Chargement...

L’Observatoire BBC publie son étude annuelle sur la rénovation basse consommation en France

Cette étude a pour objectif de présenter un retour d’expérience sur les bâtiments rénovés à basse consommation dans le cadre des labels BBC-Effinergie rénovation et Effinergie rénovation. Elle analyse la dynamique des labels Effinergie en rénovation depuis 2009. En parallèle, elle étudie les performances (consommations énergétiques, déperditions thermiques, perméabilité à l’air, émission de GES), tout en présentant les solutions mises en œuvre au niveau de l’enveloppe et des équipements. Elle s’intéresse aux bouquets de travaux proposés pour atteindre les exigences d’une rénovation globale et apporte une analyse économique des projets.

bâtiment rénové BBC Effinergie

Opération BBC Effinergie rénovation – La Capitainerie Port Rambaud – Lyon (69) Architecte : Z Architecture Crédit photo: Héloise Peyre

Les principaux enseignements de l’étude annuelle sur la rénovation basse consommation

Chaque année, l’Observatoire BBC publie une étude sur la rénovation basse consommation. Les principaux enseignements du millésime 2019 sont résumés ci-dessous :

La dynamique des labels

Les labels Effinergie en rénovation concernent 175 000 logements (2 457 opérations) et 3,6 millions de m² en tertiaire (440 opérations). Portés essentiellement par la rénovation des logements collectifs, le marché de la rénovation basse consommation du le secteur résidentiel bénéficie d’une forte croissance ces deux dernières années (2017 et 2018) avec plus de 33 000 logements rénovés à basse consommation par an. Le marché dans le secteur tertiaire, en décroissance depuis 2015, se concentre principalement (70%) sur la rénovation de bureaux privés situés en Région Ile de France.

En parallèle des bâtiments labélisés par les organismes certificateurs, des Régions de France ont souhaité soutenir les labels Effinergie. Elles ont lancé des appels à projets régionaux incluant des aides financières (en conception, pour l’assistance à la maîtrise d’ouvrage, aux travaux,..) conditionnées à l’atteinte du niveau BBC rénovation. Ils ciblent principalement la rénovation des maisons, des logements collectifs et des bâtiments tertiaires publics proposant une offre complémentaire à celle des labels. On estime que 150 000 logements ont été rénovés depuis 2009 dans le cadre de ces dispositifs.

Des performances énergétiques et environnementales améliorées

Les travaux de rénovation permettent d’améliorer significativement l’enveloppe thermique du bâtiment. En effet :
- les déperditions moyennes sont réduites d’un facteur 3 quel que soit l’usage du bâtiment,
- les résistances des parois sont renforcées pour atteindre, suivant l’usage du bâtiment, des valeurs de
* 4 à 4,7 m².K/W pour les murs,
* 7 à 7,3 m².K/W pour les combles/rampants, et
* 3,1 à 3,4 m².K/W pour les planchers bas.
- L’étanchéité à l’air des bâtiments est mesurée et améliorée.

Dans un second temps, l’installation d’équipements efficaces et dimensionnés par rapport aux besoins contribue à l’amélioration des performances énergétiques et environnementales.
Les consommations énergétiques réglementaires sont divisées par un facteur variant de 3,6 (logements individuels) à 5,5 (logements collectifs) dans le résidentiel, et par un facteur 4,2 dans le tertiaire.

En parallèle, les émissions de GES5 sont réduites, d’un facteur 5 (logements collectifs) à 12 (tertiaire), quels que soient les travaux réalisés incluant un éventuel changement d’énergie de chauffage.

Des solutions mises en oeuvre dépendantes de critères multifactoriels

La rénovation basse consommation ne se résume pas à une offre technique unique de rénovation. Les solutions proposées prennent en compte les caractéristiques de chaque projet et dépendent de différents facteurs :
- La situation initiale du bâtiment (contraintes architecturales, matériaux de construction, orientation, travaux de rénovation antérieurs, énergie de chauffage...)
- De la localisation du bâtiment (zone climatique et altitude)
- De l’usage du bâtiment (résidentiel, bureaux, enseignements, ...)
- Du contexte du projet. Ainsi, les appels à projets régionaux peuvent conditionner l’obtention des aides financières à l’utilisation de certains matériaux, énergie de chauffage, ou énergie renouvelables (ECS solaire, photovoltaïque, chauffage biomasse, ...).

Des bouquets de travaux cohérents

Cependant, une philosophie prédomine : la rénovation basse consommation implique une approche globale de la rénovation. Ainsi, les bouquets de travaux permettant d’atteindre le niveau BBC rénovation se composent principalement d’actions agissant sur l’ensemble des parois, les baies et les équipements. Ainsi, 32% (tertiaire) à 47% (logements individuels) des projets sont rénovés avec une intervention sur l’ensemble des 7 lots (mur, toiture, plancher bas, baies, chauffage, ecs, ventilation). Plus précisément, 75% des bouquets sont composés de 7, 6 ou 5 lots de travaux.

Perspectives

Le succès des labels Effinergie en rénovation s’est construit sur une élaboration collective associant acteurs privés et publics qui faisaient sens. Par ailleurs, ils ont bénéficié d’une promotion, d’un soutien technique et financier au niveau national et au niveau des territoires autour de la marque Effinergie. Enfin, la délivrance du label dans le cadre d’une certification a permis de garantir aux maîtres d’ouvrage une qualité et un contrôle des réalisations.

Afin d’atteindre les objectifs nationaux et européens, ces rénovations basse consommation doivent être dupliquées au quotidien. Afin de lever certains freins (techniques, financiers, ...), de nouveaux travaux sont en cours de développement au sein de l’association tels que :
- le lancement du label Effinergie Patrimoine, dédié aux bâtiments rénovés avec un caractère patrimonial à préserver,
- la publication d’une étude et la réalisation d’un état des lieux des démarches nationales et régionales sur la rénovation par étape afin de garantir une rénovation globale échelonnée dans le temps,
- la participation à l’appel à projet recherche de l’ADEME B2C2 (rénovation BBC Compatibles) en partenariat avec Pouget Consultants et Eireno.

Cependant, les labels qui s’inscrivent dans une démarche volontaire, avec l’objectif d’initier une dynamique nationale, ne peuvent assurer une massification de la rénovation basse consommation sans un contexte politique garantissant un accompagnement humain, technique et financier pérenne.
 

L’OBSERVATOIRE BBC, un outil pédagogique 2.0

Un périmètre
- Le territoire : La France
- Les bâtiments : Les secteurs tertiaires et résidentiels
- Le niveau énergétique :
* Les projets labélisés Effinergie
* Les lauréats d’appel à projets régionaux

Des objectifs
- Identifier et valoriser les opérations exemplaires
- Promouvoir les acteurs de la construction et de la rénovation
- Diffuser du contenu pédagogique
- Identifier des besoins de formation

Des fonctionnalités
- Moteur de recherche, géolocalisation, études et statistiques

Des partenaires
- Le Ministère du Logement
- L’ADEME
- Le Collectif Effinergie

Plus de 2 700 projets référencés

- 1 847 bâtiments référencés dans le neuf
* 1130 BBC Effinergie
* 470 Effinergie+
* 175 Bepos Effinergie 2013
* 40 BBC Effinergie 2017
* 30 Bepos Effinergie 2017
* 2 Bepos+ Effinergie 2017

- 858 bâtiments référencés dans la rénovation
* 858 BBC Effinergie rénovation et Effinergie rénovation



Téléchargez l'étude complète de 54 pages sur la rénovation basse consommation en France

Observatoire BBC



Sommaire de l'étude :
1. Le contexte de l’étude
2. Les labels Effinergie
3. L’échantillon
4. Les performances
5. Le bâti
6. Les équipements
7. Les bouquets de travaux


Accès à l'Etude de l'Observatoire BBC




Sources et liens

Observatoire BBC
effinergie
 
ADEME
République Française

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité