Négoce chauffage / sanitaire pour 2012. Climatisation à absorption.

Très médiocre année 2012 pour le négoce chauffage/sanitaire

Le chiffre d’affaires des grossistes chauffage/sanitaire va “se contracter” en 2012, prévoit une récente étude de Xerfi. De surcroît, ces négociants subiront le contrecoup des achats d’anticipation de chaudières effectués fin 2011 avant la suppression de la prime à la casse, ajoute l’étude. Ils feront face également à une rude concurrence intrasectorielle. Celle-ci est notamment liée au développement du tissu économique au cours des dernières années. L’étude rappelle à ce propos que se sont multipliées les ouvertures de nouveaux points de vente par des enseignes existantes, ainsi que les créations de nouvelles entreprises de négoce en raison de “barrières à l’entrée relativement faibles”, explique-t-on chez Xerfi.
Face à cette vive compétition et à l’atonie de la demande, aussi bien en construction neuve qu’en entretien-amélioration, les négociants seront contraints en 2012 de consentir des baisses de prix afin de soutenir les ventes, poursuit l’étude. Le repli des coûts d’approvisionnement restant limité, cette situation se traduira par un nouvel effritement du taux de marge commerciale de la profession (- 0,3 point). Cette année, la persistance des tensions sur les marges fragilisera de nombreuses entreprises de négoce, en particulier les structures de petite taille, dont la solidité sera de nouveau mise en mal.     

“Privilégier la climatisation à absorption”, recommande l’AEE

En Europe, en raison du changement climatique, la demande de climatisation dans les bâtiments va s’accroître, prévoit un rapport que vient de publier l’AEE (Agence Européenne de l’Environnement). Défavorable à un accroissement des ventes de climatiseurs en raison - explique l’AEE - de la chaleur que ceux-ci rejettent à l’extérieur et de leurs émissions de gaz à effet de serre, le rapport recommande de privilégier plutôt la ventilation naturelle, l’isolation ou encore la protection solaire. Si, malgré tout, des systèmes de climatisation s’avéraient nécessaires dans le futur, le rapport souhaite que, dans ce cas, soit fait un gros effort de promotion des systèmes les plus performants au plan énergétique et que, par ailleurs, soient favorisés les réseaux de climatisation urbaine mettant en œuvre des techniques de rafraîchissement par absorption plutôt que par compression. Les techniques par absorption permettent d’exploiter des excédents de calories d’autres installations, alors que celles par compression “utilisent principalement l’énergie électrique”, argumente-t-on à l’AEE.

En rénovation de l’habitat, que va-t-on installer en Rhône-Alpes ?

Voici, selon une récente étude du Cera, ce que les propriétaires de logements de Rhône-Alpes souhaitent réaliser en 2012 et 2013, en génie climatique, comme travaux de rénovation énergétique :
- changement de l’équipement de chauffage : 5% des propriétaires (6% quand le logement date d’avant 1975, 4% après),
- installation d’un thermostat : 3% (6%, 1%),
- pose d’une VMC double flux 3% (4%, 2%), d’une VMC simple flux : 2% (2%, 1%),
- pose d'équipements solaires thermiques : 2% (2%, 2%),
- installation d’un poêle ou d’un insert : 2% (2%, 2%),
- installation d’un chauffe-eau thermodynamique : 1% (0%, 3%),
- installation d’une PAC : 1% (1%, 2%),
- installation d’une chaudière automatique au bois : 1% (1%, 1%).

L’installation de chaudières automatiques au bois est légèrement mise de côté pour les projets à venir, alors qu’ils étaient bien placés de 2010 à 2011, observe l’étude. D’une façon générale, la pose d’équipements EnR n’est pas prioritaire pour les propriétaires, tandis que, d’une façon générale, le confort thermique reste, pour eux, plus important que l’intérêt financier.

Voici par ailleurs les pourcentages de propriétaires ayant réalisé des travaux depuis deux ans :
- changement de l’équipement de chauffage : 17% (19% pour un logement d’avant 1975, 16% après),
- thermostat : 13% (17%, 9%),
- chaudière automatique bois : 10% (16%, 3%),
- poêle ou insert : 6% (7%, 5%),
- VMC simple flux : 5% (5%, 5%),
- PAC : 5% (4%, 6%),
- solaire thermique : 4% (6%, 2%),
- VMC double flux : 3% (2%, 4%),
- chauffe-eau thermodynamique : 3% (4%, 2%)

Téléchargez la lettre hebdomadaire complète

Pour s'abonner à l'édition complète de ThermPresse - 605 € TTC/an : cliquez ici

Exemple d'un numéro de ThermPresse : ThermPresse du 30 janvier 2012

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Suggestions

Rénovation énergétique par étapes pour le logement individuel. Rapport d’expertise

Rénovation énergétique par étapes pour le logement  individuel.  Rapport d’expertise

Découvrez l'étude qui fait un point concret sur la rénovation « par étapes » des logements et analyse les conditions de réussite à la réalisation de rénovations performantes .


Sept organisations professionnelles créent l’Association Française de la Ventilation

Sept organisations professionnelles créent l’Association Française de la Ventilation

Découvrons la création et la structuration de l'Association Française de la Ventilation qui a eu lieu ce 27 Janvier 2021.


Entreprises PME : un crédit d’impôt pour la rénovation énergétique, encore méconnu !

Entreprises PME : un crédit d’impôt pour la rénovation énergétique, encore méconnu !

Les PME peuvent désormais bénéficier d'un crédit d'impôt "transition énergétique". Or peu d'entreprises le savent. Découvrez comment y prétendre.


Industries du CVC, bilan 2020 et perspectives 2021 par Uniclima

Industries du CVC, bilan 2020 et perspectives 2021 par Uniclima

Découvrez le bilan 2020 ainsi que les perspectives 2021 pour les industries CVC par Uniclima. Le syndicat UNICLIMA représente 86 industriels ou groupes.


GTB : l’architecture des réseaux se révolutionne dans le bâtiment

GTB : l’architecture des réseaux se révolutionne dans le bâtiment

Découvrons la démarche des acteurs de la régulation ACR, BACnet et KNX France pour répondre aux décrets BACS et Tertiaire de 2020 et aux mesures du plan de relance de Septembre dernier.


Gestion énergétique des bâtiments tertiaires et multisites

En réponse au décret tertiaire et décret BACS pour optimiser la gestion énergétique des bâtiments tertiaires et multisites : solution EMS et comptage électrique communiquant


RE2020 : évolutions, nouveautés et avis d’un bureau d’études référent

RE2020 : évolutions, nouveautés et avis d’un bureau d’études référent

La Réglementation Environnementale 2020, reportée à 2021, continue d'inclure nouveautés et évolutions. Nathalie Tchang, directrice BET TRIBU ENERGIE, nous en présente les détails.


Rénovation énergétique en copropriété : Trophées métropolitains CoachCopro 2021

Rénovation énergétique en copropriété : Trophées métropolitains CoachCopro 2021

Le mercredi 24 mars 2021 se déroulait la cérémonie virtuelle de remise de prix des Trophées métropolitains CoachCopro 2021.


Nouveau DPE : l’occasion d’une dose supplémentaire de vaccin contre la confusion DPE - audit

Nouveau DPE : l’occasion d’une dose supplémentaire de vaccin contre la confusion DPE - audit

Assistez au dialogue constructif entre deux personnages sur le nouveau DPE - Diagnostic Performance Energétique.


2021 et la Réglementation Environnementale : une année électrochoc ?

2021 et la Réglementation Environnementale : une année électrochoc ?

Suivons l'évolution de la RT 2012 à la future RE 2020, 2021 selon un calendrier mal adapté et incertain.


Rénovation énergétique et label BBC-Effinergie Rénovation : le point en 2020

Rénovation énergétique et label BBC-Effinergie Rénovation : le point en 2020

235 000 logements sont engagés dans une rénovation basse consommation en 2020, dans le résidentiel. C'est près de 25% des logements Effinergie


Daikin lance le site PrimesDaikin.com pour accompagner les installateurs

Daikin lance le site PrimesDaikin.com pour accompagner les installateurs

Daikin lance son site qui permet d'accompagner les installateurs et spécialiste des solutions de financement pour la rénovation énergétique : PrimesDaikin.com.


Rafraîchissement naturel des bâtiments, les solutions adiabatiques

Le rafraîchissement adiabatique se base sur un principe naturel de rafraîchissement dû à l'évaporation de l'eau contenu dans l'air chaud.


Décret tertiaire en rénovation : une obligation qui demande savoir-faire et temps

Décret tertiaire en rénovation : une obligation qui demande savoir-faire et temps

Le nouveau décret tertiaire en rénovation est désormais obligatoire pour tous les bâtiments existants de plus de 1000m2. Aussi, comment transformer cette obligation en opportunité ?


RE 2020 : le gaz toujours dans la course suite aux nouvelles annonces

RE 2020 : le gaz toujours dans la course suite aux nouvelles annonces

La prochaine RE2020 suscite de nombreuses questions concernant le gaz dans les logements neufs. Frédéric Martin, DG de GRDF partage son regard à l'attention des BE.