Chargement...

Le protocole BACnet mène le jeu dans les stades de Lyon et Bordeaux

Après avoir passé avec brio l’épreuve de l’Euro 2016, les stades de Bordeaux et Lyon sont reconnus depuis parmi les plus représentatifs du parc européen ; le stade Matmut Atlantique ayant obtenu le titre d’Architecture sportive de l’année 2016 notamment. Ces deux magnifiques ensembles présentent des similitudes tant au niveau de leur architecture que par leur conception des systèmes de GTB et plus particulièrement du protocole BACnet utilisé pour la communication des données liées aux équipements de CVC (Chauffage Ventilation Climatisation), d’électricité, et autres utilités remontées vers la supervision.

L’utilisation du protocole BACnet s’est imposée comme une évidence car elle était la mieux adaptée et permettait d’intégrer le transit d’un nombre de données très important et de provenances multiples pour assurer les fonctions diversifiées sur chacun de ces deux sites, à savoir, la conduite des rencontres sportives, de spectacles et/ou de séminaires sur un réseau performant Ethernet / fibre optique.

Après deux années de représentations réussies, ces deux stades peuvent s’appuyer sur leur ossature solide que constitue le noyau de communication BACnet et envisager des évolutions technologiques afin d’améliorer certains fonctionnements, implanter des outils logiciels dans le but de gérer au mieux les consommations énergétiques et gagner aussi bien sur le terrain financier grâce à des systèmes capables de générer des économies.

Le stade du Parc Olympique Lyonnais :

stade de Lyon

→ Les atouts du projet au Parc OL
Un réseau TCP/IP performant :
Lors de la phase de mise en service, les adresses IP mises à disposition pour la totalité des automates ont permis un fonctionnement instantané de l’ensemble des automates sans aucune réunion technique préalable, remarquable !

→ Architecture de la GTB du Parc OL
Le flux de données BACnet est véhiculé sur le réseau informatique installé par ORANGE Infrastructure, le management des switches s’est organisé de façon à séparer les métiers tels que la vidéo surveillance, la téléphonie, l’intrusion, la CVC, l’électricité, etc… ORANGE a mis à disposition les adresses à utiliser pour les automates du lot CVC ; soit 47 automates IQ3, 2 automates IQ4, 42 écrans tactiles couleurs IQView8.
La totalité des points physiques CVC représente 5430 informations.
La supervision Panorama est constituée de 2 postes serveurs, 10 postes clients.

stade de Lyon

→ Particularités du Parc OL
Aucun bouton, voyant ou commutateur n’est installé en façade d’armoire électrique, ce sont les afficheurs IQView8 disposant d’écran tactile couleur qui embarquent ces organes de commande dans leurs vues dynamiques.
Dans chaque local technique, un afficheur IQView8 est installé en façade d’armoire électrique, cet afficheur reprend par auto-apprentissage l’ensemble des données contenues dans les automates raccordés sur le réseau TCP/IP (les automates du local technique concerné et de tous les autres locaux techniques).

Fonctionnement spécifique pour la pelouse :
Les automates CVC gèrent la diffusion d’air par drainage enterré avec un jeu de registres simple flux Invertair, les modes de fonctionnement permettent le chauffage pour éviter le gel de la pelouse en cas de grand froid d’une part et l’aspiration en cas de fortes pluies d’autre part.

La superficie du Parc OL étant très importante, la supervision Panorama permet de gérer l’ensemble des équipements depuis le poste client hors période de représentation. Sur apparition d’une anomalie, le chef de plateau contacte les techniciens par talkie-walkie pour se rendre dans le local technique à l’origine du défaut et prendre la main sur les équipements via l’afficheur IQView8 disposant d’un écran tactile couleur installé en façade d’armoire.



Le stade Matmut Atlantique :

stade de Bordeaux

→ Les atouts du projet stade Matmut Atlantique
Une affaire d’hommes pour évoluer :
Les échanges mis en place entre Vinci Facilities, mainteneur des lots techniques et IISB pour la maintenance de la GTB depuis la mise en route du stade, constituent une source permanente d’améliorations. L’investissement d’un outil logiciel Trend 963 sur PC portable pour faciliter le diagnostic sur les équipements CVC est apprécié par les techniciens qui prennent en considération les éléments techniques apportés, aidant et complétant la remontée de données sur le superviseur principal Panorama, pour apporter un meilleur diagnostic afin de mieux comprendre, anticiper et éviter certaines interventions en locaux techniques.

→ Architecture de la GTB du stade Matmut Atlantique
19 automates IQ3, 18 contrôleurs d’étage IQ4NC, 265 terminaux IQECO pour la gestion de CTA, ventilo convecteurs, panneaux rayonnants, 1 écran tactile couleur IQView8 en façade d’armoire dans le local production, 1 PC portable 963 pour l’aide au diagnostic des équipements CVC.
Supervision Panorama remontant 1800 points des lots CVC et Elec et constituée de 2 serveurs et 10 postes clients.

stade de Bordeaux

→ Particularités du stade Matmut Atlantique
Depuis la réception de l’installation, la GTB est en perpétuelle évolution. En effet, l’exploitant Vinci Facilities a demandé à l’intégrateur IISB de lui mettre à disposition un nouvel automate Trend IQ4 pour récupérer les comptages électriques et les regrouper aux compteurs CVC déjà remontés ; l’ensemble des compteurs sera repris sur un outil logiciel de gestion énergétique Installé par IISB.

Les scénarii de démarrage des installations par zone devra évoluer pour d’avantage de flexibilité ; en effet, les zones sont très grandes et comportent beaucoup d’équipements, un découpage de ces zones pour alléger les équipements à piloter favorisera les économies d’énergie. Tous les équipements pourront ainsi se mettre progressivement en fonctionnement lorsque qu’il y aura une raison valable avec un besoin réel.

Dans les vestiaires, des panneaux rayonnants ont été rajoutés, ces plafonds chauffants sont pilotés provisoirement par de simples boutons poussoirs qu’il faudra migrer pour un pilotage entièrement intégré à la GTB.

En mode représentation, essentiellement pendant la mi-temps des matchs, le stade voit sa consommation d’eau considérablement augmenter, par conséquent, il a été mis en place un « chenillard » sur l’alimentation des chasses d’eau des urinoirs dans le but d’éviter un fonctionnement simultané risquant de provoquer un bouchon dans les collecteurs de la canalisation d’évacuation des eaux usées.


Source :

logo Trend

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

TREND REGULATION

Contact Direct


Envoyer
En validant ce formulaire, vous acceptez que les informations saisies soient transmises à l’entreprise concernée dans le strict respect de la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité

Visiter notre site web

Voir la fiche société

Nos coordonnées

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité