Chargement...

L’électricité à partir de la biomasse : un avenir renouvelé

Actualités réglementaires et normatives

Fin 2009 le photovoltaïque français a connu des remises en ordre que nous avons signalées dans les actualités précédentes, un domaine où il s’agissait surtout d’éviter les excès. Ce n’est pas du tout le cas des installations locales d’électricité utilisant la biomasse ou la géothermie, dont les performances valent d’être dopées et non pas limitées. C’est ainsi que l’Administration a remis au point le système de rachat concernant, cette fois, les centrales électriques locales utilisant la combustion de matières non fossiles d’origine végétale ou animale. Le texte sanctionnant cette décision est un arrêté du 28 Décembre 2009, venant compléter les efforts accomplis au travers des appels d’offres lancés périodiquement par le ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement Durable et de la Mer.

Schématiquement le tarif de revente passe (pour les installations de 5 à 12 MW) à 0,125 euro le kilowattheure, non compris la prime d’efficacité énergétique qui peut monter à 0,05 euro par kilowattheure.

Un tel système se limitera-t-il aux centrales communales ou intercommunales, et connaîtra-t-il un sérieux avenir : il est encore trop tôt pour le fixer. Mais les éléments favorables semblent désormais réunis.

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité