Chargement...

Climat « euphorique » sur le marché français de la climatisation

Climat « euphorique » sur le marché français de la climatisation

Didier Metz (Mitsubishi Electric), président de l’association d’industriels et d’importateurs PAC&Clim’Info, vient de parler, au sujet du marché français de la climatisation, d’« indice de confiance des industriels proche de l’euphorie ». Au syndicat de fabricants Uniclima, on prévoit que le marché de la climatisation tertiaire pourrait poursuivre sa progression de 2017 au premier semestre 2018.

Voici les statistiques 2017 du marché français des PAC et de la climatisation que viennent de publier Uniclima et PAC&Clim’Info :


climatisation.jpg

En aérothermie sur vecteur eau, le marché a progressé de 12% en 2017, à 83 364 unités. Avec +23% sur le période septembre-décembre. Cette embellie est attribuée à une reprise du secteur de la construction, ainsi qu’à une situation économique plus favorable qui a incité les ménages à des travaux de rénovation, explique-t-on à Uniclima. En monobloc, le marché s’est accru de 11%, à 7 824 unités, avec +12% dans les puissances inférieures ou égales à 6kW (avec une PDM de 34%), +19% dans les puissances 10 à 20 kW (à 37% de PDM) et +3% pour les 6-10 kW (à 23% de PDM). En bibloc, le marché a progressé de 12%, à 75 540 pièces, avec +13% pour les puissances inférieures ou égales à 6kW (avec une PDM de 45%), +6% pour les 6-10 kW (à 26%) et +16% pour les 10-20 kW (à 28%).  
En géothermie sur vecteur eau, les ventes ont baissé de 8% l’année dernière, à 2 489 unités. En eau/eau et eau glycolée/eau, elles ont  même reculé de 14%, à 1 892 pièces.
En chauffe-eau thermodynamique, le marché a augmenté de 10% l’an passé, à 88 891 unités. Avec toutefois seulement +3% au dernier quadrimestre. Cela étant, on estime à Uniclima que le CET « a encore de beaux jours devant lui dans le secteur résidentiel, que ce soit dans le neuf ou dans la rénovation ».
En aérothermie sur vecteur air (mono et multisplits), le marché a totalisé 483 912 unités extérieures (+8%), l’an passé. Avec même +24% au dernier quadrimestre. En monosplits, le marché a augmenté de 7% en 2017 (à  364 744 unités), contre +10% en multisplits, à 119 168 pièces. Contrairement à l’année 2016, les monosplits ont plutôt été tirés par les grandes puissances en 2017, et de même pour les multisplits, commente-t-on à Uniclima. Et toutes les puissances ont été en croissance marquée. A Uniclima, on juge «favorables» les perspectives du marché pour cette année.
En multisplits, les puissances inférieures à 7 kW ont représenté 74% du marché des PAC air/air, avec une croissance des ventes de 8%, contre +16% dans les puissances de 7 à 17,5 kW. Quant aux ventes d’unités intérieures, elles sont en croissance de 9%, avec +9% en murales (pour une PDM de 79%), +14% en gainables (à 7%), +7% en cassettes (à 7%), +4% en consoles (à 5%) et +16% en plafonniers (à 2%). Ce marché des PAC air/air est en excellente santé, a dit Didier Metz, qui a précisé que, après une forte croissance au dernier quadrimestre 2017, le marché était en train de connaître un bon début d’année 2018.

Le marché des groupes extérieurs s’est accru de 13% l’an passé, à 23 335 unités. Avec +20% au dernier quadrimestre. En unités intérieures, dont les ventes ont totalisé 181 554 pièces (+16%), avec une moyenne de 7,8 unités par groupe extérieur, les cassettes ont enregistré une progression de 13%, avec une PDM de 49%, les gainables de 18% (à 25% de PDM), les murales de 19% (à 20%), les consoles de 17% (à 5%), les plafonniers de 20% (à 1%) et les modules hydrauliques de 1%. Beaucoup de projets se sont débloqués au cours des derniers mois de 2017, et le marché a accéléré, a indiqué Didier Metz. La croissance reste bonne en ce début de 2018. On enregistre même un début de tension au niveau des stocks. Et il y a une euphorie sur les prix.

CHILLERS

Le marché a progressé de 5% en 2017, à  6 437 unités. Avec +13% pour les groupes à condensation à air par ventilateur axial, à 5 476 pièces, contre 660 unités pour ceux à condensation par eau, -26%, et 301 unités pour ceux à condensation par air avec ventilateur centrifuge, -22%. Les groupes réversibles progressent de 2%, à 2 787 unités, tandis que les modèles froid seul croissent de 9%, à 3 575. Pour leur part, les « chillers » avec condenseur séparé voient leurs ventes reculer de 12%, à 75 pièces.

Le marché a baissé de 3% l’an passé, à 6 589 unités. Il a reculé de 18% en CTA de moins de 5 000 m3/h (hauteur inférieure à 500 mm), à 756 unités, tandis que, en hauteur de plus de 500 mm, on enregistrait une croissance de 5%, à 2 942 unités. Quant au marché des CTA de 5 000 à 15 000 m3/h, il a diminué de 5%, à 2 189 unités, tandis qu’il chutait de 15% en CTA de 15 000 à 50 000 m3/h, à 601 unités. En CTA de plus de 50 000 m3/h, le marché a fait un bond en avant : +63%, à 101 unités. En ce qui concerne les CTA avec récupération de chaleur, on observe une progression de 21%, à 2 232 unités. On espère à Uniclima une croissance du marché des CTA en 2018 sur le segment tertiaire.

UNITÉS TERMINALES À EAU GLACÉE

En 2017, le marché a reculé de 22% en consoles (à 15 124 unités) et de 19% en plafonniers (à 12 025). Quant aux cassettes encastrées en faux plafond, elles baissent de 6%, à 27 122 pièces.

- EN BREF - Au troisième trimestre 2017, le chiffre d'affaires des petites entreprises de chauffage-plomberie-sanitaire a reculé de 1,9% par rapport à la même période de 2016. C’est ce qui ressort de la dernière enquête trimestrielle de conjoncture de la Fédération des centres de gestion agréés qui vient de paraître.

- EN BREF - Le programme Pacte vient de publier un calepin de chantier numérique relatif au chauffe-eau thermodynamique.


Pour s'abonner à l'édition complète de ThermPresse - 630 € TTC/an : Cliquez ici


Exemple d'un numéro de ThermPresse : ThermPresse du 5 Février 2018



 

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité