Chauffage collectif bois d'ici 2015, Régulation / GTB pour 2013 ...

Chauffage collectif au bois : perspectives médiocres d’ici 2015

Sur le marché du bois-énergie, l’année 2013 s’annonce difficile. Et les perspectives de croissance sont faibles d’ici 2015. Mais, à plus long terme, les perspectives sont “encourageantes”. C’est ce qui ressort d’une récente étude de Xerfi. Certes, ajoute-t-on chez Xerfi, les prix du gaz, principal concurrent du bois, pourraient baisser dans un proche avenir, renforçant ainsi les pressions concurrentielles sur la filière du bois-énergie. Mais la tendance haussière des cours du pétrole, les préoccupations environnementales, ainsi que les subsides du Fonds Chaleur, agissent comme de puissants soutiens au marché. L’étude souligne également que la filière “souffre d’un manque criant de structuration des secteurs situés en amont”. Cette situation aboutit souvent à l’abandon de projets de chaufferies au bois, notamment de grande taille, regrette-t-on chez Xerfi. À l’origine de ces échecs : des problèmes pour mobiliser la ressource en bois. L’étude observe par ailleurs que les rapports de force entre les acteurs du marché du bois-énergie sont “déséquilibrés” : l’exploitation des réseaux de chaleur est dominée par Cofely et Dalkia, qui, “régnant en maîtres”, détiennent “un important pouvoir de marché”, ce qui “déséquilibre” actuellement l’ensemble de la filière. Ces deux grands exploitants “font pression sur les fabricants de chaudières, qui ont peu de marges de manœuvre pour négocier”.

Régulation / GTB : inquiétude pour 2013, après une bonne année 2012

Au moins au début 2013, une “accentuation” de la crise est attendue par les fabricants de produits de régulation de génie climatique et de systèmes de GTB, regroupés au sein du syndicat français ACR. C’est ce que ces fabricants ont dit lors d’une conférence de presse la semaine dernière. La visibilité à court terme est “presque inexistante”, beaucoup plus réduite que par le passé, ont-ils expliqué. Et les portefeuilles de commandes sont aujourd’hui “rétrécis”, avec un horizon qui ne va pas au-delà de quelques mois. En 2013, nous serons sûrement touchés par le manque de croissance, les restructurations et un début d’inversion des flux d’activité entre l’Europe et les pays dans lesquels la croissance est encore à deux chiffres, indique-t-on à l’ACR. Il est à prévoir que, en 2013 comme en 2012, ce sera à nouveau un marché de la rénovation plutôt qu’un marché du neuf.  Le marché tend de plus en plus à devenir un marché de mise à jour, de modernisation, analyse-t-on à l’ACR. A terme, le marché du neuf ne devrait représenter qu’un faible pourcentage du marché total.

L’année dernière, le marché français des produits de régulation de chauffage individuel ou collectif a progressé de 2,1%, à 125,6 millions d’euros, selon l’ACR. Alors que le segment du chauffage électrique était en “décroissance”, la croissance 2013 a été tirée par le segment du chauffage à eau chaude. Les robinets thermostatiques programmables électroniques ont enregistré “une légère progression”, tandis qu’une “nette progression” était observée sur le marché des thermostats d’ambiance programmables numériques, filaires ou sans fil. En produits de régulation de la ventilation et de la climatisation, le marché français a stagné en 2012 : + 0,8%, à 74,7 millions d’euros, avec toutefois une “nette” croissance des ventes de régulateurs communicants intégrant des protocoles de communication ouverts. L’ACR a observé en 2012 une “percée” des régulateurs terminaux BACnet, dont l’utilisation “s’étend ainsi, maintenant, jusqu’au niveau de la régulation terminale”, souligne-t-on au syndicat. Au contraire, le protocole KNX est en recul dans ce même domaine, cela étant probablement lié à la régression du chauffage électrique dans le petit tertiaire, poursuit-on. Sur ce marché de la régulation de la climatisation et de la ventilation, l’ACR a constaté un recul des ventes de régulateurs terminaux à protocole propriétaire en 2012, tandis que croissaient les ventes de vannes hydrauliques auto-équilibrantes et celles de moteurs modulants 0-10 V.

D’autre part, a été lancé en France en début d’année, sous l’égide de l’Association européenne “eu.bac” (dans laquelle la France est représentée par l’ACR), un label des produits de régulation de chauffage basé sur la certification eu.bac.Cert. Ce label est complété par une valorisation de certaines fonctions de la régulation, comme l’existence de la programmation horaire et la prise en compte des détecteurs de présence et/ou des contacts de fenêtre, explique-t-on à l’ACR. Par ailleurs, lors du prochain salon Interclima, sera lancé un autre label de l’association “eu.bac” qui aura pour vocation de “promouvoir l’efficacité énergétique des bâtiments” d’une façon générale, mais en ne concernant que la régulation et la GTB.
En systèmes de GTB, l’an passé, le marché français s’est accru de 3,2%, à 77,8 millions d’euros, avec un recul des postes centraux classiques, mais une progression des unités de traitement locales de moyenne et forte capacité, ainsi que des postes multitechniques. La baisse de la supervision est largement compensée par l’augmentation des ventes de modules ayant de nouvelles fonctions, commente-t-on à l’ACR. Quant à l’activité de “services” (surtout en GTB) des adhérents de l’ACR, le chiffre d’affaires 2012 s’élève à 50,1 millions d’euros, en progression de 8,6%.

Téléchargez la lettre hebdomadaire complète

Pour s'abonner à l'édition complète de ThermPresse - 615 € TTC/an : cliquez ici

Exemple d'un numéro de ThermPresse : ThermPresse du 30 janvier 2012

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Suggestions

Gestion énergétique des bâtiments tertiaires et multisites

Gestion énergétique des bâtiments tertiaires  et multisites

En réponse au décret tertiaire et décret BACS pour optimiser la gestion énergétique des bâtiments tertiaires et multisites : solution EMS et comptage électrique communiquant


GTB : l’architecture des réseaux se révolutionne dans le bâtiment

GTB : l’architecture des réseaux se révolutionne dans le bâtiment

Découvrons la démarche des acteurs de la régulation ACR, BACnet et KNX France pour répondre aux décrets BACS et Tertiaire de 2020 et aux mesures du plan de relance de Septembre dernier.


Rafraîchissement naturel des bâtiments, les solutions adiabatiques

Rafraîchissement naturel des bâtiments, les solutions adiabatiques

Le rafraîchissement adiabatique se base sur un principe naturel de rafraîchissement dû à l'évaporation de l'eau contenu dans l'air chaud.


Chauffage urbain et réseaux de chaleur, solutions multi-énergies

Chauffage urbain et réseaux de chaleur, solutions multi-énergies

Les réseaux de chaleur font partie du Plan Climat et représentent des solutions multi-énergies. Découvrez comment construire ces réseaux ainsi que leur fonctionnement.


Sept organisations professionnelles créent l’Association Française de la Ventilation

Sept organisations professionnelles créent l’Association Française de la Ventilation

Découvrons la création et la structuration de l'Association Française de la Ventilation qui a eu lieu ce 27 Janvier 2021.


Groupe scolaire Ruffi à Marseille labellisé BDM Argent

Groupe scolaire Ruffi à Marseille labellisé BDM Argent

Le groupe scolaire Ruffi dans le 2ème arrondissement de Marseille est un projet ayant pour objectif d'être exemplaire pour l’environnement. L'école s'inscrit donc dans le projet Euroméditerranée.


Smart buildings : l’avenir du bâtiment est intelligent

Smart buildings : l’avenir du bâtiment est intelligent

L'avenir du bâtiment sera intelligent. Si ces évolutions n'en s'ont qu'à leur début, il est assuré que demain verra naître des villes ultra connectées.


En plus du Décret Tertiaire, obligation du Décret BACS pour « building automation and control systems »

En plus du Décret Tertiaire, obligation du Décret BACS pour « building automation and control systems »

Le Décret Tertiaire et le Décret BACS sont des obligations qui vont impacter le « building automation and control systems » en termes d'objectifs de réduction énergétique.


Gestion énergétique du bâtiment avec jumeau numérique et intelligence artificielle

Gestion énergétique du bâtiment avec jumeau numérique et intelligence artificielle

Pour un pilotage climatique intelligent des bâtiments, Priva propose une solution de gestion énergétique avec jumeau numérique et IA incontournable.


Entreprises PME : un crédit d’impôt pour la rénovation énergétique, encore méconnu !

Entreprises PME : un crédit d’impôt pour la rénovation énergétique, encore méconnu !

Les PME peuvent désormais bénéficier d'un crédit d'impôt "transition énergétique". Or peu d'entreprises le savent. Découvrez comment y prétendre.


2021 et la Réglementation Environnementale : une année électrochoc ?

2021 et la Réglementation Environnementale : une année électrochoc ?

Suivons l'évolution de la RT 2012 à la future RE 2020, 2021 selon un calendrier mal adapté et incertain.


Equipements de bornes de charge pour véhicules électriques dans le multi-résidentiel

Equipements de bornes de charge pour véhicules électriques dans le multi-résidentiel

Le marché des véhicules électriques est en pleine expansion, il est donc important d'équiper le multi-résidentiel par des bornes de charge.


Burger King n’attend pas la RE2020 et montre la voie !

Burger King n’attend pas la RE2020 et montre la voie !

Burger King se démarque encore et ce n'est pas que du marketing ! La société s'engage dans une démarche de performance énergétique respectant les exigences de la prochaine RE2020


RE2020 : évolutions, nouveautés et avis d’un bureau d’études référent

RE2020 : évolutions, nouveautés et avis d’un bureau d’études référent

La Réglementation Environnementale 2020, reportée à 2021, continue d'inclure nouveautés et évolutions. Nathalie Tchang, directrice BET TRIBU ENERGIE, nous en présente les détails.


Industries du CVC, bilan 2020 et perspectives 2021 par Uniclima

Industries du CVC, bilan 2020 et perspectives 2021 par Uniclima

Découvrez le bilan 2020 ainsi que les perspectives 2021 pour les industries CVC par Uniclima. Le syndicat UNICLIMA représente 86 industriels ou groupes.