Chargement...

BBC, travaux de chauffage, chaudières à condensation ...

BBC : l’effet Joule disparaît au profit du gaz et de la PAC, constate Promotelec

L’effet Joule, grand perdant de la RT2012 ? Telle est clairement l’impression qui ressort d’une récente étude de l'association Promotelec sur les bâtiments résidentiels labellisés BBC. Selon cette étude, en maison individuelle, la VMC “utilisée à plus de 90%” est la VMC hygroréglable de type B, tandis que, en chauffage, l’utilisation de l’effet Joule direct “tend à disparaître” au profit du gaz (dans les zones desservies) et de la PAC à compresseur électrique, alors que l’énergie bois reste “faiblement” utilisée. Egalement dans l’individuel, le chauffe-eau électrique à accumulation “disparaît” au profit du chauffe-eau thermodynamique et du CESI. L’étude précise que, en maison individuelle, le coefficient Ubât moyen par énergie de chauffage est le plus bas avec l’utilisation de solutions bois, à 0.33 W/m2.K, et de solutions thermodynamiques à compresseur électrique, à 0.34 W/m2.K, tandis que, en chauffage au gaz, la valeur moyenne est de 0.35 W/m2.K. Pour l’ensemble des labels BBC 2005, les systèmes thermodynamiques détiennent 60% du marché chauffage, contre 22,37% pour le gaz, 11,3% pour l’énergie bois et 6,11% pour l’effet Joule.
En logement collectif BBC, les solutions de ventilation principalement utilisées sont la VMC hygroréglable de type B et la VMC double flux, tandis que, en chauffage et ECS, les solutions à effet Joule “tendent à disparaître” au profit du gaz, surtout en logement social, et, d’une façon générale, au bénéfice de la boucle d’eau chaude. < En logement collectif, le chauffe-eau électrique à accumulation disparaît, dans tous les cas, au profit des solutions gaz >, constate l’étude.

Qui est le plus susceptible de s’engager dans des travaux de chauffage ? 

5% des Français ont prévu ou envisagent de modifier, dans les prochaines années, uniquement leur installation de chauffage, 5% comptent améliorer à la fois l’isolation et le chauffage et 10% veulent améliorer seulement l’isolation. C’est ce qui ressort d’un article du dernier numéro de la “Revue du CGDD, Commissariat général au développement durable”. < Le nombre d’années passées dans le logement semble n’avoir que peu d’influence sur le fait d’effectuer ou non des travaux >, observe la revue. Par ailleurs, les personnes âgées de plus de 60 ans, les individus vivant en appartement et ceux occupant des logements de petite surface ont moins tendance à effectuer des travaux, tandis qu’un ménage résidant dans un appartement a 61% de chances en moins de faire modifier son installation de chauffage par rapport à un ménage résidant dans une maison avec jardin.
Par ailleurs, 68% des ménages disposant d’un chauffage collectif font attention à l’évolution de leur facture à chaque fois qu’ils la reçoivent, alors qu’ils sont 80% à le faire dans les ménages disposant d’un chauffage individuel. A la question de savoir s’il est facile de faire des économies d’énergie, la proportion d’individus ne se prononçant pas est presque 4 fois plus importante chez ceux disposant d’un équipement collectif que chez ceux équipés d’un chauffage individuel.

Plus de 400 000 chaudières à condensation vendues en 2012 ?

En 2012, selon une étude que vient de publier l’Ademe, quelque 405 282 chaudières à condensation seront vendues en France. En valeur (aux prix 2009), le marché sera, l’an prochain, de 662 millions d’euros en distribution (contre 459 millions en 2010), de 810 millions en installation (contre 561 millions) et de 168,5 millions en maintenance (contre 126,9 millions), avec des importations de 510 millions (contre 354 millions). Au-delà de 2012, l’étude prévoit une accélération du remplacement des chaudières et s’attend à ce que le nombre de chaudières à condensation installées annuellement progresse “très fortement”.

Voici d’autres prévisions de cette étude :

  2010 2012
Ventes (unités) 280762 405282
% du marché des chaudières gaz fioul 49.3 68.3
Parc (en milliers) 1057 1809
Emplois liés à la maintenance 1252 1659
Emplois en équivalent temps plein    
Fabrication 1860 2595
dont exportation 427 596
Installation 8094 11662
Distribution 5238 7499
Maintenance 1252 1659

Voici d’autres prévisions de cette étude :

Téléchargez la lettre hebdomadaire complète

Pour s'abonner à l'édition complète de ThermPresse - 605 € TTC/an : cliquez ici

Exemple d'un numéro de ThermPresse : ThermPresse du 29 août 2011

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité