Comment rendre sa maison connectée en 6 étapes essentielles

Plus de doute, nous sommes bel et bien entrés dans l’ère de la maison connectée. Le but des maisons connectées est d’améliorer votre confort de vie, de faciliter votre quotidien en le rendant plus sûr aussi. Cependant, les néophytes ont bien souvent du mal à choisir la bonne solution, car nombreuses sont les marques présentes sur ce marché. Voici donc six critères qui vous aideront à faire le bon choix.

maison connectée

1/ Trouver la bonne connexion
De nos jours, il existe de nombreuses normes de transmission filaire ou sans fil. Avant même de commencer à réfléchir à quelle norme choisir, il vous faut d’abord répondre à cette question : câble ou sans fil ? Les solutions câblées ont la réputation d’être moins sujettes aux interférences et plus sécurisées. Aujourd’hui, cela n’est vrai que dans certains cas. Les solutions sans fil sont d’ailleurs tout aussi efficaces dans ces domaines et offrent en plus une flexibilité beaucoup plus grande dans l’utilisation. Il suffit donc de décider de la norme sans fil qui convient le mieux. La norme mondiale leader s’appelle Z-Wave. Ses avantages : sa longue portée, ses critères de sécurité élevés, sa faible consommation d’énergie et sa haute stabilité de connexion.

2/ Quelles fonctions ?
Une maison connectée ultra moderne peut offrir toutes les fonctions dont l’utilisateur peut rêver. Cela va du chauffage automatisé, au contrôle de la lumière, en passant par la machine à café qui démarre automatiquement le matin, ou encore l’entrée dans son domicile sans avoir besoin de clé, et bien plus encore. Bien sûr, les utilisateurs ne se préoccupent pas tant de ce qui est théoriquement possible de faire. Ils sont plutôt concernés par les applications pratiques. A ce titre, le système installé doit à la fois agir sur l’économie d’énergie, la commodité et la sécurité. En outre, la compatibilité est un facteur crucial. Est-ce que les composants d’autres fabricants peuvent être intégrés à la solution ? Pouvez-vous intégrer un système de contrôle de l’éclairage comme Philips HUE ou encore un système de contrôle par reconnaissance vocale comme Amazon Alexa ? Après tout, personne n’a envie d’avoir à gérer quatre ou cinq applications différentes pour exploiter sa maison connectée.

3/ Utilisation
presque tout le monde peut installer sa propre maison connectée, en quelques minutes seulement. Il convient donc d’examiner préalablement les logiciels et applications qui permettront de gérer la solution, car c’est l’aspect de la maison connectée avec lequel vous interagirez le plus souvent. Assurez-vous donc que l’installation soit simple et que le logiciel soit facile à utiliser.

4/ Sécurité
L’objectif d’une maison intelligente est souvent d’assurer une sécurité optimale du domicile, en utilisant, par exemple, des capteurs de mouvement et des sirènes. Cela ne peut être efficace que si le système lui-même est sécurisé. Le transfert sécurisé des données entre chaque composant et le cloud, une zone d’administration protégée par mot de passe et d’autres mesures de protection sont donc essentiels. Si la plupart des utilisateurs ne sont pas des spécialistes de la sécurité informatique, ceux que cela intéresse peuvent se référer aux différentes homologations provenant d’organismes indépendants. L’Organisme leader en Europe est AV-Test, un laboratoire de test allemand. Il teste rigoureusement et régulièrement les systèmes domotiques.

5/ Evolutivité de la solution
C’est un sujet qui peut être relativement complexe car il existe actuellement de nombreux nouveaux fournisseurs proposant des systèmes domotiques, dont de nombreuses start-up. Néanmoins, il existe quelques indicateurs clairs qui permettent aux acheteurs de déterminer si un fabricant spécifique peut être considéré comme sérieux. Il est important que ce fournisseur soit présent sur le marché depuis un certain nombre d’années et reconnu pour son expérience. Il est aussi conseillé de se renseigner si des mises à jour régulières du système seront proposées, si le catalogue produits est amené à évoluer de façon constante et enfin si ce système domotique permet l’intégration et la gestion de périphériques en provenance d’autres fournisseurs.

6/ Coûts
Mettre en place son propre système domotique sans fil peut se faire à un coût relativement abordable. Tous les composants ne doivent pas être achetés tout de suite. Attention, certains fabricants facturent des frais mensuels en plus du prix d’achat du système. Cela peut facilement entraîner des coûts continus excessivement élevés. Inutile de vous tracasser pour cela lorsque vous choisissez devolo Home Control. Cette solution a reçu à plusieurs reprises le label «Maison intelligente de l’année» par les lecteurs de magazines informatiques bien connus. Juste avec un Kit de démarrage, votre première maison connectée se configure en un rien de temps avec la possibilité de la faire évoluer plus tard via d’autres composants Home Control.

Source et lien

Logo Devolo

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Suggestions

2021 et la Réglementation Environnementale : une année électrochoc ?

2021 et la Réglementation Environnementale : une année électrochoc ?

Suivons l'évolution de la RT 2012 à la future RE 2020, 2021 selon un calendrier mal adapté et incertain.


Top 20 des maîtres d’ouvrage immobiliers bas carbone français par l\'Asso BBCA

Top 20 des maîtres d’ouvrage immobiliers bas carbone français par l\'Asso BBCA

L'Asso BBCA présente le top 10 des maîtres d'ouvrage impliqués dans l'immobilier bas carbone en 2020 et depuis 2016.


Décret tertiaire en rénovation : une obligation qui demande savoir-faire et temps

Décret tertiaire en rénovation : une obligation qui demande savoir-faire et temps

Le nouveau décret tertiaire en rénovation est désormais obligatoire pour tous les bâtiments existants de plus de 1000m2. Aussi, comment transformer cette obligation en opportunité ?


Titre V pour les récupérateurs de chaleur Ridel-Energy

Titre V pour les récupérateurs de chaleur Ridel-Energy

Pouget Consultants a accompagné Ridel-Energy dans le déploiement du Titre V pour les récupérateurs de chaleur (centrale frigorifique et groupes d'eau glacée)


Construire en bois un bâtiment passif : performances et enseignements 4 ans après

Construire en bois un bâtiment passif : performances et enseignements 4 ans après

4 ans après la construction d'un bâtiment passif en bois, découvrez les performances et enseignements à tirer de cette construction.


Réseaux de chaleur : accélérer le développement pour répondre aux objectifs réglementaires

Réseaux de chaleur : accélérer le développement pour répondre aux objectifs réglementaires

Suivons l'évolution après avoir reçu les aides par le Fonds Chaleur l'impact sur les réseaux de chaleur pour accélérer le développement.


Contribution à la future réglementation RE 2020 par le Collectif Effinergie

Contribution à la future réglementation RE 2020 par le Collectif Effinergie

Le collectif Effinergie apporte sa contribution à la future réglementation environnementale RE2020.


Impact COVID-19 sur l’acte de construire et de rénover durable

Impact COVID-19 sur l’acte de construire et de rénover durable

La crise sanitaire du coronavirus nous permettrait-elle de repenser la façon dont nous devons construire et rénover durablement ? Yann Dervyn du collectif Effinergie ouvre la réflexion.


La nouvelle école de voile d’Antibes labellisée BDM Argent

La nouvelle école de voile d’Antibes labellisée BDM Argent

Découvrez les solutions innovantes de l'école de voile d'Antibes pour la gestion du chauffage avec la mise en place d’une régulation terminale ThermoZYKLUS.


Analyse de cycle de vie, les ACV en 1h en vidéo !

Analyse de cycle de vie, les ACV en 1h en vidéo !

Découvrez la conférence de Marine Vesson sur l’analyse de cycle de vie (ACV) dans le bâtiment et les calculs environnementaux en vue de la prochaine réglementation RE2020.


Réglementation Environnementale RE 2020 et solutions bas carbone

Quelles solutions faut-il mettre en oeuvre pour répondre à la nouvelle réglementation environnementale RE 2020 ? EDF a fait le tour des solutions bas carbone !


Point officiel sur la prochaine réglementation environnementale 2020

Point officiel sur la prochaine réglementation environnementale 2020

La RE2020, prochaine réglementation environnementale, se précise. Découvrez les objectifs, le calendrier, le projet de label et les dernières infos sur le confort d été


Limiter son empreinte carbone dans le secteur de la construction

Limiter son empreinte carbone dans le secteur de la construction

Cette chronique apporte un éclairage sur l'empreinte carbone dans la construction neuve et les impacts à l'échelle du quartier.


Future RE2020 : comparaison de projets RT2012, E+C-, Effinergie+ et Bepos-Effinergie 2013

Future RE2020 : comparaison de projets RT2012, E+C-, Effinergie+ et Bepos-Effinergie 2013

Découvrez l'Etude sur les pratiques RT2012 et les labels Effinergie qui analyse et compare des projets RT2012, E+C-, Effinergie+ et Bepos-Effinergie 2013.


RE 2020, un peu d’humour autour d’un bon verre !

RE 2020, un peu d’humour autour d’un bon verre !

Assistez à la discussion entre deux personnages d'avis différents sur la direction à prendre pour 2050, les exigences de la RE2020