Etude sur la rénovation basse consommation des maisons individuelles

Cette étude a pour objectif de présenter un retour d’expérience sur les maisons individuelles rénovées à basse consommation dans le cadre des labels et des dispositifs régionaux visant le niveau BBC-Effinergie rénovation.

Elle permet ainsi de :

  • Promouvoir la dynamique de la rénovation à basse consommation en France,
  • Caractériser les performances énergétiques et environnementales des rénovations basse consommation,
  • Identifier les technologies mises en œuvre pour l’enveloppe et les équipements
  • Proposer une analyse économique de la rénovation basse consommation.
Rénovation maison


En 2009, l’association Effinergie a lancé le label BBC-Effinergie rénovation afin de répondre aux défis énergétiques et environnementaux dans le secteur du bâtiment. Inscrit comme objectif dans la loi de transition énergétique pour la croissance verte du 17 août 2015 et dans la Stratégie Nationale Bas Carbone, la rénovation basse consommation se caractérise par :
 

• Une rénovation ciblant une consommation énergétique moyenne de 80 kWhep/m².an définie dans l’arrêté du 29 septembre 20091 et menée dans le cadre d’une certification assurant une approche multicritère,

• Des exigences complémentaires définies par l’association Effinergie, notamment sur l’étanchéité à l’air du bâtiment.


Quels sont donc les enseignements sur la rénovation basse consommation des maisons individuelles ? La présente étude décrypte les retours d’expérience.

Téléchargez l’étude complète
 

Une rénovation basse consommation est une rénovation bas carbone et à faible impact énergétique

Ainsi, les maisons rénovées à basse consommation ont réduit, en moyenne, leurs consommations énergétiques réglementaires par un facteur 5,5.

En parallèle, les émissions de GES atteignent 11,8 kg éq CO2/m².an, soit une réduction des émissions par un facteur 12.
 

Une enveloppe thermique performante et un confort amélioré

Les travaux sur l’enveloppe lors d’une rénovation basse consommation permettent de réduire les déperditions thermiques moyennes par un facteur 3,8 et réduisent les entrées d’air parasites avec une étanchéité à l’air performante (0,69 m3/h.m²), le tout associé à une ventilation performante et entretenue garantissant le renouvellement de l’air intérieur.

Un panel de solutions pour converger vers la basse consommation

La rénovation basse consommation cible un niveau énergétique à atteindre sans préconiser de solutions techniques à mettre en œuvre.

En conséquence, une fois la sobriété énergétique garantie, on constate un large panel de solutions permettant de converger vers l’objectif du label.

Cependant, certains facteurs ont pu influencer les équipements installés tels que le type de bâtiment (maisons groupées ou en secteur diffus), l’origine du projet (certifié ou lauréat des dispositifs régionaux), la localisation géographique du bâtiment, et les dispositifs incitatifs régionaux ou nationaux. Enfin, il s’avère primordial de correctement dimensionner et entretenir ces équipements.

Une rénovation basse consommation est une rénovation globale…

Une rénovation BBC-Effinergie implique une vision globale du projet et la mise en place d’un bouquet de travaux cohérent afin d’atteindre les objectifs énergétiques du label.

En conséquence, 71% des projets rénovés ont traité à minima six des sept postes suivants : les murs, les toitures, les planchers bas, les fenêtres, le chauffage, l’eau chaude sanitaire et la ventilation.

Au-delà de l’objectif énergétique, ces projets ont pris en compte leurs caractéristiques spécifiques (contraintes architecturales, pas générer des pathologies, notamment à l’interface des lots.*

Réno basse conso

Rénovation basse consommation d’une maison, en une étape de préférence
 

Rénovation BBC d’une maison individuelle : de préférence réalisée en 1 étape

La rénovation basse consommation réalisée en une étape doit être une priorité. Elle permet, en autres, de limiter les interventions par différents acteurs dans le temps et la génération de pathologies, d’assurer une vision globale des travaux et de limiter la répétition des désagréments notamment lors des rénovations en site occupé.

A défaut, pour les projets de rénovation basse consommation nécessitant plusieurs étapes ou pour les rénovations n’intervenant que sur un lot, il est indispensable d’inscrire les travaux dans une feuille de route dite « BBC par étapes » garantissant l’atteinte de l’exigence du label in fine.

Rénovation BBC d’une maison individuelle, à quel coût ?

L’étude économique des projets de rénovation est confrontée à une difficulté majeure qui se caractérise par une appétence croissante des acteurs pour l’évaluation économique des rénovations qui contraste avec la faible propension de ces mêmes acteurs à communiquer les informations économiques en amont pour évaluer les projets.

En conséquence, le montant de la rénovation énergétique basse consommation des maisons individuelles est estimé à 366 € HT/m² avec une forte dispersion liée à la diversité des situations : auto-rénovation, surface des logements, état des logements avant travaux, bouquets de travaux mis en œuvre, ancienneté du bâti, typologie des travaux (rénovation d’une ancienne grange en logement, rénovation d’un pavillon des années 1960, rénovation et transformation d’un grenier en chambre, réaménagement d’un sous-sol…).

Par ailleurs, 76% de l’investissement est dédié aux travaux sur l’enveloppe et 24% ciblent la rénovation des équipements.

Enfin, au-delà des enseignements économiques présentés dans cette étude, la rénovation basse consommation génère des externalités positives à valoriser telles que :

  • La réduction des consommations énergétiques permettant de financer, tout ou partie, des travaux via de l’ingénierie financière
  • L’augmentation de la valeur patrimoniale du logement
  • Une maison plus saine avec une enveloppe thermique et un système de ventilation performants, réduisant les risques de pathologies , améliorant la santé des habitants, notamment ceux en situation de précarité énergétique et réduisant les dépenses de santé.
  • L’amélioration du confort au quotidien (thermique, acoustique, visuel, …)
  • La création d’emplois locaux non délocalisables.

Perspectives

Le label BBC Effinergie en rénovation, qui définit un objectif clair à atteindre pour répondre aux objectifs énergétiques et environnementaux du secteur du bâtiment, doit être considéré comme une boussole qui assure un fil conducteur et une cohérence réglementaire, notamment dans le cadre de l’élaboration du projet de loi Climat et Résilience.

En parallèle, l’association Effinergie souhaite, dans les prochains mois, être force de propositions en faisant évoluer les exigences du label BBC et le contenu de l’arrêté du 29 septembre 2009, tout en insistant sur la nécessité de faire évoluer le moteur de calcul réglementaire dans la rénovation.

Téléchargez l’étude complète

L'infographie

Elle présente visuellement les principaux enseignements issus de l’étude sur la rénovation basse consommation des maisons individuelles :

R2NOVATION bbc


Source et lien

Effinergie

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
En validant ce formulaire, vous acceptez que les informations saisies soient transmises à l’entreprise concernée dans le strict respect de la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Suggestions

Construire et rénover : 1. Sobriété - 2. Efficacité - 3. Décarbonation, venez échanger à EnerJ-meeting Paris

Construire et rénover : 1. Sobriété - 2. Efficacité - 3. Décarbonation, venez échanger à EnerJ-meeting Paris

EnerJ-meeting Paris, le grand rendez-vous de toute la filière des décideurs du bâtiment fait peau neuve au Carrousel du Louvre le 6 Février 2024


EnerJ-meeting Paris 2024 : Les outils et solutions disruptives pour des bâtiments sobres et efficaces

EnerJ-meeting Paris 2024 : Les outils et solutions disruptives pour des bâtiments sobres et efficaces

EnerJ-meeting Paris 2024 : Journée incontournable pour les professionnels du bâtiment. Découvrir comment les acteurs du bâtiment peuvent construire plus durable grâce à des solutions efficaces.


Carbone incorporé dans les bâtiments : le livre blanc et ses 25 recommandations

Carbone incorporé dans les bâtiments : le livre blanc et ses 25 recommandations

Découvrez dans le Livre Blanc les 25 recommandations pour réduire le carbone incorporé dans les bâtiments.


Coup de projecteur sur les innovations « solutions techniques » d’EnerJ-meeting Paris 2024

Coup de projecteur sur les innovations « solutions techniques » d’EnerJ-meeting Paris 2024

Découvrez les dernières avancées technologiques au cœur d’EnerJ-meeting Paris 2024. Explorez les solutions techniques qui façonneront l’avenir de l’industrie du bâtiment.


Pourquoi est-il important d’équilibrer une installation avec une pompe à chaleur ?

Pourquoi est-il important d’équilibrer une installation avec une pompe à chaleur ?

Les avantages d’une installation équilibrée avec une PAC : économies d’énergie et confort assuré.


Les pompes à chaleur au réfrigérant naturel, le R290

Les pompes à chaleur au réfrigérant naturel, le R290

Les pompes à chaleur utilisant le réfrigérant naturel R290 sont des systèmes innovants qui exploitent les propriétés thermodynamiques exceptionnelles de ce fluide frigorigène écologique.


DPE : un toilettage est nécessaire, les adaptations à apporter

DPE : un toilettage est nécessaire, les adaptations à apporter

Optimisez votre DPE pour une efficacité énergétique maximale et réduire sa consommation d'énergie.


Accélérer la décarbonation du secteur du bâtiment

Accélérer la décarbonation du secteur du bâtiment

Le bâtiment neuf doit non seulement être efficace et exemplaire sur le plan énergétique mais également sur le plan environnemental .


Qualité de l’air intérieur et label « IntAIRieur » : l’opération Seeko - 73 logements

Qualité de l’air intérieur et label « IntAIRieur » : l’opération Seeko - 73 logements

IntAIRieur : Le label qui garantit une qualité d’air exceptionnelle dans les 73 logements de l’opération Seeko.


Régulation et GTB : le marché français en 2023 et les perspectives 2024

Régulation et GTB : le marché français en 2023 et les perspectives 2024

L’évolution du marché français de la régulation et de la GTB en 2023 et les tendances à surveiller en 2024.


Rénovation énergétique des logements : Guide des aides financières 2024

Rénovation énergétique des logements : Guide des aides financières 2024

Tout savoir sur les aides financières 2024 pour rénover votre logement : plafonds de ressources, détail des aides, montants des aides, conditions d'obtention, ...


La maison de l'innovation du groupe La Poste, HQE « EXCELLENT », E+C-, OSMOZ, BIODIVERCITY ET R2S

La maison de l'innovation du groupe La Poste, HQE  « EXCELLENT », E+C-, OSMOZ, BIODIVERCITY ET R2S

Le parc immobilier de la poste est considérable avec plus de 9 000 immeubles et 6 millions de mètres carrés.


Transition hydrique des bâtiments collectifs et tertiaires : le podcast de BWT

Transition hydrique des bâtiments collectifs et tertiaires : le podcast de BWT

Cet article met en avant un podcast de BWT qui aborde l'optimisation de l'utilisation de l'eau dans les bâtiments collectifs et tertiaires, à l'occasion de la Journée Mondiale de l'Eau 2024.


Audit énergétique et passoires thermiques : voici les nouvelles règles

Audit énergétique et passoires thermiques : voici les nouvelles règles

Découvrez comment l’audit énergétique peut transformer votre logement classé F ou G en une habitation plus performante.


Le bâtiment, acteur majeur des changements sociétaux

Le bâtiment, acteur majeur des changements sociétaux

Le Bâtiment a rendez-vous avec l’Histoire et la transformation de la société, tiré du livre d'Alain Maugard co-écrit avec le journaliste Michel Levron.