Chargement...

Optimisez vos installations ! Fait énergétique n°4

Fait n°4 : Les sur-débits constatés dans les installations de chauffage ont un impact sur le rendement des chaudières à condensation en réduisant la période de condensation jusqu'à 20 %.

Afin d'obtenir le meilleur rendement des chaudières à condensation, la température de l'eau de retour doit être maintenue en dessous du point de rosée des fumées. Le DT de l'installation doit donc être maintenu le plus grand possible. Cela ne pourra se faire qu'en ayant une régulation modulante stable et précise des unités terminales et en évitant les sur-débits provoqués par le déséquilibre hydraulique.

Dans un circuit en sur-débit, la température de retour est anormalement élevée. Le nombre de jours de capacité de condensation diminue alors jusqu'à 20 %. Si on estime à 15 % l'économie d'énergie due à la condensation, l'effet du sur-débit est estimé à 3 % de la consommation énergétique de la chaudière.

Fait énergétique 4

Référence : Empalot France (12,3 % d'économie grâce au meilleur rendement de la chaudière à condensation et à une meilleure maîtrise de la température ambiante).

Pour vous procurer le Guide de 56 pages des 20 faits énergétiques,
cliquez sur le visuel et remplissez le cadre contact colonne de droite.

Calculs

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

IMI Hydronic Engineering

Contact Direct


Envoyer
En validant ce formulaire, vous acceptez que les informations saisies soient transmises à l’entreprise concernée dans le strict respect de la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité

Visiter notre site web

Voir la fiche société

Nos coordonnées

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité