En 2013 : recrutements ..., Climatique ..., Rénovation thermique

Près de 5 900 recrutements de plombiers et chauffagistes en 2013

Une récente enquête de Pôle Emploi vient de répertorier, pour 2013, précisément 5 883 projets de recrutement d’ouvriers plombiers chauffagistes, dont 66,7% considérés comme des recrutements difficiles et 5,3% comme saisonniers. L’Ile-de-France arrive largement en tête avec 1 335 projets, devant Rhône-Alpes (576), Paca (440), l’Aquitaine (409), les Pays de la Loire (357), le Nord-Pas-de-Calais (292), le Centre (285), l’Alsace (235), Midi-Pyrénées (231), le Languedoc-Roussillon (203), la Bretagne (187), la Lorraine (163), la Haute-Normandie (149), la Franche-Comté (144), la Picardie (136), le Poitou-Charentes (128), l’Auvergne (126), la Basse-Normandie (110), la Bourgogne (73), Champagne-Ardenne (61), la Corse (41) et le Limousin (23). C’est en Auvergne que les recrutements seront les plus difficiles, à 83%. Et c’est en Corse qu’ils s’annoncent les moins problématiques, à 46,6%. Par départements, c’est en Gironde que l’on trouve le plus grand nombre de projets de recrutement, 249, devant la Seine-Saint-Denis (241), Paris (232), le Nord (217), le Val-d’Oise (214), la Loire-Atlantique (182), le Rhône (174), l’Hérault (168), les Bouches-du-Rhône (166) et le Val-de-Marne (161). Les plus fortes proportions d’emplois saisonniers sont principalement dans le Nord (21%) et en Seine-Saint-Denis (20,7%).

Climatique : comment évolue le marché français ?

En matériels de génie climatique, voici quelle a été l'évolution récente du marché français selon les toutes dernières statistiques de l'INSEE, encore provisoires :

INDICES DE PRIX DE PRODUCTION POUR LE MARCHÉ FRANÇAIS :
- Radiateurs et chaudières pour le chauffage central : 95,5 en février 2013 (97,2 en février 2012).
- Equipements aérauliques et frigorifiques : 114,9 en février 2013 (116,9 en février 2012).
- Matériel aéraulique : 103,8 en février 2013 (108,9 en février 2012).

INDICES DE CHIFFRE D’AFFAIRES CVS-CJO :
- Commerce de gros de fournitures pour plomberie et chauffage : 107,2 en janvier 2013 (106,9 en janvier 2012).
- Production et distribution de vapeur et d’air conditionné : 110,6 en janvier 2013 (108,9 en janvier 2012).

Rénovation thermique : qu’est-ce qui décident les Français à faire des travaux ?

“Quelles sont les raisons principales pour lesquelles vous avez réalisé dernièrement des travaux d’économie d’énergie ?” A cette question posée par la société Copeo à des ménages ayant reçu un accompagnement de la part d’un installateur dans le cadre des CEE, 30% ont répondu : pour améliorer le confort ; 17%, pour une meilleure performance énergétique ; 18%, pour réduire la facture énergétique ; 3%, pour remplacer un équipement en panne ; 26%, pour remplacer un équipement vétuste ou en mauvais état ou pour réaliser une mise aux normes ; 1% seulement, pour suivre les conseil d’un installateur. Par ailleurs, les trois raisons principales qui, selon une autre enquête, réalisée récemment par QuelleEnergie.fr, inciteraient les propriétaires de logements à faire des travaux d'économies d’énergie chez eux sont : 1) pour 62%, la diminution de la facture énergétique, 2) pour 17%, la protection de l’environnement, 3) pour 15%, l’amélioration du confort.
Seulement 37% des propriétaires interrogés par QuelleEnergie prévoient de réaliser des travaux de chauffage, mais avec 63% pour ceux qui se chauffent à l’électricité, 68% au gaz et 78% au fioul. Pour s’adapter aux hausses futures du prix de l’énergie, près de 47% “investiraient dans une solution économe en énergie”, contre 21% envisageant plutôt de réduire leur consommation énergétique et 6% d’augmenter leur budget énergie. Le coût représente pour 56% des personnes interviewées le frein majeur à la réalisation de travaux d’économies d’énergie, les principaux autres freins étant une rentabilité jugée “pas assez rapide” (23%) et la crainte de ne pas trouver un installateur fiable (10%). A noter que, parmi ceux qui prévoient de réaliser des travaux de chauffage, près de 4 sur 10 ne connaissent pas les aides publiques auxquelles ils ont droit.
D’autre part, selon une autre enquête, effectuée auprès de 234 152 internautes ayant réalisé en 2012 une étude énergétique sur le site QuelleEnergie.fr, la facture annuelle de ces internautes était la plus élevée pour le chauffage domestique au fioul, à 2076 euros en moyenne, contre 1564 euros pour le chauffage électrique, 1458 euros pour le chauffage au gaz et 734 euros pour le bois. En chauffage d’appoint, qui ne concernait pas moins d’un quart de ces internautes, c’est le bois qui dominait, à 68%, contre 25% pour le chauffage électrique, 4% pour le gaz et 2% pour le fioul.

Téléchargez la lettre hebdomadaire complète

Pour s'abonner à l'édition complète de ThermPresse - 615 € TTC/an : cliquez ici

Exemple d'un numéro de ThermPresse : ThermPresse du 30 janvier 2012

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Suggestions

Construire en bois un bâtiment passif : performances et enseignements 4 ans après

Construire en bois un bâtiment passif : performances et enseignements 4 ans après

4 ans après la construction d'un bâtiment passif en bois, découvrez les performances et enseignements à tirer de cette construction.


Réseaux de chaleur : accélérer le développement pour répondre aux objectifs réglementaires

Réseaux de chaleur : accélérer le développement pour répondre aux objectifs réglementaires

Suivons l'évolution après avoir reçu les aides par le Fonds Chaleur l'impact sur les réseaux de chaleur pour accélérer le développement.


Réseaux de chaleur : accélérer le développement pour répondre aux objectifs réglementaires

Réseaux de chaleur : accélérer le développement pour répondre aux objectifs réglementaires

Suivons l'évolution après avoir reçu les aides par le Fonds Chaleur l'impact sur les réseaux de chaleur pour accélérer le développement.


Décryptage du décret rénovation tertiaire et marche à suivre

Décryptage du décret rénovation tertiaire et marche à suivre

Le décret tertiaire du 23 juillet 2019 précise la réglementation pour la rénovation des bâtiments tertiaires privés comme publics. Décryptage !


Confort hiver et été avec radiateurs réversibles au design incomparable

Confort hiver et été avec radiateurs réversibles au design incomparable

Comment bénéficier d un confort été comme hiver tout en améliorant le design du lieu où chauffage et rafraîchissement sont installés ? Cinier offre une réponse unique


Logements sociaux bois-paille-passifs à Plainfaing dans les Vosges

Logements sociaux bois-paille-passifs à Plainfaing dans les Vosges

A Plainfaing dans les Vosges, des logements sociaux bois-paille passifs à haute performance environnementale ont été construits. Leur architecture sobre rappelle les fermes vosgiennes.


Solutions de climatisation saines et hygiéniques

Solutions de climatisation saines et hygiéniques

Une chronique à l’attention de ceux qui ont le choix et la responsabilité de l’investissement d’avenir pour un confort global et une qualité de vie durable.


Imaginons ensemble les bâtiments de demain. Les facteurs clés, première étape

Imaginons ensemble les bâtiments de demain. Les facteurs clés, première étape

Cet article présente le résultat d’un travail collectif mené au premier trimestre 2020 par le comité de prospective de la démarche « Imaginons ensemble les bâtiments de demain ».


Guide de conception des bâtiments tertiaires France Air

Guide de conception des bâtiments tertiaires France Air

Le Guide de conception des bâtiments tertiaires France Air est disponible: il présente les solutions complètes de ventilation pour concilier Qualité d’Air Intérieur, Confort et Performance énergétique


Récupération d’énergie en industrie - Une offre de solutions de plus en plus large et efficiente

Récupération d’énergie en industrie - Une offre de solutions de plus en plus large et efficiente

Découvrons l'offre de solutions présentée lors du Forum Fire 2020 avec le Cétiat et Alliance en Mars dernier.


Les Français et leur logement : la propriété, préoccupation centrale, le confort en 3ème position !

Les Français et leur logement : la propriété, préoccupation centrale, le confort en 3ème position !

Suivons l'étude établie par le Cabinet Kantar sur les attentes des Français sur leurs priorités relatives au logements.


Rénovation énergétique de l’habitat social

EDF analyse le parc social et les enjeux liés à sa rénovation dans ce dossier des plus complets. Faites le point !


Réglementation Environnementale RE 2020 et solutions bas carbone

Quelles solutions faut-il mettre en oeuvre pour répondre à la nouvelle réglementation environnementale RE 2020 ? EDF a fait le tour des solutions bas carbone !


Désembouage Low-tech sans entretien

Désembouage Low-tech sans entretien

La solution low-tech de désembouage EDYA permet de répondre aux besoins de qualité d'eau dans les bâtiments neufs.


La fin du chauffage en logement ? Confort d'été et Qualité d’Air Intérieur

La fin du chauffage en logement ? Confort d'été et Qualité d’Air Intérieur

Les réglementations thermiques sur le chauffage et la prise de conscience sur le confort ont permis une amélioration des performances du bâti avec des solutions qui améliorent la QAI.