Chargement...

Les chloramines sur la sellette

Issus d'une réaction entre le dichlore (Cl2) et l'ammoniac (NH3), les chloramines désinfectent l'eau potable en réseau avec pour avantages : ni goût, ni odeur et absence de sous-produits réputés cancérigènes (trihalométhane, acide acétique halogénique...).
Mais des études américaines ont relevé que les résidents des logements alimentés avec une eau potable désinfectée par chloramination présentaient un taux élevé de plomb dans le sang.
Parmi les explications figure l'action corrosive de l'ammoniac sur le plomb présent dans les soudures des réseaux de cuivre ou dans le laiton des robinets.
D'autres chercheurs se penchent sur la possibilité de production de sous-produits des chloramines : les haloacétonitriles, potentiellement plus toxiques que les trihalométhanes.
Pour en savoir plus : www.ehponline.org

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité