Le Conseil adopte la directive relative à l'efficacité énergétique

Le Conseil a adopté le 25 juillet 2023 de nouvelles règles visant à réduire la consommation finale d'énergie au niveau de l'UE de 11,7 % en 2030. Les États membres bénéficieront de marges de manœuvre pour atteindre cet objectif.

efficacité énergétique directive

Objectif principal

Les États membres assureront collectivement une réduction de la consommation finale d'énergie d'au moins 11,7 % en 2030 par rapport aux prévisions de consommation d'énergie pour 2030 établies en 2020. Cela se traduit par une limite supérieure de 763 millions de tonnes d'équivalent pétrole pour la consommation finale d'énergie de l'UE et de 993 millions de tonnes d'équivalent pétrole pour la consommation primaire.

La limite de consommation pour la consommation finale sera contraignante pour les États membres collectivement, tandis que l'objectif en matière de consommation d'énergie primaire sera indicatif.
La consommation finale d'énergie représente l'énergie consommée par les utilisateurs finals, tandis que la consommation d'énergie primaire inclut également ce qui est utilisé pour la production et la fourniture d'énergie.

Contributions nationales et comblement des écarts

Tous les États membres contribueront à la réalisation de l'objectif global de l'UE. Ils fixeront des contributions et des trajectoires nationales indicatives pour atteindre l'objectif dans leurs plans nationaux intégrés en matière d'énergie et de climat. Les projets de plans nationaux intégrés en matière d'énergie et de climat actualisés devaient être élaborés pour juin 2023 et les plans définitifs devront l'être en 2024.

La formule de calcul des contributions nationales à la réalisation de l'objectif (définie à l'annexe I de la proposition) sera indicative, avec la possibilité de s'en écarter de 2,5 %.

La Commission calculera si toutes les contributions permettent d'atteindre l'objectif de 11,7 %, et dans la négative, demandera des corrections aux contributions nationales qui sont inférieures à ce qu'elles auraient été si la formule avait été utilisée (mécanisme destiné à combler les écarts).

La formule est fondée, entre autres, sur l'intensité énergétique, le PIB par habitant, le développement des énergies renouvelables et le potentiel d'économies d'énergie.

Économies d'énergie

L'objectif annuel d'économies d'énergie pour la consommation finale d'énergie augmentera progressivement de 2024 à 2030. Les États membres veilleront à réaliser de nouvelles économies annuelles de 1,49 % de la consommation finale d'énergie en moyenne au cours de cette période, pour atteindre progressivement 1,9 % le 31 décembre 2030.

Les États membres peuvent prendre en compte dans le calcul de l'objectif les économies d'énergie réalisées grâce à des mesures de politique publique au titre de la directive actuelle et de la directive révisée sur la performance énergétique des bâtiments; les mesures découlant du système d'échange de quotas d'émission de l'UE (pour les installations et pour les bâtiments et les transports); et les mesures d'urgence dans le domaine de l'énergie.

Secteur public : montrer l'exemple

Les nouvelles règles fixent une obligation spécifique pour le secteur public de parvenir à une réduction annuelle de la consommation d'énergie de 1,9 %, les transports publics et les forces armées pouvant être exclus. En outre, les États membres seront tenus de rénover chaque année au moins 3 % de la surface totale au sol des bâtiments appartenant à des organismes publics.

Prochaines étapes

La directive a été formellement adoptée. Elle sera maintenant publiée au Journal officiel de l'UE et entrera en vigueur vingt jours plus tard.

Contexte

La proposition de révision de la directive relative à l'efficacité énergétique traite, avec deux autres propositions, des aspects énergétiques de la transition climatique de l'UE dans le cadre du paquet "Ajustement à l'objectif 55". La Commission a présenté le paquet "Ajustement à l'objectif 55" le 14 juillet 2021. Ce paquet vise à mettre le cadre législatif de l'UE en matière de climat et d'énergie en adéquation avec l'objectif de neutralité climatique de l'UE à l'horizon 2050, ainsi qu'avec son objectif consistant à réduire les émissions nettes de gaz à effet de serre d'au moins 55 % d'ici 2030 par rapport aux niveaux de 1990. Le paquet consiste en une série de propositions étroitement liées, qui soit modifient des actes législatifs existants, soit introduisent de nouvelles initiatives dans une série de domaines d'action et de secteurs économiques.

En outre, dans le cadre du plan REPowerEU, la Commission a proposé, le 18 mai 2022, une série de modifications ciblées supplémentaires de la directive relative à l'efficacité énergétique afin de tenir compte des récentes modifications du paysage énergétique. Les éléments de la proposition ont été intégrés dans le processus de négociation interinstitutionnelle entre le Conseil et le Parlement.

L'actuelle directive relative à l'efficacité énergétique, en vigueur depuis décembre 2018, fixe un objectif de réduction de la consommation d'énergie primaire et finale de 32,5 % d'ici à 2030 au niveau de l'UE, par rapport aux prévisions de consommation d'énergie pour 2030 établies en 2007.

Documents complémentaires à télécharger

Directive relative à l’efficacité énergétique
Déclarations
Note point "I/A"
"Ajustement à l'objectif 55" (informations générales)
Visiter la page consacrée à la réunion

Infographie - Ajustement à l'objectif 55: comment l'UE augmentera son efficacité énergétique

L'UE a besoin d'une transition énergétique pour réduire efficacement ses émissions de gaz à effet de serre et parvenir à la neutralité climatique. Pour que cette transition ait lieu, les économies d'énergie et la réduction de la consommation sont tout aussi cruciales que le passage à des formes d'énergie plus propres.

La directive relative à l'efficacité énergétique est l'une des propositions présentées par la Commission dans le cadre du paquet "Ajustement à l'objectif 55", le plan de l'UE visant à réduire les émissions d'au moins 55 % par rapport aux niveaux de 1990 d'ici à 2030.

Le Conseil s'est mis d'accord sur une orientation générale sur la révision de la directive en juin 2022. Un accord provisoire est intervenu avec le Parlement européen en mars 2023. En juillet 2023, le Conseil a adopté la nouvelle directive.

Lire l'infographie complète

infographie
 

Source et lien 

conseil europeen

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
En validant ce formulaire, vous acceptez que les informations saisies soient transmises à l’entreprise concernée dans le strict respect de la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Suggestions

Coup de projecteur sur les innovations « solutions techniques » d’EnerJ-meeting Paris 2024

Coup de projecteur sur les innovations « solutions techniques » d’EnerJ-meeting Paris 2024

Découvrez les dernières avancées technologiques au cœur d’EnerJ-meeting Paris 2024. Explorez les solutions techniques qui façonneront l’avenir de l’industrie du bâtiment.


Conception d’une solution PAC hybride collective : les points d’attention

Conception d’une solution PAC hybride collective : les points d’attention

Solution PAC hybride collective : l’alliance parfaite entre efficacité énergétique et performance.


Carbone incorporé dans les bâtiments : le livre blanc et ses 25 recommandations

Carbone incorporé dans les bâtiments : le livre blanc et ses 25 recommandations

Découvrez dans le Livre Blanc les 25 recommandations pour réduire le carbone incorporé dans les bâtiments.


Les pompes à chaleur au réfrigérant naturel le R290

Les pompes à chaleur au réfrigérant naturel le R290

Les pompes à chaleur utilisant le réfrigérant naturel R290 sont des systèmes innovants qui exploitent les propriétés thermodynamiques exceptionnelles de ce fluide frigorigène écologique.


Telefónica renouvelle son partenariat avec Vertiv pour une Espagne plus verte

Telefónica renouvelle son partenariat avec Vertiv pour une Espagne plus verte

Telefónica, en partenariat renouvelé avec Vertiv, vise à réduire de manière significative la consommation d'énergie et l'empreinte carbone de ses sites en Espagne.


Accélérer la décarbonation du secteur du bâtiment

Accélérer la décarbonation du secteur du bâtiment

Le bâtiment neuf doit non seulement être efficace et exemplaire sur le plan énergétique mais également sur le plan environnemental .


Construire et rénover : 1. Sobriété - 2. Efficacité - 3. Décarbonation, venez échanger à EnerJ-meeting Paris

Construire et rénover : 1. Sobriété - 2. Efficacité - 3. Décarbonation, venez échanger à EnerJ-meeting Paris

EnerJ-meeting Paris, le grand rendez-vous de toute la filière des décideurs du bâtiment fait peau neuve au Carrousel du Louvre le 6 Février 2024


RE:3 pour une réduction durable du carbone incorporé

RE:3 pour une réduction durable du carbone incorporé

Comment optimiser les pratiques pour contribuer à un avenir plus respectueux de l'environnement tout en maintenant la performance et la durabilité ?


Nouvel Espace pro Hitachi, certainement la meilleure docuthèque du marché

Nouvel Espace pro Hitachi, certainement la meilleure docuthèque du marché

Hitachi se consacre à la création de services et d’outils innovants pour améliorer la vie de ses clients.


Performances et traitement des installations de chauffage

Performances et traitement des installations de chauffage

Sentinel partage son savoir-faire quant à l'optimisation du chauffage et de l'eau chaude sanitaire (ECS)


Déshumidification de locaux et déshumidification de piscines

Déshumidification de locaux et déshumidification de piscines

Explorer les solutions de déshumidification pour locaux et piscines, pour un contrôle efficace de l'humidité.


Logiciel ADVANCED Water & Energy Analysis pour applications tertiaires et datacenters

Logiciel ADVANCED Water & Energy Analysis pour applications tertiaires et datacenters

L'outil "Advanced Water & Energy Analysis" d'Evapco, développé en 2017, simplifie le choix optimal des technologies de refroidissement dès la conception, favorisant l'efficacité énergétique.


Brûleurs moyennes et grosses puissances : intégration dans les systèmes de GTB

Brûleurs moyennes et grosses puissances : intégration dans les systèmes de GTB

Cette expertise se penche sur l'intégration des brûleurs de moyennes et grandes puissances dans les systèmes GTB, visant à améliorer les performances tout en réduisant les émissions.


XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxx


Géothermie de surface avec pompe à chaleur, études et innovations

Géothermie de surface avec pompe à chaleur, études et innovations

Découvrez les dernières avancées dans le domaine de la géothermie de surface, où les pompes à chaleur (PAC) exploitent la chaleur du sous-sol.