Chargement...

Optimisez vos installations ! Fait énergétique n°5

Fait n°5 : 1 mm de dépôt de tartre provoque une augmentation de la consommation énergétique annuelle jusqu’à 9 %*.

Un système de maintien de pression inadéquat (mal dimensionné, de mauvaise qualité, etc.) oblige à faire régulièrement l'appoint d'eau afin de compenser les fuites des soupapes de sécurité provoquées par les surpressions successives. L'eau d'alimentation contient du tartre qui se dépose principalement sur les surfaces les plus chaudes (échangeur de la chaudière) du circuit de chauffage.

Ce dépôt se comporte comme un isolant qui agit sur le transfert thermique et la perte de charge. Il en résulte une perte de rendement de la chaudière et une augmentation de la consommation énergétique. De plus, une cavitation locale est créée par les dépôts de tartre qui endommagent considérablement la chaudière. Outre le problème du tartre, l'oxygène contenu dans l'eau d'appoint provoque la corrosion et le dépôt de magnétite dans tout le circuit de chauffage.

* Essais réalisés par l'Université de l'Illinois et l'U.S. Bureau of Standards.

Pour vous procurer le Guide de 56 pages des 20 faits énergétiques,
cliquez sur le visuel et remplissez le cadre contact colonne de droite.

Calculs

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

IMI Hydronic Engineering

Contact Direct


Envoyer
En validant ce formulaire, vous acceptez que les informations saisies soient transmises à l’entreprise concernée dans le strict respect de la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité

Visiter notre site web

Voir la fiche société

Nos coordonnées

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité