Chargement...

Transferts thermiques: Des échangeurs en « mousse »

Issues des travaux conjoints du Centre technique des industries de la fonderie et de l’École centrale de Lille, les mousses métalliques pourraient dans les prochaines années entrer dans la composition des échangeurs thermiques.
Leur intérêt : un volume réduit à capacité thermique égale. À base d’aluminium, de cuivre, d’acier ou de fonte, ces mousses métalliques extrudées permettent de réaliser des échangeurs à structure soit « aléatoire », soit « périodique ».
Les premiers, donnant lieu à un écoulement du fluide plus turbulent que dans un échangeur plus régulier, seraient particulièrement indiqués pour des transferts thermiques. (Source ATEE)

 

Pour en savoir plus :http://www.ctif.com

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité