauffée à l’électricité. L’AFPAC demande également une obligation d’installer des EnR dans tout bâtiment neuf en résidentiel collectif et en tertiaire. Elle souhaite aussi que la PAC « soit admise dans la RT 2012 avec un niveau de bâti standard », et ce en prenant en compte un coefficient McGES de modulation du Cepmax : l’association propose des coefficients de 0,15 en aérothermie et de 0,2 en géothermie. Elle recommande, par ailleurs, de privilégier le calcul de performance énergétique en énergie finale et de « faire de la consommation en énergie primaire une information indicative ». Elle demande, d’autre part, une meilleure prise en compte, dans la RT 2012, de la part EnR valorisée par les PAC électriques. Elle réclame aussi une « égalité de traitement entre électricité renouvelable et chaleur renouvelable », et ce pour le calcul de la quantité d’EnR en énergie primaire valorisée par les PAC électriques. L’AFPAC exige, par ailleurs, une définition du BEPOS imposant une part d’EnR comptabilisée en énergie finale, et supérieure à la consommation d’énergie finale du bâtiment, ainsi qu’« un minimum de chaleur EnR » en résidentiel. D’autre part, l’association demande que la PAC soit reconnue comme « un acteur majeur de l’économie circulaire ».


pac

Génie climatique : pour qui les Awards du Mondial du Bâtiment ?

Voici, pour ce qui concerne le génie climatique, les lauréats des Awards du Mondial du Bâtiment 2015

- Catégorie Génie climatique - Médaille d'or : Mez-Technik Air System Products pour un équipement (piloté par ordinateur) d'étanchéification, par l'intérieur, des réseaux de ventilation, et ce au moyen de particules adhésives vaporisées, le tout en vue de réduire les débits de fuite. Médaille d'argent : Lennox pour un système de climatisation et de chauffage de surfaces de vente par récupération de l'énergie thermique rejetée par le froid alimentaire (particulièrement les meubles frigorifiques). Médaille de bronze : Titanair pour son filtre Titapak HPE Quartz rechargeable et interchangeable destiné aux centrales de traitement d'air et composé de six cellules filtrantes. Ce filtre permet de réduire les déchets de filtration et est utilisable sans pré-filtre.

- Catégorie Systèmes utilisant les EnR - Médaille d'or : GrDF et BoostHeat pour une machine thermodynamique de chauffage, production d'ECS et rafraîchissement en habitat individuel exploitant la chaleur de combustion du gaz pour activer un cycle de compression thermique et utilisant du CO2 comme fluide frigorigène. Médaille de bronze : Cardonnel Ingénierie pour son système Habitat Thermogène de chauffage, production d'ECS et électricité destiné à l'habitat aussi bien individuel que collectif et intégrant une « box » de gestion d’énergie connectée à des capteurs solaires hybrides photovoltaïques / thermiques et à un ballon thermodynamique.

- Catégorie Informatique & nouvelles technologies - Médaille d'or : KSB pour son application mobile Sonolyzer d’analyse du rendement de pompes non régulées équipées de moteurs asynchrones et de détection de problème de vitesse, et ce en vue d’une optimisation énergétique. Médaille de bronze : Cype pour une méthodologie de travail en matière de réalisation de simulations de performances thermiques et énergétiques de bâtiments, avec synchronisation open BIM.

- Catégorie Solution "Smart" - Médaille d'argent : Qivivo pour son « Smart Thermostat » qui, adapté notamment au chauffage électrique, mémorise les habitudes de vie de l’utilisateur, anticipe les conditions météo (température, vent, ensoleillement) et peut établir un début de diagnostic énergétique grâce aux données recueillies, et ce en vue d’éventuels travaux de rénovation. Médaille de bronze : ELM Leblanc/Bosch pour sa « Smart Solution Touch », une régulation d'ambiance tactile permettant un pilotage à distance via Internet.

- Catégorie Salle de bains - Médaille de bronze : Laufen pour un receveur de douche équipé d'un échangeur de chaleur permettant de récupérer les calories de l’eau usée tiède pour le réchauffage de l’ECS.

- Mentions spéciales - Efficacité énergétique : pour le partenariat GrDF / Chaffoteaux concernant le système individuel Aquanext Opti associant un chauffe-eau thermodynamique et une chaudière à condensation gaz mixte à micro-accumulation. Qualité environnementale : Climalife Groupe Dehon pour une « appli » de conseil en matière de substitution et remplacement de fluides frigorigènes, et ce dans le cadre de la nouvelle F-Gas.

- EN BREF - Avec un renforcement des exigences en matière de qualité de l’air intérieur et de contrôle du bon fonctionnement de la ventilation, deux nouvelles marques de certification de bâtiments, à la fois en construction, rénovation et exploitation, les marques NF Habitat et NF Habitat HQE, viennent d’être lancées. Elles en compte, en particulier, le confort hygrothermique et la performance énergétique. NF Habitat HQE, dédiée à des bâtiments plus ambitieux au plan des performances, s’intéressera notamment au «changement climatique», ainsi qu’à la maîtrise des consommations et des charges. Pour toute opération HQE, seront ainsi demandés, en construction, un prévisionnel des charges et en rénovation, un comparatif des charges entre l’état initial et l’état rénové.


Pour s'abonner à l'édition complète de ThermPresse - 630 € TTC/an : Cliquez ici

Exemple d'un numéro de ThermPresse : ThermPresse du 16 Mars 2015

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité