Chargement...

ENR: L’Allemagne mise gros sur le stockage

Afin de préparer au mieux sa sortie du nucléaire prévue pour 2022, l’Allemagne compte beaucoup sur les EnR. Pour remédier au fait que la production électrique intermittente issue du solaire PV et de l’éolien ne coïncide pas toujours avec les besoins, le pays a donné le coup d’envoi à 60 projets pilotes de recherche en matière de stockage énergétique.

 

Parmi les plus prometteurs : le « couplage venthydrogène » qui utilise les excédents d’électricité éolienne pour produire de l’hydrogène et les « batteries en réseau partagé », applicables au stockage de l’électricité d’origine solaire.

 

Source : Bulletin de l’Industrie Pétrolière

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité