Chargement...

Bien manipuler les fluides fluorés des PAC et climatiseurs

Par Guy-Noël DUPRE, Responsable du Comité Stratégique Froid et Climatisation à Uniclima

Suite aux échos faisant état d'incidents importants survenus sur des unités extérieures de climatisation et de pompes à chaleur, nous souhaitons rappeler aux professionnels les règles essentielles de manipulation des fluides frigorigènes pour les installations thermodynamiques.
Ces bonnes pratiques, alliant respect des règlementations et des procédures sont de nature à sécuriser l’équipement et protéger les personnes notamment contre « l’effet Diesel ».

Des précautions élémentaires

Les équipements de réfrigération, de conditionnement d'air et les pompes à chaleur sont des Equipements Sous Pression (dès que la pression dépasse 0,5 bar) qui doivent respecter les exigences du décret 99-1046 du 13 décembre 1999. Leur mise en service et leur maintenance nécessitent que le technicien d'intervention prenne 3 précautions élémentaires lors de la charge du fluide :
1 – Arrêter le compresseur avant toute intervention
2 – Mettre l’installation hors-tension
3 – Toujours effectuer le tirage au vide de l’installation avant d’opérer la charge en fluide.

Par ailleurs, le professionnel doit vérifier au préalable que le fluide utilisé est fourni avec un certificat d’analyse, preuve d’un produit de qualité non contrefait.

Les fluides frigorigènes présents dans les équipements sont majoritairement des HFC : R-134a, R-407C, R-410A.

Pas d’attestations, pas d’intervention

En France, toute personne qui intervient sur ces équipements est soumise à une réglementation très précise :

- Depuis juillet 2011, tout personnel manipulant des fluides fluorés doit obligatoirement posséder une attestation d'aptitude, valable à vie. 2

- Depuis juillet 2009, les entreprises et opérateurs employant ces personnels sont obligatoirement titulaires d'une attestation de capacité, délivrée par un organisme agréé pour une durée de 5 ans.

- Toute intervention induisant la manipulation de fluide frigorigène doit faire l’objet d’un rapport d’intervention remis au propriétaire de l’installation.

Le propriétaire de l’équipement a le devoir de s’assurer que l’entreprise intervenant respecte ces 3 exigences réglementaires.

Un phénomène très rare appelé « effet Diesel »

Toute intervention sur un Equipement Sous Pression ou manipulation de fluides fluorés a donc ses règles. De plus le technicien qui intervient doit garder en mémoire que, dans certaines circonstances bien particulières, un risque d'explosion peut apparaître.
C'est ce que l'on appelle : l'« effet Diesel »

Ce phénomène peut se produire lorsque deux conditions cumulatives sont réunies :

1. D'une part présence d'air et/ou d'oxygène dans le circuit frigorifique pendant un temps prolongé, à la suite de :
- Mauvais tirage au vide
- Fuite
- Erreur de manipulation
- Azote mal purifié…

2. D'autre part augmentation de la pression dans le circuit haute pression provoquée par exemple par une vanne fermée, un tube pincé ou écrasé,….


Dans une telle hypothèse, l'air et/ou l'oxygène se mélange à l'huile, et ce mélange peut exploser en raison de la température et de la pression élevée dans l'enveloppe du compresseur.

A noter que l'effet Diesel se produira plus sûrement avec des fluides contrefaits ou contenant des impuretés.

Il est rappelé que tout incident de ce type doit être porté immédiatement à l’attention du préfet du département du lieu d’installation selon les exigences de l’article 25 du décret 99-1046.

Les notices d’installation des équipements mettent en garde les personnels contre les dangers liés aux mauvaises manipulations.

Le phénomène d’ionisation

Autre point, un compresseur est conçu pour fonctionner avec du fluide frigorigène. En aucun cas il ne doit être utilisé comme une pompe de tirage au vide.

Lorsque la pression est très basse à l’intérieur du compresseur, une rupture diélectrique liée au phénomène d’ionisation peut survenir. La mise sous tension produira alors un arc électrique qui pourra endommager isolants et compresseur. Les dégâts générés sur ce dernier peuvent être irréversibles.

Par Guy-Noël DUPRE
Responsable du Comité Stratégique Froid et Climatisation - Uniclima

SOURCES ET LIENS

Logo Uniclima


www.uniclima.fr

Commentaires

  • J.-B. Achéritég
    22/07/2015

    Cher Monsieur, je viens de lire vos recommandations sans trouver la réponse à mon problème. Je viens vous demander un avis. Sur pompe Daikin le mélange de fluide R22 avec fluide actuel peut-il endommager le compresseur ? Après deux jours de marche le compresseur est HS. Cordialement

  • abdelhadi
    28/08/2014

    Merci pour ce travail sur les fluides frigorigènes, j'espérai des traveaux pratiques en vidéo...

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité