Crèche en construction hors site et autonome en énergie. Retour d’expérience

Par Cyril Moussard - PDG de ModuleM

Pour la construction d’une crèche de 20 places, la mairie d’Aucamville a privilégié le recours à la construction hors site pour limiter les nuisances de chantier. Le projet conçu par l’agence Candarchitectes et réalisé par l’entreprise ModuleM a permis de rendre le bâtiment autonome en énergie, grâce à une consommation énergétique maîtrisée et à la production d’énergie photovoltaïque.

Avec une durée de chantier sur site réduite à 1,5 mois et un prix de construction de 1748 €HT/m2, la construction hors site démontre son intérêt pour des solutions alliant performances et économies.

Construction hors site, le choix judicieux de limiter la durée du chantier à quelques semaines !

Creche hors site

Le projet associe dix modules, réalisés en usine pour assurer la qualité des ouvrages et éviter au client tout retard ou surcoût

Au nord de Toulouse, la mairie d’Aucamville a lancé en 2020 le projet d’une nouvelle crèche de 20 places de 334 m2 installée en cœur de ville. A la réception des offres, le choix de la construction modulaire, ou hors site, s’est imposé. « Nous avions deux motivations principales : limiter la durée du chantier pour réduire les nuisances auprès des riverains, et disposer d’un interlocuteur unique pour la réalisation du bâtiment », indique Stéphane Chadirat, directeur des services techniques d’Aucamville.

La réalisation du projet a associé le maître d’œuvre Candarchitectes, spécialisée dans la construction modulaire, et l’entreprise ModuleM, qui déploie depuis plusieurs années déjà un système constructif associant une structure en acier, une enveloppe bois, et une dalle béton pour l’inertie. « L’avantage de la construction hors site est de maîtriser en usine toutes les étapes du projet, des structures jusqu’aux faïences, ce qui assure aux clients d’éviter tout retard ou surcoût » pointe Cyril Moussard, président-fondateur de ModuleM. « Généralement, seules la peinture et la pose des dalles de plafond sont réalisées sur chantier : pour ce projet, nous avons aussi réalisé sur site la pose du plancher chauffant et des revêtements de sol. » Cette dernière opération n’a pas pris plus de 24 heures sur chantier, le temps de séchage de la résine protectrice.

Des chiffres-clés édifiants d’une construction hors site

  • Montant du marché de construction : 720 000 €HT
  • Surface bâtie :  412 m² (y compris préau de 576 m2) soit 1748 €/m2 !
  • Durée du chantier : 1,5 mois !
  • Durée de fabrication en usine : 4 mois (normalement 3 mois mais conditions particulières dues au 1er confinement COVID

Et Cyril Moussard de ModuleM de rajouter : « C'est un avantage complémentaire que de travailler en construction hors site puisque nous aurons arrêté qu’un mois la production (le temps d’organiser l’usine) du fait de travailler en zone protégée et facilement aménageable pour mettre en place les consignes de sécurité ».   

Chantier hors site

Avantage de la construction hors site, la limitation des nuisances pour les riverains : les modules sont amenés par convoi exceptionnel sur site où ils sont assemblés, pour une durée de chantier qui ne dépasse pas les 15 jours.

Efficacité énergétique et environnementale des concepts

La décision d’installer un plancher chauffant correspond à une demande de la mairie d’Aucamville, pour assurer un confort maximal pour les enfants et les personnels de la crèche. L’équipe de maîtrise d’œuvre a d’abord envisagé un système hydraulique avant d’opter pour un plancher chauffant électrique, plus facile à utiliser toute l’année, et cohérent avec la présence en toiture de 90 m2 de panneaux photovoltaïques, utilisés en priorité en autoconsommation.

PV hors site

La toiture de la crèche accueille 90m2 de panneaux photovoltaïques, et des surfaces végétalisées

Une VMC double flux assure le chauffage en complément du plancher chauffant, ainsi que le rafraîchissement. « Sur l’année, la production électrique compense quasi intégralement les consommations, souligne David Authenac, architecte DPLG et gérant de l’agence Candarchitectes. Les panneaux photovoltaïques jouent aussi un rôle dans le confort d’été du bâtiment : positionnés sur le versant sud des toitures avec une inclinaison à 33°, ils évitent tout échauffement excessif de la verrière centrale sans gêner l’apport de lumière naturelle pour les usages. »

Le bâtiment bénéficie d’une enveloppe très performante, avec 16 cm d’isolant laine de verre en murs et en plancher sous dalle, et de 30 cm en plafond, ce qui permet de limiter les consommations de chauffage à 54 kWh d’énergie primaire.

Près de la moitié des surfaces de toiture sont végétalisées, là encore pour contribuer au confort d’été. Les salles dédiées aux activités d’éveil et à la restauration sont largement vitrées mais protégées d’un ensoleillement excessif par des avancées de toiture.

Creche confort été

Pour le confort d’été des enfants et des personnels, des avancées de toit limitent l’ensoleillement des salles de vie. En toiture, les panneaux photovoltaïques apportent aussi de l’ombre à la verrière centrale

Architecture et construction hors site

Architecture crèche

La crèche s’articule autour d’une pièce de vie centrale, ouverte sur le jardin, et qui dessert une dizaine de salles plus fonctionnelles.

Côté architectural, le bâtiment s’organise autour d’une pièce de vie centrale, éclairée par la verrière, autour de laquelle s’articulent une dizaine de salles d’activités ou fonctionnelles (dortoirs, cuisine, buanderie…). « Nous avions aussi des contraintes esthétiques d’inscription dans le paysage, avec la demande de façades enduites et de tuiles en toitures côté rue. Nous avons travaillé sur un visage plus moderne côté cour, avec des bardages et les toitures végétalisées, le tout ouvrant sur deux jardins dont un isole visuellement la crèche du voisinage », résume l’architecte David Authenac.

Air crèche

 


Bénéficier d’un air sain pour les enfants …


Tous les matériaux de construction et de décoration installés dans le bâtiment bénéficient du label Excell garantit l’absence de composés dangereux pour la santé, afin d’assurer aux enfants et aux personnels un air sain.

La crèche s’articule autour d’une pièce de vie centrale, ouverte sur le jardin, et qui dessert une dizaine de salles plus fonctionnelles.

 

Construction crèche

Construction hors site et qualité des prestations

Construction hors site, prêt pour la RE 2020

Au bout de cinq mois de fonctionnement, le bâtiment donne entière satisfaction aux équipes de la crèche. « Toutes les promesses ont été tenues sur la durée du chantier et le rendu architectural : ces prochains mois, nous pourrons aussi valider les aspects énergétiques, indique Stéphane Chadirat, directeur des services techniques d’Aucamville. Un autre motif de satisfaction pour notre mairie est d’avoir expérimenté pour la première fois plusieurs solutions techniques importantes dans la future RE 2020, que ce soit sur la production d’énergie photovoltaïque ou la végétalisation des toitures. »  

Cycle construction

Construction hors site pour un cycle de construction bas carbone. Un sourcing local et la promesse d’une construction en usine en sept semaines : le concept constructif de ModuleM a reçu un Prix de l’Innovation lors du Salon des Maires 2014

Pour le dirigeant de ModuleM Cyril Moussard, la nouvelle réglementation du bâtiment va accentuer les avantages concurrentiels de la construction hors site dans l’objectif de décarboner l’acte de construire. « Nous pouvons assurer à nos clients une réalisation plus écologique car mieux maîtrisée sur l’ensemble de nos composants : chaque matériau est utilisé au juste besoin. Dans notre système constructif, l’acier est entièrement recyclable, l’épaisseur de la dalle béton est optimisée pour réduire les déperditions thermiques en limitant les consommations de matériaux, et le bois est issu d’une ressource renouvelable.

Pour la crèche d’Aucamville, ModuleM a notamment utilisé des douglas issus des forêts voisines de la Montagne Noire et transformés par une scierie locale : « Sur tous nos projets, nous privilégions un sourcing de proximité pour diminuer l’empreinte carbone des constructions, mais aussi défendre l’emploi et les savoir-faire sur nos territoires », poursuit Cyril Mousard.

ModuleM travaille déjà avec plusieurs fournisseurs locaux pour le bois et pour le chanvre, utilisé comme isolant thermique et acoustique sur plusieurs de ses réalisations. Le constructeur a même au point un système baptisé MBS, pour Modulaire Bio Sourcé, pour ses clients souhaitant privilégier les matériaux les plus vertueux au plan environnemental.

BIM et construction hors site, pour une démarche durable

hors site usine

Crèche d’Aucamville et construction hors site en usine

Le projet de crèche d’Aucamville anticipe deux agrandissements, dont l’ajout de 10 places supplémentaires. Ces potentielles extensions ont été intégrées dans la conception du bâtiment, entièrement réalisée en BIM. La maquette numérique a aussi été utilisée en usine par ModuleM. « Créer un jumeau numérique garantit le niveau de qualité attendu avant même d’attaquer la phase de construction : nos équipes disposent de plans précis au dixième de millimètre pour mettre en œuvre l’ensemble des composants », résume Cyril Moussard.

L’architecte David Authenac abonde : « La construction hors site permet d’appréhender en amont toutes les difficultés techniques du bâtiment : aucune étape n’est improvisée. Le BIM complète cette approche en fluidifiant la gestion du projet grâce à l’interface partagée. »

A la mairie d’Aucamville, le directeur technique des services Stéphane Chadirat confirme l’intérêt fonctionnel du couple modulaire / BIM : « Cette approche industrielle nous permet de disposer déjà de plans très précis pour le recollement. Si la municipalité confirme les extensions, nous pourrons engager très rapidement leur construction ». La phase de gros œuvre et de VRD a anticipé ces projets d’agrandissements : les fondations ont été coulées, et les branchements réseaux sont déjà disponibles.

La conception du bâtiment en BIM intègre la possibilité de deux extensions de la crèche, accessibles depuis le seuil d’accueil

Par Cyril Moussard - PDG de ModuleM
 

Source et lien

ModuleM

CANDARCHITECTES

Commentaires

  • Carlo luigi
    0
    27/05/2021

    Very interesting


  • Vincent
    0
    27/05/2021

    Un bâtiment autonome en énergie n'a pas à être raccordé au réseau.
    Le seul fait d'avoir une production d'énergie équivalente à sa consommation n'est pas suffisant.

    • Vincent
      0
      31/05/2021

      L'intérêt pour l'utilisation du bâtiment est évident, mais ce n'est pas le cas pour le réseau et l'équilibre entre l'offre et la demande d'électricité tout au long de l'année.
      Les dernières évolutions réglementaires tendent limiter le photovoltaïque intégré aux constructions à l'autoconsommation.
      Le qualificatif d'autonome en énergie ne peut pas être employé pour un bâtiment qui exporte de l'énergie en période estival et en importe lors des piques de consommation hivernal.

    • Cyril Moussard
      0
      31/05/2021

      L'intérêt d'être raccordé au réseau, est de pouvoir revendre le surplus d'électricité, et d'avoir une sécurité en cas de longue période sans soleil (ce qui est rare à Toulouse )


LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
En validant ce formulaire, vous acceptez que les informations saisies soient transmises à l’entreprise concernée dans le strict respect de la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Suggestions

SAVE THE DATE : EnerJ-meeting Lyon – 15 novembre 2022 - Palais de la Bourse

SAVE THE DATE : EnerJ-meeting Lyon – 15 novembre 2022 - Palais de la Bourse

EnerJ-meeting Lyon aura lieu le 15 novembre 2022 au Palais de la Bourse pour une édition sur le thème : « Construire et ré∙nover, objectif 0 carbone ».


Guide de solutions pour répondre aux exigences de la RE2020

Guide de solutions pour répondre aux exigences de la RE2020

Schneider Electric a conçu un Guide pour répondre aux exigences de la Réglementation Environnementale 2020.


Pompe à chaleur pour répondre à la RE2020 dans les logements collectifs

Pompe à chaleur pour répondre à la RE2020 dans les logements collectifs

Avec la réglementation environnementale RE2020, les pompes à chaleur sont devenues quasiment obligatoire, même pour les logements collectifs.


Rénover les quartiers : un projet ambitieux qui repose sur une démarche politique

Rénover les quartiers : un projet ambitieux qui repose sur une démarche politique

Intéressons-nous à la table ronde qui s'est tenue en Février dernier, organisée par Le CAH, Club de l’Amélioration de l’Habit sur la rénovation des quartiers.


Enquête exclusive sur la RE2020 auprès des concepteurs

Enquête exclusive sur la RE2020 auprès des concepteurs

Que pensent les concepteurs MOA et MOE de la RE2020 ? Du label d'état RE2020 ? XPair et Tribu Energie ont mené l'enquête : voici leurs réponses.


Le futur label RE2020 confié à un Groupement d’Intérêt Ecologique et au Plan Bâtiment Durable

Le futur label RE2020 confié à un Groupement d’Intérêt Ecologique et au Plan Bâtiment Durable

Le futur label RE2020 est en cours d'élaboration. C'est le Plan Bâtiment Durable et le Groupement d’Intérêt Ecologique qui en ont la charge


Retour d’expérience RE2020 en logements collectifs avec seuils échéance 2025

Retour d’expérience RE2020 en logements collectifs avec seuils échéance 2025

Intéressons-nous au retour d'expérience de l'ingénieur énergie-environnement David Lebannier sur les logements collectifs avec seuils échéance 2025.


Valeur verte, pour comprendre ce qui fait la valeur d’un bien ...

Valeur verte, pour comprendre ce qui fait la valeur d’un bien ...

Intéressons nous au Rapport Valeur Verte rédigé par l'OID - Xavier Pelton et Sabine Brunel - présentant un intérêt pédagogique pour comprendre comment se construit la valeur d’un bien.nn


Au secours Boris, Vladimir a pété un plomb !

Au secours Boris, Vladimir a pété un plomb !

Intéressons-nous sur la question du mix énergétique en France, en Europe et sur le reste de la planète.


Le biométhane : un gaz vert pour un système énergétique plus résilient

Le biométhane : un gaz vert pour un système énergétique plus résilient

Renouvelable et stockable, le biométhane est un gaz vert qui a de l'avenir dans la transition énergétique.


Economies d’énergie et qualité d’air intérieur grâce à la filtration d’air

Economies d’énergie et qualité d’air intérieur grâce à la filtration d’air

Découvrez les solutions afin de prendre soin de la qualité d'air intérieur tout en réalisant des économies d'énergie.


Rénovation Net Zéro Carbone : HQE-GBC pose les bases

Rénovation Net Zéro Carbone : HQE-GBC pose les bases

La rénovation zéro carbone est au coeur des enjeux pour le secteur du bâtiment. Net Zéro Carbone est une nouvelle initiative visant à créer des guides d'application pour y participer au mieux.


Station d’appartement conçue pour un COP maximal des pompes à chaleur

Station d’appartement conçue pour un COP maximal des pompes à chaleur

Les pompes à chaleur doivent fonctionner à basses températures afin de bénéficier du meilleur COP. Découvrez les solutions de station d'appartement.


Réseaux de chaleur et de froid urbains

Réseaux de chaleur et de froid urbains

Découvrez les solutions pour les réseaux de chaleur et de froid urbains développées par Wilo.


Retour d'expérience d'un immeuble de bureaux PLURIEL à Lyon, tout en bois !

Retour d'expérience d'un immeuble de bureaux PLURIEL à Lyon, tout en bois !

Intéressons-nous au retour d'expérience du groupe QUARTUS décrivant le projet d’immeuble de bureaux R+6 en construction 100% bois.