Chargement...

AICVF: son 33ème Congrès National à Bordeaux le 14/09/2012

Formation RT 2012




Ce 33ème Congrès National dont le thème est « Quelles énergies pour notre confort, demain ? » se déroulera à Bordeaux à la Cité Mondiale le 14 septembre 2012.

Les besoins énergétiques se sont développés de façon exponentielle au cours des quarante dernières années. Stimulés par les besoins en chauffage puis en éclairage, ils ont rapidement été étendus aux moteurs thermiques et aux produits de synthèse qui ont contribués à la forte demande de combustibles fossiles. Le charbon, le pétrole, le gaz naturel ont été tour à tour les ressources qui ont participé au chauffage individuel, collectif et industriel. Soumis aux convoitises des principales puissances mondiales et indispensables aux développements économiques et sociaux, ils ont été abondamment exploités et sont dans un futur proche, condamnés à un épuisement programmé. L'énergie nucléaire est venue en complément de la production mondiale d'énergie à partir d'une source de matière, elle-même en voie de disparition.

L'utilisation de ces énergies a entraîné des transformations irréversibles dans l'équilibre de notre planète, caractérisées par l'appauvrissement des ressources naturelles, le dégagement de gaz à effets de serre engendrant un réchauffement climatique, le stockage et la concentration de déchets chimiques et nucléaires.

Avec le développement des pays émergents aspirant à la même hygiène, à une alimentation équilibrée et au même degré de confort, facteurs assurant un allongement de l'espérance de vie, les besoins en énergie ne cesseront d'augmenter en adéquation avec le développement démographique de la population mondiale. Dans ce cadre, la conservation, les économies et la récupération d'énergie s'avèrent incontournables voir indispensables tant au niveau des transports, de l'isolation thermique et des rendements énergétiques.

La qualité de l'air en tout premier lieu suivie par la climatisation de l'environnement et la distribution / diffusion / répartition de l'air, tous garants de la santé et du bien-être, sont les premiers éléments de ce confort.

Le chauffage, le rafraîchissement, l'humidification et la déshumidification sont autant de facteurs liés au traitement de l'air faisant appel à ces énergies du présent et du futur.

Des solutions hybrides sont actuellement en développement afin de répondre aux demandes régionales en pleine adaptation des applications locales. Chaudières au fuel ou au gaz, biotechnologies, solaire thermique, pompes à chaleur thermodynamiques sont autant de vecteurs permettant de fournir des énergies complémentaires, nécessaires à la santé et au bien-être de tous.

L'électricité reste et restera en tout état de cause, l'énergie de base avec une production centralisée à partir de centrales thermiques ( charbon, fuel, gaz ou nucléaire ), hydro-électriques ( barrages – marée motrices ) et thermiques solaires ( fours avec miroirs de concentration ) ou décentralisée et mutualisée à partir d'énergies renouvelables ( Panneaux solaires photovoltaïques, éoliennes, marins, …. ) avec des solutions de stockage local.

Un des défis du futur sera le problème de la précarité énergétique, « quand chauffer devient un luxe », pour plus en plus de foyers dans notre propre pays.

Téléchargez la plaquette

Cliquez ici !

Téléchargez le Bulletin d'Inscription

Cliquez ici !

Animateur : Philippe Nunes – DG et Fondateur du portail XPAIR
Cité Mondiale
20 quai des Chartrons 33000 Bordeaux


Site du Congrès :
Cliquez ici !
E-mail : congres.bordeaux.2012@aicvf.net

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité