RT2012 : le vecteur eau. GTB dans le tertiaire. Génie climatique.

RT2012 : “généralisation progressive du vecteur eau”, selon MSI

Avec notamment des perspectives d’évolution positives en radiateurs, la RT2012 se traduira par une généralisation progressive du vecteur eau dans l’habitat neuf, estime MSI, qui vient de consacrer deux études au marché français des systèmes individuels de chauffage. En 2011, selon MSI, le marché “a rebondi fortement” en plancher rayonnant électrique (après une baisse en 2010), alors que celui du plafond rayonnant plâtre était divisé par 3 entre 2007 et 2011 et que celui du plancher chauffant hydraulique reculait “légèrement” l’an passé.
Toujours pour 2011, MSI relève que, en chaudières domestiques gaz et fioul, la part de marché des modèles à condensation a atteint 46% (+ 4 points sur 2010) et que, en chaudières domestiques bois, le segment des chaudières automatiques s’est maintenu, tandis que celui des chaudières à tirage naturel et turbo “poursuivait sa chute”. MSI signale, par ailleurs, des “croissances significatives” en 2011, en murales gaz condensation à micro-accumulation et en chaudières automatiques à granulés. Au sujet des PAC, MSI enregistre pour 2011 “un développement marqué des ventes au secteur de la construction neuve à la faveur, d’une part, d’une élévation progressive du taux de pénétration de ce type de générateur dans le neuf RT2005 et, d’autre part, d’une montée en puissance du nombre de constructions individuelles BBC”. En revanche, dans l’existant, la chute des ventes de PAC se poursuit, ajoute MSI.

La GTB aura bien du mal à se développer en petit et moyen tertiaire 

Dans le tertiaire, en matière d’automatisation du pilotage de la climatique, 2/3 des établissements de moins de 50 salariés et de moins de 500 m² n’envisagent pas d’engager de nouvelles mesures, contre environ 65% pour les grandes structures. C’est ce qui ressort d’une récente étude d’EDF R&D et du Crédoc. 38% des établissements tertiaires de 100 salariés et plus et 39% de ceux de plus de 1 500 m² envisagent de prendre au moins deux mesures pour diminuer les consommations d’énergie et d’eau, contre 13% pour les établissements de moins de 10 salariés, 17% pour les 10-49 salariés, 37% pour les 50-99 et 7% pour ceux de moins de 100 m², ajoute l’étude.
En amont, la conception des systèmes de chauffage, de ventilation et d’éclairage doit davantage prendre en compte les conceptions et les attentes des usagers en matière de pratiques dites “durables”, préconise l’étude. L’adaptation aux dispositifs performants est en effet un processus long, fait pour partie d’adhésion, pour partie de difficultés pratiques et d’incompréhensions. L’étude ajoute que, en tertiaire, l’utilisateur doit avoir “la possibilité d’intervenir sur les appareillages”. Certains dispositifs sont perçus négativement lorsqu’ils se retrouvent en contradiction avec la représentation que les occupants se font des comportements économes en énergie, poursuit l’étude. Le système de ventilation fonctionnant toute l’année, soufflant le chaud et le froid, ou la présence de la climatisation, choquent des salariés.
Une entreprise disposant d’un service de gestion des consommations d’énergie, et donc une entreprise d’une certaine taille, investira plus volontiers en GTB. Il s’agira souvent de grands établissements, dans des bâtiments récents. Mais les “volontaristes” de la GTB peuvent être aussi certaines entreprises de taille moyenne, voire petite, qui, bien que n’ayant pas, ou rarement, de service dédié à la gestion de l’énergie, font néanmoins des investissements “significatifs et innovants”, par exemple en régulation centralisée.  

Génie climatique : que demandent les clients des installateurs et des GSB ?

Voici, selon une récente étude du Cera, les demandes de travaux de rénovation en génie climatique reçues en 2011 par les entreprises de bâtiment de Rhône-Alpes : 10,2% chaudière automatique bois, 7,7% PAC, 6% VMC simple flux, 5,5% changement des équipements de chauffage, 5,4% VMC double flux, 4% thermostat, 3% chauffe-eau thermodynamique, 2,5% poêle ou insert, 1,8% solaire thermique. Les attentes des clients des entreprises de bâtiment ont largement changé entre 2008 et 2011, observe l’étude : alors que les filières du solaire faisaient partie des plus plébiscitées en 2008, elles sont aujourd’hui en net recul. À l’inverse, on note une forte progression de la demande de travaux d’isolation du bâti.
Autre enseignement de l’étude : dans les principales demandes de produits de rénovation énergétique adressées aux magasins de bricolage de Rhône-Alpes par leurs clients, viennent en tête les poêles à bois, suivis par les matériaux isolants, qui sont immédiatement suivis par les chaudières automatiques bois, puis par les PAC. Voici, par ailleurs, les principaux travaux de rénovation en génie climatique réalisés par les copropriétés de Rhône-Alpes depuis deux ans : 19% changement des équipements de chauffage, 13% thermostat, 4% chaudière automatique bois, 2% VMC double flux.

Téléchargez la lettre hebdomadaire complète

Pour s'abonner à l'édition complète de ThermPresse - 605 € TTC/an : cliquez ici

Exemple d'un numéro de ThermPresse : ThermPresse du 30 janvier 2012

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Suggestions

Gestion énergétique des bâtiments tertiaires et multisites

En réponse au décret tertiaire et décret BACS pour optimiser la gestion énergétique des bâtiments tertiaires et multisites : solution EMS et comptage électrique communiquant


GTB : l’architecture des réseaux se révolutionne dans le bâtiment

GTB : l’architecture des réseaux se révolutionne dans le bâtiment

Découvrons la démarche des acteurs de la régulation ACR, BACnet et KNX France pour répondre aux décrets BACS et Tertiaire de 2020 et aux mesures du plan de relance de Septembre dernier.


RE2020 : évolutions, nouveautés et avis d’un bureau d’études référent

RE2020 : évolutions, nouveautés et avis d’un bureau d’études référent

La Réglementation Environnementale 2020, reportée à 2021, continue d'inclure nouveautés et évolutions. Nathalie Tchang, directrice BET TRIBU ENERGIE, nous en présente les détails.


Décret tertiaire en rénovation : une obligation qui demande savoir-faire et temps

Décret tertiaire en rénovation : une obligation qui demande savoir-faire et temps

Le nouveau décret tertiaire en rénovation est désormais obligatoire pour tous les bâtiments existants de plus de 1000m2. Aussi, comment transformer cette obligation en opportunité ?


Sept organisations professionnelles créent l’Association Française de la Ventilation

Sept organisations professionnelles créent l’Association Française de la Ventilation

Découvrons la création et la structuration de l'Association Française de la Ventilation qui a eu lieu ce 27 Janvier 2021.


Rénovation énergétique par étapes pour le logement individuel. Rapport d’expertise

Rénovation énergétique par étapes pour le logement  individuel.  Rapport d’expertise

Découvrez l'étude qui fait un point concret sur la rénovation « par étapes » des logements et analyse les conditions de réussite à la réalisation de rénovations performantes .


Entreprises PME : un crédit d’impôt pour la rénovation énergétique, encore méconnu !

Entreprises PME : un crédit d’impôt pour la rénovation énergétique, encore méconnu !

Les PME peuvent désormais bénéficier d'un crédit d'impôt "transition énergétique". Or peu d'entreprises le savent. Découvrez comment y prétendre.


Rénovation énergétique et label BBC-Effinergie Rénovation : le point en 2020

Rénovation énergétique et label BBC-Effinergie Rénovation : le point en 2020

235 000 logements sont engagés dans une rénovation basse consommation en 2020, dans le résidentiel. C'est près de 25% des logements Effinergie


Rafraîchissement naturel des bâtiments, les solutions adiabatiques

Le rafraîchissement adiabatique se base sur un principe naturel de rafraîchissement dû à l'évaporation de l'eau contenu dans l'air chaud.


La ventilation double-flux thermodynamique : performances et qualité sanitaire

La ventilation double-flux thermodynamique : performances et qualité sanitaire

Tous les ERP sont concernés par la nécessité de réaliser des économies d'énergie et de sécuriser la qualité d'air respiré. La ventilation double-flux thermodynamique est une réponse fiable


Climatisation de confort qui inhibe 99,9% des virus

Climatisation de confort qui inhibe 99,9% des virus

Pour bénéficier d'un confort d'été grâce à la climatisation tout en bénéficiant d'un environnement sain et garanti sans virus, Panasonic propose une solution innovante.


Rénovation énergétique en copropriété : Trophées métropolitains CoachCopro 2021

Rénovation énergétique en copropriété : Trophées métropolitains CoachCopro 2021

Le mercredi 24 mars 2021 se déroulait la cérémonie virtuelle de remise de prix des Trophées métropolitains CoachCopro 2021.


2021 et la Réglementation Environnementale : une année électrochoc ?

2021 et la Réglementation Environnementale : une année électrochoc ?

Suivons l'évolution de la RT 2012 à la future RE 2020, 2021 selon un calendrier mal adapté et incertain.


Réhabilitation éco-performante du foyer rural de Levens (06)

Réhabilitation éco-performante du foyer rural de Levens (06)

Le nouveau foyer rural situé à Levens est régulé par ThermoZYKLUS ce qui lui assure un confort thermique optimal avec des consommations énergétiques optimisées.


Typologie des contrats d’exploitation en copropriété

Typologie des contrats d’exploitation en copropriété

CEGIBAT dresse une typologie des contrats d'exploitation en copropriété. Découvrez les différentes garanties légales, les postes de facturation ou encore la négociation d'un contrat.