Chargement...

Gaz : Vient d’être signée une convention entre GRDF et l’Anah concernant les logements ...




- POMPES À CHALEUR - En aérothermie sur vecteur eau, le marché français a diminué de 1% en 2016, à 74 595 unités (dont plus des 3/4 dans le neuf). En monobloc, le marché a reculé de 9% l’an passé, à 7 046 unités, dont 34% pour les puissances inférieures ou égales à 6 kW (avec une progression annuelle de 25%), 34% également pour les puissances 10 à 20 kW (-19%), 25% pour les 6-10 kW (-25%), 4% pour les 20-30 kW et 3% pour les 30-50  kW. En bibloc, le marché a stagné en 2016, à 67 549 pièces, dont 45% pour les puissances inférieures ou égales à 6 kW (avec une progression annuelle de 12%), 27% pour les 6-10 kW (-2%), 27% également pour les 10-20 kW (-13%) et 1% pour les 20-30 kW. En PAC géothermiques, les ventes ont baissé de 12% l’année dernière, à 2 700 unités. En eau/eau et eau glycolée/eau, elles ont diminué de 7%, à 2 199 pièces. En chauffe-eau thermodynamique, le marché a progressé de 6% l’an passé, à 80 753 unités, avec des ventes stables en construction neuve, mais une «forte» progression en rénovation. En aérothermie sur vecteur air (mono et multisplits réversibles), le marché a totalisé 447 452 unités extérieures (+12%). En monosplits, le marché a progressé de 9% (à 339 364 unités), contre +22% en multisplits, à 108 088 pièces. En monosplits, la progression est de 10% pour les PAC de moins de 5 kW (à 72% du total), de 9% pour les  5-12 kW (à 22%) et de seulement 1% pour les appareils de plus de 12 kW. En multisplits, les puissances inférieures à 7 kW ont représenté 73% du marché. Les ventes d’unités intérieures sont en progression de 15%, avec +17% en murales (avec une PDM de 79%), +17% également en gainables (à 7%), +5% en cassettes (à 8%), +10% en consoles (à 5%) et -1% en plafonniers (à 1%).

- EN DRV - le marché français des groupes extérieurs s’est accru de 18% l’an passé, à 20 665 unités, avec une puissance moyenne à la baisse. En unités intérieures, dont les ventes ont totalisé 156 634 unités (+15%) l’an passé, avec une moyenne de 7,6 unités par groupe extérieur, les cassettes et les gainables ont connu une croissance de 16%, avec des PDM respectives de 50% et de 25%, tandis que les murales progressaient de 11% (à 19%), les consoles de 20% (à 5%) et les plafonniers de 8% (à 1%), alors que, pour leur part, les modules hydrauliques régressaient de 17%.

- EN BRÛLEURS À AIR SOUFFLÉ - gaz/fioul, livrés en caisse, le marché français a progressé, en 2016, de 1,5% en fioul (à 54 000 unités), tandis qu’il reculait de 4,7% en gaz (à 6 300).

- EN CENTRALES DE TRAITEMENT D’AIR - le marché français a baissé de 5% l’an passé, à 7 554 unités. Il a chuté de 30% en CTA de moins de 5 000 m3/h (hauteur inférieure à 500 mm), à 924 unités, tandis que, en hauteur de plus de 500 mm, la baisse n’a été que de 5%, à 3 032 unités. Quant au marché des CTA de 5 000 à 15 000 m3/h, il a diminué de 3%, à 2 479 unités. Par contre, le marché a progressé de 24% en CTA de 15 000 à 50 000 m3/h, à 981 unités, et de 35% en CTA de plus de 50 000 m3/h, à 138.

 

centrale-traitement-air

- CLIMATISATION - En unités terminales à eau glacée, le marché a progressé, en 2016, de 11% en consoles (à 18 947 unités) et de 63% en plafonniers (à 19 023).

- VENTILATION DES BÂTIMENTS - En logement individuel, la VMC a progressé de 0,2% en 2016, à 777 111 unités, surtout grâce au marché de la rénovation. En VMC simple flux, la progression 2016 a été de 0,7%, à 754 344 unités, avec -1,1% en autoréglable et +4,5% en hygroréglable. En VMC double flux, les ventes ont reculé de 13,8%, à 22 767 unités. En aérateurs type VMR de débit inférieur à 400 m3/h, une baisse de 0,4% a été enregistrée en 2016, à 442 854 unités. En collectif/tertiaire, le marché des caissons simple flux n’a progressé que de 0,2% l’an passé, à 96 697 unités, tandis que celui des caissons double flux augmentait de 1,1%, à 11 102. En réseaux aérauliques, le marché des conduits plastiques et métalliques a progressé de 0,8%, à 22 929 km, avec -2,2% en conduits métalliques et +2,4% en conduits plastiques. En grilles et diffuseurs d’air, le marché a progressé de 1% en 2016, à 550 224 unités.

- GAZ - Vient d’être signée une convention entre GRDF et l’Anah concernant les logements chauffés au gaz occupés par des propriétaires aux revenus modestes, et associant rénovation énergétique et traitement de la sécurité des installations intérieures de gaz. GRDF s’engage ainsi à « accompagner » 5000 logements sur deux ans, réalisera à ses frais le diagnostic de l’installation et apportera un appui financier à la rénovation énergétique.

- CHAUFFAGE CENTRAL - La production française de radiateurs et de chaudières de chauffage central progressera de 2% en volume en 2017 (contre -8% en 2016), selon une récente étude de Xerfi, qui prévoit que les capacités de production de l’industrie française des chaudières augmenteront dans les deux prochaines années. L’étude parle aussi de demande « toujours bien orientée ». Elle indique également que les achats des négociants en sanitaire/chauffage auprès des fabricants « augmenteront et soutiendront la production de leurs fournisseurs ». Les fabricants bénéficieront de cet accroissement des commandes des négociants, poursuit l’étude. Ces derniers seront en effet amenés à regarnir leurs stocks pour répondre à l’augmentation des achats des installateurs de chauffage (hausse des mises en chantier, demande soutenue de travaux de remplacement, etc.).

- CHAUFFAGE - D’une récente enquête BVA pour GRDF sur l’image que les Français ont des énergies de chauffage, il ressort que les particuliers interrogés ont attribué des notes moyennes de satisfaction de : 6,8 (sur 10) pour le fioul, 6,9 pour l’électricité, 7 pour le propane, 7,7 pour le gaz naturel, 7,9 pour le bois et 8 pour l’aérothermie et la géothermie. Par ailleurs, 24% des personnes interrogées ont une « bonne image » du fioul ; 72%, de l’électricité ; 38%, du propane ; 74%, du gaz naturel ; 87%, du bois ; 90% de l’aérothermie et la géothermie.

- CHAUFFAGE - Le poêle à bois a représenté 12,5% des projets de travaux de rénovation énergétique enregistrés en 2016 sur le site Quelleenergie.fr (sur un total de 124 407 projets). La chaudière gaz à condensation est à 9,2%.



Pour s'abonner à l'édition complète de ThermPresse - 630 € TTC/an : Cliquez ici


Exemple d'un numéro de ThermPresse : ThermPresse du 12 Décembre 2016



Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité