Chargement...

Concertation du Plan de Rénovation Energétique. Energies POSIT’IF fait ses propositions

Energies POSIT’IF apporte sa contribution aux Ministres Hulot et Mézard pour accélérer la rénovation énergétique

Dans le cadre de la concertation lancée par Nicolas Hulot et Jacques Mézard en novembre dernier, les acteurs de la rénovation énergétique ont été conviés à participer au plan de rénovation énergétique. Energies POSIT’IF fait part de ses propositions issues de son expérience de terrain.

Société de tiers financement de la région Île-de-France, la SEM Energies POSIT’IF a été créée en 2013 afin de rénover le patrimoine bâti francilien notamment grâce à des services clé en main pour les copropriétés. Depuis sa création, Energies POSIT’IF a étudié et conçu les projets de rénovation énergétique de 6 000 logements dont 2 600 ont déjà voté un programme de travaux global. Forte de cette expérience, Energies POSIT’IF partage aujourd’hui ses préconisations pour accélérer la rénovation énergétique. « Nous avons démontré que la rénovation énergétique ambitieuse peut fonctionner à des échelles importantes, nos propositions permettraient de généraliser la rénovation énergétique et de la rendre accessible à tous » affirme Benjamin Chkroun, Président du Conseil de Surveillance d’Energies POSIT’IF. En réponse à l’appel lancé, Energies POSIT’IF détaille donc trois mesures concrètes :

→ Encourager les rénovations globales réalisées en une seule fois, car elles permettent d’atteindre les meilleurs niveaux de performance énergétique au moindre coût. « Les politiques publiques doivent absolument encourager les rénovations globales, c’est le seul moyen de sortir durablement les ménages de la précarité énergétique et d’atteindre nos objectifs énergie climat. » explique ainsi Raphaël Claustre, Directeur Général d’Energies POSIT’IF. Pour donner un coup de pouce à ces rénovations globales, Energies POSIT’IF demande la création d’un crédit d’impôt transition énergétique (CITE) « rénovation globale » plus favorable que les actions isolées.

→ Proposer des dispositifs plus adaptés aux copropriétés car leur fonctionnement impacte le déroulement d’une rénovation énergétique. « La massification ne se fera pas sans les 600 000 copropriétés que compte l’hexagone, il faut donc créer des dispositifs adaptés. Certaines propositions du plan de rénovation actuel ne fonctionneraient pas sur ce secteur » souligne Raphaël Claustre. Prenons l’exemple du CITE : il peut s’écouler plus d’un an entre le vote des travaux et le moment où le CITE est acquis, lorsque la première facture est émise. Autant de temps pendant lequel les copropriétaires doivent se passer de cette aide dont le montant reste qui plus est incertain puisqu’il dépend des lois de finance modifiées chaque année. Energies POSIT’IF plaide donc en faveur d’aides acquises au moment du vote des travaux. Si ces aides sont notifiées, Energies POSIT’IF se propose de les avancer.

→ Instaurer un bonus-malus sur les droits de mutation peut être extrêmement vertueux. En région parisienne, par exemple, un copropriétaire reste en moyenne 7 ans dans son logement, une durée bien inférieure au temps d’amortissement d’un projet de rénovation énergétique. Il faut donc rassurer sur le fait que les investissements dans une rénovation énergétique se répercuteront favorablement sur le prix de vente du bien. Les études sur la valeur verte, en particulier celle de l’association « Dinamic » montrent que c’est déjà le cas. Un bonus-malus au moment des ventes validerait systématiquement ce principe de valeur verte.

Si de telles orientations étaient prises dans le plan de rénovation énergétique, alors les sociétés de tiers financement pourraient renforcer leur action et déployer à plus grande échelle un modèle d’activité en capacité de massifier la rénovation énergétique.

Energies POSIT’IF apporte sa contribution

Consultez les propositions détaillées d'Energies POSIT'IF



Energies POSIT'IF a pour mission de réduire la vulnérabilité énergétique des franciliens en proposant une offre de rénovation énergétique et en soutenant le développement des énergies renouvelables. Energies POSIT’IF se donne pour objectif de réduire les consommations d’énergies des copropriétés d’au moins 40% en proposant des services clés en main tout au long de leur projet de rénovation énergétique : audit, conception de programme de travaux, plans de financement et suivi de chantier. Opérateur d’initiative publique, Energies POSIT’IF compte pour actionnaires 14 collectivités locales franciliennes, 2 établissements financiers et bénéficie du soutien de l’Union Européenne.

Presse : Anabel Brujes – anabel.brujes@energiespositif.fr – 01 83 65 36 47


SOURCE ET LIEN

Energies POSIT'IF

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité