En 2013 : recrutements ..., Climatique ..., Rénovation thermique

Près de 5 900 recrutements de plombiers et chauffagistes en 2013

Une récente enquête de Pôle Emploi vient de répertorier, pour 2013, précisément 5 883 projets de recrutement d’ouvriers plombiers chauffagistes, dont 66,7% considérés comme des recrutements difficiles et 5,3% comme saisonniers. L’Ile-de-France arrive largement en tête avec 1 335 projets, devant Rhône-Alpes (576), Paca (440), l’Aquitaine (409), les Pays de la Loire (357), le Nord-Pas-de-Calais (292), le Centre (285), l’Alsace (235), Midi-Pyrénées (231), le Languedoc-Roussillon (203), la Bretagne (187), la Lorraine (163), la Haute-Normandie (149), la Franche-Comté (144), la Picardie (136), le Poitou-Charentes (128), l’Auvergne (126), la Basse-Normandie (110), la Bourgogne (73), Champagne-Ardenne (61), la Corse (41) et le Limousin (23). C’est en Auvergne que les recrutements seront les plus difficiles, à 83%. Et c’est en Corse qu’ils s’annoncent les moins problématiques, à 46,6%. Par départements, c’est en Gironde que l’on trouve le plus grand nombre de projets de recrutement, 249, devant la Seine-Saint-Denis (241), Paris (232), le Nord (217), le Val-d’Oise (214), la Loire-Atlantique (182), le Rhône (174), l’Hérault (168), les Bouches-du-Rhône (166) et le Val-de-Marne (161). Les plus fortes proportions d’emplois saisonniers sont principalement dans le Nord (21%) et en Seine-Saint-Denis (20,7%).

Climatique : comment évolue le marché français ?

En matériels de génie climatique, voici quelle a été l'évolution récente du marché français selon les toutes dernières statistiques de l'INSEE, encore provisoires :

INDICES DE PRIX DE PRODUCTION POUR LE MARCHÉ FRANÇAIS :
- Radiateurs et chaudières pour le chauffage central : 95,5 en février 2013 (97,2 en février 2012).
- Equipements aérauliques et frigorifiques : 114,9 en février 2013 (116,9 en février 2012).
- Matériel aéraulique : 103,8 en février 2013 (108,9 en février 2012).

INDICES DE CHIFFRE D’AFFAIRES CVS-CJO :
- Commerce de gros de fournitures pour plomberie et chauffage : 107,2 en janvier 2013 (106,9 en janvier 2012).
- Production et distribution de vapeur et d’air conditionné : 110,6 en janvier 2013 (108,9 en janvier 2012).

Rénovation thermique : qu’est-ce qui décident les Français à faire des travaux ?

“Quelles sont les raisons principales pour lesquelles vous avez réalisé dernièrement des travaux d’économie d’énergie ?” A cette question posée par la société Copeo à des ménages ayant reçu un accompagnement de la part d’un installateur dans le cadre des CEE, 30% ont répondu : pour améliorer le confort ; 17%, pour une meilleure performance énergétique ; 18%, pour réduire la facture énergétique ; 3%, pour remplacer un équipement en panne ; 26%, pour remplacer un équipement vétuste ou en mauvais état ou pour réaliser une mise aux normes ; 1% seulement, pour suivre les conseil d’un installateur. Par ailleurs, les trois raisons principales qui, selon une autre enquête, réalisée récemment par QuelleEnergie.fr, inciteraient les propriétaires de logements à faire des travaux d'économies d’énergie chez eux sont : 1) pour 62%, la diminution de la facture énergétique, 2) pour 17%, la protection de l’environnement, 3) pour 15%, l’amélioration du confort.
Seulement 37% des propriétaires interrogés par QuelleEnergie prévoient de réaliser des travaux de chauffage, mais avec 63% pour ceux qui se chauffent à l’électricité, 68% au gaz et 78% au fioul. Pour s’adapter aux hausses futures du prix de l’énergie, près de 47% “investiraient dans une solution économe en énergie”, contre 21% envisageant plutôt de réduire leur consommation énergétique et 6% d’augmenter leur budget énergie. Le coût représente pour 56% des personnes interviewées le frein majeur à la réalisation de travaux d’économies d’énergie, les principaux autres freins étant une rentabilité jugée “pas assez rapide” (23%) et la crainte de ne pas trouver un installateur fiable (10%). A noter que, parmi ceux qui prévoient de réaliser des travaux de chauffage, près de 4 sur 10 ne connaissent pas les aides publiques auxquelles ils ont droit.
D’autre part, selon une autre enquête, effectuée auprès de 234 152 internautes ayant réalisé en 2012 une étude énergétique sur le site QuelleEnergie.fr, la facture annuelle de ces internautes était la plus élevée pour le chauffage domestique au fioul, à 2076 euros en moyenne, contre 1564 euros pour le chauffage électrique, 1458 euros pour le chauffage au gaz et 734 euros pour le bois. En chauffage d’appoint, qui ne concernait pas moins d’un quart de ces internautes, c’est le bois qui dominait, à 68%, contre 25% pour le chauffage électrique, 4% pour le gaz et 2% pour le fioul.

Téléchargez la lettre hebdomadaire complète

Pour s'abonner à l'édition complète de ThermPresse - 615 € TTC/an : cliquez ici

Exemple d'un numéro de ThermPresse : ThermPresse du 30 janvier 2012

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
En validant ce formulaire, vous acceptez que les informations saisies soient transmises à l’entreprise concernée dans le strict respect de la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Suggestions

Bilan 2021 et perspectives 2022 des industries CVC en France par UNICLIMA

Bilan 2021 et perspectives 2022 des industries CVC en France par UNICLIMA

Découvrez la tendance dans le mouvement de la transition énergétique et écologique en 2021.


Réseaux de chaleur et de froid urbains

Réseaux de chaleur et de froid urbains

Découvrez les solutions pour les réseaux de chaleur et de froid urbains développées par Wilo.


Rénover les quartiers : un projet ambitieux qui repose sur une démarche politique

Rénover les quartiers : un projet ambitieux qui repose sur une démarche politique

Intéressons-nous à la table ronde qui s'est tenue en Février dernier, organisée par Le CAH, Club de l’Amélioration de l’Habit sur la rénovation des quartiers.


Economies d’énergie et qualité d’air intérieur grâce à la filtration d’air

Economies d’énergie et qualité d’air intérieur grâce à la filtration d’air

Découvrez les solutions afin de prendre soin de la qualité d'air intérieur tout en réalisant des économies d'énergie.


Rex Résidentiel : démarche durable à Saint Tropez (83)

Rex Résidentiel : démarche durable à Saint Tropez (83)

Thermozyklus présente un retour d'expérience de démarche durable auquel la marque a contribué. En résidentiel à Saint-Tropez


Pompe à chaleur pour répondre à la RE2020 dans les logements collectifs

Pompe à chaleur pour répondre à la RE2020 dans les logements collectifs

Avec la réglementation environnementale RE2020, les pompes à chaleur sont devenues quasiment obligatoire, même pour les logements collectifs.


Photovoltaïque en 26 questions-réponses pour gens pressés et démêler le vrai du faux

Photovoltaïque en 26 questions-réponses pour gens pressés et démêler le vrai du faux

Intéressons-nous sur le sujet du développement du solaire photovoltaïque en France avec l'aide du Guide questions-réponses élaboré par le CNRS et le FedPV.


Rénovation Net Zéro Carbone : HQE-GBC pose les bases

Rénovation Net Zéro Carbone : HQE-GBC pose les bases

La rénovation zéro carbone est au coeur des enjeux pour le secteur du bâtiment. Net Zéro Carbone est une nouvelle initiative visant à créer des guides d'application pour y participer au mieux.


Baromètre QUALIT’EnR 2022 : « Les Français et les EnR »

Baromètre QUALIT’EnR 2022 : « Les Français et les EnR »

Le baromètre QUALIT’EnR 2022 démontre que plus d’un Français sur trois envisagent d’équiper leur logement en EnR, soit 37 %.


La ventilation double-flux thermodynamique, sans contamination possible

La ventilation double-flux thermodynamique, sans contamination possible

Pour éviter toute contamination par la ventilation, il existe désormais des solutions telles que la ventilation double-flux thermodynamique.


Actions technico-économiques pour éradiquer les étiquettes F & G d’un patrimoine de logements sociaux

Actions technico-économiques pour éradiquer les étiquettes F & G d’un patrimoine de logements sociaux

Les étiquettes énergétiques F et G liées au DPE sont un fléau pour le patrimoine de logements sociaux, au coeur des enjeux du secteur bâtiment. Comment les éradiquer ?


Retour d’expérience sur 106 maisons rénovées BBC et plus à énergie positive

Retour d’expérience sur 106 maisons rénovées BBC et plus à énergie positive

La rénovation en résidentiel, Enertech, Effinergie, Médiéco et négaWatt en ont démontré toute sa portée en rénovant 106 maisons devenues BBC.


Guide de solutions pour répondre aux exigences de la RE2020

Guide de solutions pour répondre aux exigences de la RE2020

Schneider Electric a conçu un Guide pour répondre aux exigences de la Réglementation Environnementale 2020.


Décret tertiaire : comment atteindre les objectifs réglementaires en limitant les investissements ?

Décret tertiaire : comment atteindre les objectifs réglementaires en limitant les investissements ?

Le décret tertiare est désormais entré vigueur : comment respecter les objectifs réglementaires tout en limitant le coût des investissements ?


Réversibilité des bâtiments : des enseignements issus de retour d’expérience

Réversibilité des bâtiments : des enseignements issus de retour d’expérience

La réversibilité des bâtiment est un nouveau mode de conception durable et économique. Les retours d'expérience offrent de nombreux enseignements.