Climat « euphorique » sur le marché français de la climatisation

Climat « euphorique » sur le marché français de la climatisation

Didier Metz (Mitsubishi Electric), président de l’association d’industriels et d’importateurs PAC&Clim’Info, vient de parler, au sujet du marché français de la climatisation, d’« indice de confiance des industriels proche de l’euphorie ». Au syndicat de fabricants Uniclima, on prévoit que le marché de la climatisation tertiaire pourrait poursuivre sa progression de 2017 au premier semestre 2018.

Voici les statistiques 2017 du marché français des PAC et de la climatisation que viennent de publier Uniclima et PAC&Clim’Info :


climatisation.jpg

En aérothermie sur vecteur eau, le marché a progressé de 12% en 2017, à 83 364 unités. Avec +23% sur le période septembre-décembre. Cette embellie est attribuée à une reprise du secteur de la construction, ainsi qu’à une situation économique plus favorable qui a incité les ménages à des travaux de rénovation, explique-t-on à Uniclima. En monobloc, le marché s’est accru de 11%, à 7 824 unités, avec +12% dans les puissances inférieures ou égales à 6kW (avec une PDM de 34%), +19% dans les puissances 10 à 20 kW (à 37% de PDM) et +3% pour les 6-10 kW (à 23% de PDM). En bibloc, le marché a progressé de 12%, à 75 540 pièces, avec +13% pour les puissances inférieures ou égales à 6kW (avec une PDM de 45%), +6% pour les 6-10 kW (à 26%) et +16% pour les 10-20 kW (à 28%).  
En géothermie sur vecteur eau, les ventes ont baissé de 8% l’année dernière, à 2 489 unités. En eau/eau et eau glycolée/eau, elles ont  même reculé de 14%, à 1 892 pièces.
En chauffe-eau thermodynamique, le marché a augmenté de 10% l’an passé, à 88 891 unités. Avec toutefois seulement +3% au dernier quadrimestre. Cela étant, on estime à Uniclima que le CET « a encore de beaux jours devant lui dans le secteur résidentiel, que ce soit dans le neuf ou dans la rénovation ».
En aérothermie sur vecteur air (mono et multisplits), le marché a totalisé 483 912 unités extérieures (+8%), l’an passé. Avec même +24% au dernier quadrimestre. En monosplits, le marché a augmenté de 7% en 2017 (à  364 744 unités), contre +10% en multisplits, à 119 168 pièces. Contrairement à l’année 2016, les monosplits ont plutôt été tirés par les grandes puissances en 2017, et de même pour les multisplits, commente-t-on à Uniclima. Et toutes les puissances ont été en croissance marquée. A Uniclima, on juge «favorables» les perspectives du marché pour cette année.
En multisplits, les puissances inférieures à 7 kW ont représenté 74% du marché des PAC air/air, avec une croissance des ventes de 8%, contre +16% dans les puissances de 7 à 17,5 kW. Quant aux ventes d’unités intérieures, elles sont en croissance de 9%, avec +9% en murales (pour une PDM de 79%), +14% en gainables (à 7%), +7% en cassettes (à 7%), +4% en consoles (à 5%) et +16% en plafonniers (à 2%). Ce marché des PAC air/air est en excellente santé, a dit Didier Metz, qui a précisé que, après une forte croissance au dernier quadrimestre 2017, le marché était en train de connaître un bon début d’année 2018.

Le marché des groupes extérieurs s’est accru de 13% l’an passé, à 23 335 unités. Avec +20% au dernier quadrimestre. En unités intérieures, dont les ventes ont totalisé 181 554 pièces (+16%), avec une moyenne de 7,8 unités par groupe extérieur, les cassettes ont enregistré une progression de 13%, avec une PDM de 49%, les gainables de 18% (à 25% de PDM), les murales de 19% (à 20%), les consoles de 17% (à 5%), les plafonniers de 20% (à 1%) et les modules hydrauliques de 1%. Beaucoup de projets se sont débloqués au cours des derniers mois de 2017, et le marché a accéléré, a indiqué Didier Metz. La croissance reste bonne en ce début de 2018. On enregistre même un début de tension au niveau des stocks. Et il y a une euphorie sur les prix.

CHILLERS

Le marché a progressé de 5% en 2017, à  6 437 unités. Avec +13% pour les groupes à condensation à air par ventilateur axial, à 5 476 pièces, contre 660 unités pour ceux à condensation par eau, -26%, et 301 unités pour ceux à condensation par air avec ventilateur centrifuge, -22%. Les groupes réversibles progressent de 2%, à 2 787 unités, tandis que les modèles froid seul croissent de 9%, à 3 575. Pour leur part, les « chillers » avec condenseur séparé voient leurs ventes reculer de 12%, à 75 pièces.

Le marché a baissé de 3% l’an passé, à 6 589 unités. Il a reculé de 18% en CTA de moins de 5 000 m3/h (hauteur inférieure à 500 mm), à 756 unités, tandis que, en hauteur de plus de 500 mm, on enregistrait une croissance de 5%, à 2 942 unités. Quant au marché des CTA de 5 000 à 15 000 m3/h, il a diminué de 5%, à 2 189 unités, tandis qu’il chutait de 15% en CTA de 15 000 à 50 000 m3/h, à 601 unités. En CTA de plus de 50 000 m3/h, le marché a fait un bond en avant : +63%, à 101 unités. En ce qui concerne les CTA avec récupération de chaleur, on observe une progression de 21%, à 2 232 unités. On espère à Uniclima une croissance du marché des CTA en 2018 sur le segment tertiaire.

UNITÉS TERMINALES À EAU GLACÉE

En 2017, le marché a reculé de 22% en consoles (à 15 124 unités) et de 19% en plafonniers (à 12 025). Quant aux cassettes encastrées en faux plafond, elles baissent de 6%, à 27 122 pièces.

- EN BREF - Au troisième trimestre 2017, le chiffre d'affaires des petites entreprises de chauffage-plomberie-sanitaire a reculé de 1,9% par rapport à la même période de 2016. C’est ce qui ressort de la dernière enquête trimestrielle de conjoncture de la Fédération des centres de gestion agréés qui vient de paraître.

- EN BREF - Le programme Pacte vient de publier un calepin de chantier numérique relatif au chauffe-eau thermodynamique.


Pour s'abonner à l'édition complète de ThermPresse - 630 € TTC/an : Cliquez ici


Exemple d'un numéro de ThermPresse : ThermPresse du 5 Février 2018



 

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Suggestions

Chauffage, rafraîchissement et ECS : le confort n’admet pas de « circonstances exceptionnelles »

Chauffage, rafraîchissement et ECS : le confort n’admet pas de « circonstances exceptionnelles »

Avec l'augmentation de la présence au domicile, il devient nécessaire de trouver des solutions à haute efficacité énergétique, notamment en terme de chauffage et rafraîchissement des habitation


Autoconsommation photovoltaïque pour le résidentiel avec accumulateur chauffe-eau

Autoconsommation photovoltaïque pour le résidentiel avec accumulateur chauffe-eau

La réglementation RE2020 qui sera obligatoire pour toute construction neuve va contraindre le concepteur à réaliser des installations solaire en autoconsommation.


Climatisation de confort qui inhibe 99,9% des virus

Climatisation de confort qui inhibe 99,9% des virus

Pour bénéficier d'un confort d'été grâce à la climatisation tout en bénéficiant d'un environnement sain et garanti sans virus, Panasonic propose une solution innovante.


Burger King n’attend pas la RE2020 et montre la voie !

Burger King n’attend pas la RE2020 et montre la voie !

Burger King se démarque encore et ce n'est pas que du marketing ! La société s'engage dans une démarche de performance énergétique respectant les exigences de la prochaine RE2020


Rénovation énergétique des logements en France, étude de l’ONRE et statistiques

Rénovation énergétique des logements en France, étude de l’ONRE et statistiques

L’ONRE (observatoire national de la rénovation énergétique) offre un panorama des rénovations énergétiques en France.


Industries du CVC, bilan 2020 et perspectives 2021 par Uniclima

Industries du CVC, bilan 2020 et perspectives 2021 par Uniclima

Découvrez le bilan 2020 ainsi que les perspectives 2021 pour les industries CVC par Uniclima. Le syndicat UNICLIMA représente 86 industriels ou groupes.


Chauffage urbain et réseaux de chaleur, solutions multi-énergies

Chauffage urbain et réseaux de chaleur, solutions multi-énergies

Les réseaux de chaleur font partie du Plan Climat et représentent des solutions multi-énergies. Découvrez comment construire ces réseaux ainsi que leur fonctionnement.


96 % des Français encouragent le développement des filières EnR : le baromètre QualitEnR

96 % des Français encouragent le développement des filières EnR : le baromètre QualitEnR

Prenons connaissance avec cette étude le penchant des Français pour les installations utilisant les énergies renouvelables.


Gestion énergétique du bâtiment avec jumeau numérique et intelligence artificielle

Gestion énergétique du bâtiment avec jumeau numérique et intelligence artificielle

Pour un pilotage climatique intelligent des bâtiments, Priva propose une solution de gestion énergétique avec jumeau numérique et IA incontournable.


Programme Wilo-Energy Solutions pour répondre au décret tertiaire

Programme Wilo-Energy Solutions pour répondre au décret tertiaire

Pour répondre aux nouvelles obligations qu'imposent le décret tertiaire, Wilo a développé le programme Wilo-Energy Solutions pour la durabilité des systèmes de pompage.


Le décret tertiaire : une révolution d’objectifs et de méthodes

Le décret tertiaire : une révolution d’objectifs et de méthodes

Le décret tertiaire révolutionne les objectifs de performances en termes de consommation d'énergie des bâtiments. C'est ce que nous détaille Joséphine Ledoux du BET ENERA.


RE2020 : évolutions, nouveautés et avis d’un bureau d’études référent

RE2020 : évolutions, nouveautés et avis d’un bureau d’études référent

La Réglementation Environnementale 2020, reportée à 2021, continue d'inclure nouveautés et évolutions. Nathalie Tchang, directrice BET TRIBU ENERGIE, nous en présente les détails.


En plus du Décret Tertiaire, obligation du Décret BACS pour « building automation and control systems »

En plus du Décret Tertiaire, obligation du Décret BACS pour « building automation and control systems »

Le Décret Tertiaire et le Décret BACS sont des obligations qui vont impacter le « building automation and control systems » en termes d'objectifs de réduction énergétique.


Rafraîchissement naturel des bâtiments, les solutions adiabatiques

Rafraîchissement naturel des bâtiments, les solutions adiabatiques

Le rafraîchissement adiabatique se base sur un principe naturel de rafraîchissement dû à l'évaporation de l'eau contenu dans l'air chaud.


Gestion énergétique des bâtiments tertiaires et multisites

Gestion énergétique des bâtiments tertiaires  et multisites

En réponse au décret tertiaire et décret BACS pour optimiser la gestion énergétique des bâtiments tertiaires et multisites : solution EMS et comptage électrique communiquant