Chargement...

L’estran, lieu de production d'énergie ?

Produire de l'électricité dans les zones situées entre eau douce et eau salée.

Norvégien et Suédois s’intéressent à la production d’électricité dans les zones de contact littorales entre l’eau douce des fleuves et l’eau salée des mers.
Le principe repose sur la quantité d’énergie libérée par la différence de concentration en sel. Les norvégiens du Sintef travaillent sur les techniques d’osmose : des pompes forcent l’eau douce à passer vers l’eau salée à travers une membrane. Le flux produit alimente ensuite une génératrice d’électricité. Les néerlandais de l'Université des Sciences et Technologies de Trondheim (NTNU) exploitent la dialyse inversée pour développer ce qui serait une pile à eau.
Ces deux technologies demanderont encore plusieurs années.
D'après le chef du projet norvégien, il faut attendre 2010-2015 pour la mettre en œuvre ; le potentiel de cette technologie est estimé à 10% des besoins annuels en énergie.
Aux Pays-Bas, le Rhin pourrait fournir 3000 MW, soit la puissance de cinq centrales au charbon

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité