Perspective : baisse des coûts de la production d’énergie dans le Bepos

Par Alain MAUGARD, président de QUALIBAT le 04 Juillet 2019



La réflexion menée jusqu’à présent sur le Bepos, nous a amené à définir une construction très performante sur le plan énergétique, avec des coûts de construction compétitifs. La partie « positive » du Bepos implique de produire plus d’énergie que l’on en consomme, dans des conditions rappelons-le de sobriété énergétique.


Intéressons-nous maintenant  à savoir comment baisser les coûts de cette « production d’énergie » au sein du Bepos. Si nous voulons qu’un bâtiment Bepos rentre dans l’épure économique, il est nécessaire que, non seulement, son coût de construction soit acceptable mais aussi que son coût de production d’énergie le soit.


Quels sont donc les gains de productivité significatifs sur la production d’énergie ? Il est à noter en préalable que tous les pays développés de l’Europe, mais également la Chine, le Japon, les Etats Unis, … sont de plus en plus sensibilisés à la question de la transition énergétique. Leurs investissements s’orientent de plus en plus vers les énergies renouvelables. Le mix-énergétique se fera avec les EnR ; la chose est acquise, seuls sont en question le délai plus ou moins rapide et la part plus ou moins importante que les EnR vont prendre dans le mix-énergétique de ces pays. Les différences se situent seulement  sur ces deux points. Par exemple, ceux qui n’ont pas un parc nucléaire développé, misent sur une part plus importante des EnR dans leur mix-énergétique. Même dans le cas de la France avec un parc nucléaire important, l’arrivée des EnR se fera d’une manière significative. Cette part des EnR se situe au-delà des 20% voire au-delà des 30 %, sans qu’il y ait même de limite vers le haut si ce n’est la question centrale pour certaines d’entre elles de l’intermittence !


En parallèle, l’éventail des solutions EnR ne fait que s’agrandir. Ces EnR sont en grande partie arrivées à maturité avec des évolutions favorables prévisibles dans le temps. Citons la biomasse bois, le biogaz, la géothermie, l’éolien, le solaire thermique et photovoltaïque, les hydroliennes, … D’autres EnR se situent plus dans des perspectives de recherche et de développement, comme la biomasse à base d’algues, … Mais il y a une constante entre toutes les EnR, c’est que nous ne sommes pas en face d’inconnues majeures comme nous pouvons l’être par exemple pour d’autres énergies et en particulier pour la fusion nucléaire. Il n’y a donc pas de limite dans la réflexion sur le développement des EnR !


De plus, le constat encourageant est que les coûts de production de toutes les EnR sont à la baisse sans que nous sentions avoir atteint un plancher bas. Le solaire photovoltaïque est particulièrement prometteur ;  soit des coûts à la baisse avec des rendements autour des valeurs actuelles de l’ordre de 20%, soit de nouveaux produits avec des rendements plus importants de l’ordre du double.


Il en est de même pour les onduleurs avec deux orientations, l’une où les prix baissent naturellement et l’autre où le courant continu serait plus généralement utilisé dans le bâtiment, ce qui permettrait de se passer de l’onduleur !


La conséquence est que tout le monde politique et économique est d’accord pour s’orienter vers une transition énergétique avec une part importante et irréversible des énergies renouvelables.


Dès lors, grâce aux énergies renouvelables (et en incorporant le stockage pour certaines d’entre elles), nous pourrions nous inscrire à nouveau dans une perspective de baisse de coût de l’énergie et, ce, malgré les perspectives de hausse à long terme des énergies fossiles et de l’électricité nucléaire.

Alain Maugard


Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
En validant ce formulaire, vous acceptez que les informations saisies soient transmises à l’entreprise concernée dans le strict respect de la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Reférencement gratuit

Référencez gratuitement votre société dans l'annuaire

Suggestions

Bilan 2023 des ventes d'équipements de CVC : il y a des chiffres positifs !

Bilan 2023 des ventes d'équipements de CVC : il y a des chiffres positifs !

Bilan 2023 : Ventes d'équipements de CVC en hausse ! Découvrez les chiffres positifs et les tendances du marché.


Performances et traitement des installations de chauffage

Performances et traitement des installations de chauffage

Sentinel partage son savoir-faire quant à l'optimisation du chauffage et de l'eau chaude sanitaire (ECS)


Chauffage hybride de logements collectifs avec pompe à chaleur et chaudière

Chauffage hybride de logements collectifs avec pompe à chaleur et chaudière

Cette expertise vise à optimiser les performances énergétiques des logements collectifs en combinant chaudières à gaz naturel et pompes à chaleur, en réponse aux normes réglementaires et aux e


Géothermie de surface avec pompe à chaleur, études et innovations

Géothermie de surface avec pompe à chaleur, études et innovations

Découvrez les dernières avancées dans le domaine de la géothermie de surface, où les pompes à chaleur (PAC) exploitent la chaleur du sous-sol.


Nouvel arrêté végétalisation et production d’EnR pour une toiture d’immeuble

Nouvel arrêté végétalisation et production d’EnR pour une toiture d’immeuble

Arrêté du 19 Décembre 2023 portant application de l'article L. 171-4 du code de la construction et de l'habitation.


Déshumidification de locaux et déshumidification de piscines

Déshumidification de locaux et déshumidification de piscines

Explorer les solutions de déshumidification pour locaux et piscines, pour un contrôle efficace de l'humidité.


« Sans transition » ... et surtout sans se raconter d’histoires car il n’y a pas de transition énergétique

« Sans transition » ... et surtout sans se raconter d’histoires car il n’y a pas de transition énergétique

Selon les premières interviews de Jean-Baptiste Fressoz, l'auteur dévoile comment matières et énergies s’accumulent.


La maison de l'innovation du groupe La Poste, HQE « EXCELLENT », E+C-, OSMOZ, BIODIVERCITY ET R2S

La maison de l'innovation du groupe La Poste, HQE  « EXCELLENT », E+C-, OSMOZ, BIODIVERCITY ET R2S

Le parc immobilier de la poste est considérable avec plus de 9 000 immeubles et 6 millions de mètres carrés.


Construire et rénover : 1. Sobriété - 2. Efficacité - 3. Décarbonation, venez échanger à EnerJ-meeting Paris

Construire et rénover : 1. Sobriété - 2. Efficacité - 3. Décarbonation, venez échanger à EnerJ-meeting Paris

EnerJ-meeting Paris, le grand rendez-vous de toute la filière des décideurs du bâtiment fait peau neuve au Carrousel du Louvre le 6 Février 2024


Chaleur renouvelable ou de récupération, en fait-on assez ?

Chaleur renouvelable ou de récupération, en fait-on assez ?

Le constat de la Fedene lors des 27ᵉˢ rencontres annuelles de mi-Septembre sur les sujets de la chaleur fatale et de la récupération d’énergie sont à l’ordre du jour des débats politiques.


Chaleur et décarbonation sortent de la marge

Chaleur et décarbonation sortent de la marge

Les mesures phares pour déployer le Plan Marshall pour la chaleur renouvelable et de récupération.


Les chiffres du chauffage, ECS, climatisation et ventilation : l’année du grand virage

Les chiffres du chauffage, ECS, climatisation et ventilation : l’année du grand virage

Prenons connaissance des chiffres dévoilés par Uniclima sur les activités du Génie climatique et de l'impact de la RE2020.


Concertation sur la décarbonation des bâtiments

Concertation sur la décarbonation des bâtiments

Le SYNASAV a contribué à la concertation sur la décarbonation du secteur du bâtiment. Voici ce qu'il convient d'en retenir


Décarboner à tout prix le bâtiment aura-t-il un prix ?

Décarboner à tout prix le bâtiment aura-t-il un prix ?

Voici la réflexion de la filière du PBD et du CSTB établie en début d'année sur la Feuille de route décarbonation du cycle de vie du bâtiment .


Réseaux de chaleur, acteurs majeurs pour réduire l’empreinte carbone

Réseaux de chaleur, acteurs majeurs pour réduire l’empreinte carbone

L'AQC partage un article sur le levier majeur de la transition énergétique : les réseaux de chaleur