Chargement...

Croissance du marché européen en ventilo-convecteurs et en «chillers»

Marché européen en ventilo-convecteurs et «chillers»

Croissance du marché européen en ventilo-convecteurs et en «chillers»

ThermPresse publie ci-dessous l’évolution des ventes de plusieurs familles d’équipements de génie climatique en 2015 sur la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) telle qu’elle ressort d’une récente enquête d’Eurovent Market Intelligence (EMI) réalisée auprès des fabricants. En ventilo-convecteurs, pour la première fois depuis quelques années, le marché est reparti à la hausse, avec environ +10% dans l’Union européenne, 1,51 million d’unités vendues pour toute la zone EMEA, dont 37% équipés de thermostats et 4% connectés à une GTB. L’Italie progresse de 20%, à 350 000, suivie par d’autres pays du sud de l’Europe, comme l’Espagne, la Grèce et le Portugal, pour un total d’environ 117 000, avec des taux de croissance dépassant les 25%. La France et la Turquie baissent (-15% à -20%), autour de 136 000 unités chacune. En «rooftops», le marché est relativement stable, à 8 900 unités, dans l’Union européenne. Le plus gros marché reste la France, à 2 565 (mais -5%). L’Espagne et l’Italie sont respectivement à 1 738 et 1 407, avec des hausses entre 10% et 15%. La Turquie progresse de 20%, à 2 200. En «chillers», le marché totalise 2,2 milliards € en Europe, dont 352 M€ en Allemagne, 312 M€ en France, 257 M€ en Italie, 154 M€ au Royaume-Uni et 130 M€ en Turquie. On enregistre une hausse de 5% dans l’Union européenne, avec +16% en Europe de l’Est, +15% en Italie et +14% en Espagne. L’Irlande et le Royaume-Uni reculent de 12%, la France et l’Allemagne de 3%. Par contre, la Turquie progresse de 23%, tandis que le Qatar, l’Arabie Saoudite et les Emirats Arabes Unis affichent des hausses supérieures à 30%. L’Inde progresse de 15%. Pour l’ensemble de la zone EMEA, 59,5% des chillers vendus étaient équipés de compresseurs Scroll (hors Inverter), 9,3% de compresseurs à vis et 31% de compresseurs Inverter (avec 28,5% de compresseurs Scroll, mais seulement 1,8% de compresseurs à vis). Il n’y avait que 0,2% de «chillers» dotés de compresseurs alternatifs et 0,7% à palier magnétique.
En refroidissement d’installations électroniques, le marché a totalisé 32 300 unités dans l’Union européenne, dont 63% du type CRAC («Computer Room Air Conditioners»), 20% de climatiseurs monoblocs, 16% d’unités pour télécommunications mobiles et 1% de centrales de traitement d’air. < Mais c’est ce dernier segment, moins énergivore, qui est amené à croître le plus en Europe >, estime-t-on chez EMI. En CRAC, le marché allemand a totalisé 3711 unités, devant l’Italie (3463), le Royaume-Uni (2864) et la France (2631). En unités monoblocs, l’Allemagne est également en tête, à 1400, devant la France (1063), le Royaume-Uni (768) et l’Italie (730). En centrales de traitement d’air, le marché européen s’élève à 1,92 milliard €, dont 393 M€ en Allemagne et 174 M€ en Turquie. Le marché est plutôt stable au sein de l’Union européenne, alors qu’il baisse fortement en Russie et en Afrique du Nord. , ajoute-t-on chez EMI. Par contre, des hausses supérieures à 10% sont enregistrées en Bulgarie, Pologne, République Tchèque, Roumanie et Slovaquie. En filtres à air, le marché est resté stable dans l’Union européenne, à près de 900 M€, dont 232 M€ en Allemagne, 128 M€ en France et 91 M€ au Royaume-Uni. Parmi les hausses supérieures à 20%, on trouve la Suisse, le Portugal, la Slovénie, la Turquie et la République Tchèque. En échangeurs de chaleur, le marché s’est élevé à 980 M€ en zone EMEA, -7%. En tours de refroidissement, le marché s’élève à près de 223 M€ en zone EMEA, dont 32 M€ en Allemagne, 18 M€ en Italie, 17 M€ en Turquie, autour de 13 M€ en France, au Royaume-Uni et en Russie. Des hausses supérieures à 20% sont enregistrées en France, Finlande et Suède. En poutres froides, le marché européen baisse de 5%, à 60 M€, dont 26 M€ en Europe du Nord, autour de 6 M€ en France et au Royaume-Uni, 2,4 M€ en Allemagne et Italie. En France, Allemagne, Turquie, Espagne et Portugal, les baisses dépassent 20%. Des hausses supérieures à 10% sont constatées en Italie, Suède et Luxembourg, ainsi que dans les pays baltes.


Génie climatique : comment évolue le marché français ?
En génie climatique, voici quelle est l'évolution du marché français selon les toutes dernières statistiques de l'INSEE :

INDICES DE CHIFFRE D’AFFAIRES :

  • Commerce de gros de fournitures pour plomberie et chauffage : 106 en juin 2016 (100,2 en juin 2015).
  • Production et distribution de vapeur et d’air conditionné : 72,9 en juin 2016 (76 en juin 2015).
  • Fabrication de radiateurs et chaudières pour le chauffage central : 95,7 en juin 2016 (97,3 en juin 2015).
  • Fabrication d’équipements aérauliques et frigorifiques : 116,9 en juin 2016 (119,8 en juin 2015).
  • Travaux d'installation d'équipements thermiques et de climatisation : 96,4 en juin 2016 (97,9 en juin 2015).
INDICES DE PRIX DE PRODUCTION POUR LE MARCHÉ FRANÇAIS :
  • Radiateurs et chaudières pour le chauffage central : 93,4 en juillet 2016 (94,3 en juillet 2015).
  • Equipements aérauliques et frigorifiques : 108,7 en juin 2016 (109,5 en juin 2015).
  • Matériel aéraulique : 94,9 en juin 2016 (98 en juin 2015).
INDICES DE PRIX D’IMPORTATION :
  • Radiateurs et chaudières pour le chauffage central : 108,7 en juillet 2016 (105,4 en juillet 2015).
  • Equipements aérauliques et frigorifiques : 97,9 en juillet 2016 (103 en juillet 2015).
INDICES DE COÛTS :
  • BT 40 (chauffage central) : 103,7 en mai 2016 (104 en mai 2015).
  • BT 41 (ventilation et conditionnement d'air) : 107,7 en mai 2016 (107,8 en mai 2015).
INDICE DES PRIX DE L’ENTRETIEN/AMÉLIORATION DE L’HABITAT EXISTANT, EN GÉNIE CLIMATIQUE : 107,7 au second trimestre 2016 (108 au second trimestre 2015).

Pour s'abonner à l'édition complète de ThermPresse - 630 € TTC/an : Cliquez ici


Exemple d'un numéro de ThermPresse : ThermPresse du 25 Janvier 2016

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité