Chargement...

Joffre : mauvais début d'année en solaire thermique

Sur les premiers mois de 2009, le marché français serait en recul de 10 à 15% en Cesi et de sensiblement plus en SSC, tandis que, en ECS solaire collective, l'évolution se situerait entre 0% et - 5%. C'est ce qu'a estimé André Joffre, président de l'association Qualit'EnR, lors d'une conférence de presse la semaine dernière. Sur l'ensemble de l'année, toutefois, M. Joffre table sur un marché solaire thermique “équilibré” par rapport à 2008, et ce grâce à l'écoprêt à taux zéro dans l'individuel et au Fonds chaleur renouvelable dans le collectif. Il a indiqué, par ailleurs, que le prix moyen d'un Cesi installé tournait actuellement autour de 5000 euros.

A propos de Qualipac, il a confié qu'une décision concernant une possible gestion de cette appellation (de l'association Afpac) par Quali'Enr devrait intervenir dans le courant de l'été 2009. “Il ne reste plus beaucoup d'obstacles techniques” à cette évolution, a-t-il ajouté.

Présentant par ailleurs le bilan des audits d'installations de chauffe-eau solaires individuels effectués par Qualit'EnR en 2008, il a indiqué que la prestation de l'installateur avait été jugé “excellente” dans 42,6% des cas, “satisfaisante” dans 40,1%, “insuffisante” dans 13,7% et “défaillante” dans 3,6% (contre 6% l'année précédente). Les non conformités “majeures” les plus fréquentes sont des vannes d'isolement des purgeurs automatiques ouvertes et une température limite du ballon trop importante en l'absence de mitigeur, ainsi que des capteurs solaires subissant un masque défavorable. Entre autres défauts constatés, on citera un calorifugeage insuffisant des canalisations, un réceptacle sous soupape non vide, ainsi qu'une absence d'affichage au niveau de l'antigel.

Pour s'abonner à ThermPresse - 605 € TTC/an : cliquez ici

Exemple d'un numéro de ThermPresse :

ThermPresse du 22 juin 2009

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité