Qu’installe-t-on dans les bâtiments à faible consommation énergétique ?




Chers internautes, nous vous informons que la lettre ThermPresse / Xpair reprendra son rythme hebdomadaire à partir du Lundi 4 Septembre 2017 !


Qu’installe-t-on dans les bâtiments à faible consommation énergétique ?

Il ressort d’une récente étude de Bourgogne Bâtiment Durable portant sur un échantillon de 50 bâtiments à basse consommation énergétique (avec des permis de construire surtout entre 2007 et 2010) que les sources d’énergie de chauffage retenues pour ces opérations (de construction neuve ou de rénovation) ont été le gaz naturel à 34%, le bois à 32% et l’électricité à 28% (et il s’agissait uniquement de PAC). La chaudière gaz à condensation - la plupart du temps avec brûleur modulant - est présente dans 36% des opérations (33% en neuf, 43% en rénovation), avec toutefois une part plus faible dans les bâtiments à énergie passive et les Bepos. La chaudière à granulés de bois est présente dans 20% des opérations.



Des PAC air/eau ont été installées dans 6% des opérations, des PAC eau/eau sur sondes géothermiques verticales dans 12% (et il s’agissait quasi-exclusivement de bâtiments tertiaires neufs). Des PAC eau/eau et air/eau couplées à des capteurs solaires ont été posées dans des rénovations lourdes de maisons individuelles. L’étude constate une absence de PAC air/eau dans les bâtiments à énergie passive et les BEPOS où, par contre, l’énergie bois est bien représentée. Elle ajoute que des chaudières à granulés de bois ont été installées autant en tertiaire qu’en résidentiel. Elle observe aussi que « des techniques moins courantes (par exemple, chaudière à granulés de bois ou PAC eau/eau) sont plus facilement installées dans des opérations très ambitieuses tant d’un point de vue énergétique qu’environnemental ».

Par ailleurs, 44% des opérations disposent de radiateurs (avec une régulation souvent réalisée avec des vannes électrothermiques raccordées à des sondes thermostatiques disposées dans les pièces plutôt qu’avec des robinets thermostatiques). 24% des opérations sont équipées de planchers chauffants, tandis que 16% ont à la fois un plancher chauffant et des radiateurs. La part des radiateurs est un peu plus élevée en rénovation (50%) et, à l’inverse, celle des planchers chauffants est un peu plus importante en neuf (28%), analyse l’étude. D’autre part, un complément de chauffage par préchauffage de l’air soufflé de la VMC double flux au moyen de batteries reliées à la production de chaleur, a été réalisé dans plusieurs opérations. Pour la production d’ECS, l’énergie solaire est utilisée dans plus de 50% des opérations (et même 81% en résidentiel). Des chauffe-eau solaires individuels ont été installés dans 13 des 15 maisons individuelles, et les trois-quarts des logements collectifs ont opté pour une production d’ECS avec solaire thermique, constate l’étude. Dans 43% des cas, l’appoint des capteurs solaires est réalisé par une résistance électrique intégrée dans le ballon de stockage. 32% des capteurs solaires sont couplés à une chaudière gaz à condensation, 11% à un ballon thermodynamique. Toujours en ECS, l’appoint a également été réalisé par des chaudières à granulés de bois, dont une couplée à un récupérateur d’énergie sur eaux usées.

En ventilation, 96% des opérations sont équipées de VMC double flux (93% en rénovation, 97% en neuf), dont 16% avec couplage à un puits climatique. L’étude précise que ces puits climatiques ont principalement été installés en tertiaire. Une seule opération a utilisé la technique du puits climatique hydraulique. La quasi-totalité des VMC double-flux avait des débits variables et des moto-ventilateurs à basse consommation électrique, poursuit l’étude. 62,5% des échangeurs de chaleur de ces VMC double-flux étaient à plaques, 37,5% à roues. Ces échangeurs rotatifs ont été installés dans 90% des cas en tertiaire. Certaines VMC double-flux sont équipées de batteries chaudes. Deux des huit opérations de logements collectifs ont opté pour des VMC double-flux avec un échangeur individuel par logement, mais avec des ventilateurs et conduits d’amenée d’air neuf et de rejet de l’air vicié communs à l’ensemble des logements. Sur l’ensemble des opérations, 80% des réseaux d’insufflation et d’extraction d’air ont été réalisés avec des gaines rigides en acier galvanisé. Les dix opérations avec des réseaux en gaines souples sont toutes en habitat individuel (dont trois rénovations).

- EN BREF - Le marché mondial des « chillers » à absorption passera d’environ 1 200 millions de dollars actuellement à plus de 2 000 millions en 2025, soit une croissance moyenne annuelle de 6,3% sur cette période, prévoit Persistence Market Research.

Génie climatique : comment évolue le marché français ?

En génie climatique, voici quelle est l'évolution du marché français selon les toutes dernières statistiques de l'INSEE :

INDICES DE CHIFFRE D’AFFAIRES :
- Commerce de gros de fournitures pour plomberie et chauffage : 96,9 en avril 2017 (99,7 en avril 2016).
- Fabrication de radiateurs et chaudières pour le chauffage central : 92,1 en avril 2017 (93,4 en avril 2016).
- Fabrication d’équipements aérauliques et frigorifiques : 92,9 en avril 2017 (106,3 en avril 2016).
- Travaux d'installation d'équipements thermiques et de climatisation : 92,2 en avril 2017 (93,9 en avril 2016).

INDICES DE PRIX DE PRODUCTION POUR LE MARCHÉ FRANÇAIS :
- Radiateurs et chaudières pour le chauffage central : 90,9 en mai 2017 (92,7 en mai 2016).

INDICES DE PRIX D’IMPORTATION :
- Radiateurs et chaudières pour le chauffage central : 112,7 en mai 2017 (108,5 en mai 2016).
- Equipements aérauliques et frigorifiques : 98 en mai 2017 (97,9 en mai 2016).

INDICES DE COÛTS :
- BT 40 (chauffage central) : 105,1 en avril 2017 (103,6 en avril 2016).
- BT 41 (ventilation et conditionnement d'air) : 108,3 en avril 2017 (107,5 en avril 2016).



Pour s'abonner à l'édition complète de ThermPresse - 630 € TTC/an : Cliquez ici


Exemple d'un numéro de ThermPresse : ThermPresse du 19 Juin 2017

Commentaires

  • Stéphanie JIMEN
    1
    18/07/2017

    Etude complète téléchargeable sur le site de Bourgogne Bâtiment Durable : www.bourgogne-batiment-durable.fr/actualites/actualites-publiques/actualite-publique/article/bilan-de-50-operations-exemplaires-bourguignonnes.html


LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
En validant ce formulaire, vous acceptez que les informations saisies soient transmises à l’entreprise concernée dans le strict respect de la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Suggestions

Plancher chauffant et rafraîchissant en neuf et rénovation

Plancher chauffant et rafraîchissant en neuf et rénovation

Le plancher chauffant et rafraîchissant de Schulter est une solution innovante et polyvalente, adaptée à la fois aux nouvelles constructions et aux rénovations.


Chauffage hybride de logements collectifs avec pompe à chaleur et chaudière

Chauffage hybride de logements collectifs avec pompe à chaleur et chaudière

Cette expertise vise à optimiser les performances énergétiques des logements collectifs en combinant chaudières à gaz naturel et pompes à chaleur, en réponse aux normes réglementaires et aux e


EnerJ-meeting Paris 2024 : Les outils et solutions disruptives pour des bâtiments sobres et efficaces

EnerJ-meeting Paris 2024 : Les outils et solutions disruptives pour des bâtiments sobres et efficaces

EnerJ-meeting Paris 2024 : Journée incontournable pour les professionnels du bâtiment. Découvrir comment les acteurs du bâtiment peuvent construire plus durable grâce à des solutions efficaces.


Performances et traitement des installations de chauffage

Performances et traitement des installations de chauffage

Sentinel partage son savoir-faire quant à l'optimisation du chauffage et de l'eau chaude sanitaire (ECS)


Coup de projecteur sur les innovations « solutions techniques » d’EnerJ-meeting Paris 2024

Coup de projecteur sur les innovations « solutions techniques » d’EnerJ-meeting Paris 2024

Découvrez les dernières avancées technologiques au cœur d’EnerJ-meeting Paris 2024. Explorez les solutions techniques qui façonneront l’avenir de l’industrie du bâtiment.


Bilan 2023 des ventes d'équipements de CVC : il y a des chiffres positifs !

Bilan 2023 des ventes d'équipements de CVC : il y a des chiffres positifs !

Bilan 2023 : Ventes d'équipements de CVC en hausse ! Découvrez les chiffres positifs et les tendances du marché.


Construire et rénover : 1. Sobriété - 2. Efficacité - 3. Décarbonation, venez échanger à EnerJ-meeting Paris

Construire et rénover : 1. Sobriété - 2. Efficacité - 3. Décarbonation, venez échanger à EnerJ-meeting Paris

EnerJ-meeting Paris, le grand rendez-vous de toute la filière des décideurs du bâtiment fait peau neuve au Carrousel du Louvre le 6 Février 2024


Géothermie de surface avec pompe à chaleur, études et innovations

Géothermie de surface avec pompe à chaleur, études et innovations

Découvrez les dernières avancées dans le domaine de la géothermie de surface, où les pompes à chaleur (PAC) exploitent la chaleur du sous-sol.


DPE : un toilettage est nécessaire, les adaptations à apporter

DPE : un toilettage est nécessaire, les adaptations à apporter

Optimisez votre DPE pour une efficacité énergétique maximale et réduire sa consommation d'énergie.


Renouvelables : tenir les projections pour 2030 demandera de forts investissements

Renouvelables : tenir les projections pour 2030 demandera de forts investissements

Investissements essentiels pour atteindre les objectifs de développement durable en 2030 pour un avenir plus propre


Régulation et GTB : le marché français en 2023 et les perspectives 2024

Régulation et GTB : le marché français en 2023 et les perspectives 2024

L’évolution du marché français de la régulation et de la GTB en 2023 et les tendances à surveiller en 2024.


Chaufferies tertiaires, petits réglages, sans travaux et économies à la clé

Chaufferies tertiaires, petits réglages, sans travaux et économies à la clé

L’assistance à la maîtrise d’exploitation ou AMEx des systèmes énergétiques permet de faire des économies d’énergie. La preuve avec un EHPAD en Haute-Savoie.


Produire 1 million de pompes à chaleur : La communication souligne une fébrilité

Produire 1 million de pompes à chaleur : La communication souligne une fébrilité

Production d'1 million de PAC : un vrai défi pour les Pouvoirs Publics et industriels en termes d'investissement et de qualité d'équipement.


Produire 1 million de pompes à chaleur : La communication souligne une fébrilité

Produire 1 million de pompes à chaleur : La communication souligne une fébrilité

Production d'1 million de PAC : un vrai défi pour les Pouvoirs Publics et industriels en termes d'investissement et de qualité d'équipement.


Dès 2025, la réorientation des aides publiques vers les pompes à chaleur françaises et européennes

Dès 2025, la réorientation des aides publiques vers les pompes à chaleur françaises et européennes

Aides à l’achat des pompes à chaleur françaises avec le Plan Pompes à Chaleur et moins de produits asiatiques pour produire en France 1 million de pompes à chaleur en 2027.