Qualité de l’air en crèches, produits d’entretien et santé respiratoire des enfants

Par Corinne Mandin, Cheffe de division expologie – OQAI au CSTB

C’est la première étude épidémiologique sur la qualité de l’air intérieur et la santé respiratoire des enfants accueillis en crèches.

Cette étude a été déployée par l’Institut national pour la recherche médicale (INSERM) et le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB), en partenariat avec l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP) et EPICONCEPT.

Ce projet innovant nommé CRESPI est réalisé sur 100 crèches d’Ile-de-France auprès de 1500 à 2500 enfants.

QAI enfants

Qualité d’air intérieure pour les crèches et santé respiratoire des enfants, le projet CRESPI

La santé respiratoire des enfants, le contexte et les besoins

En France, 52 % des enfants de moins de 2 ans vont à la crèche, ce qui fait partie des taux les plus élevés en Europe. Alors que les crèches sont parfois considérées comme un environnement protecteur pour le développement d’asthme ou d’allergie dans l’enfance puisque les enfants y sont exposés jeunes à un environnement microbien spécifique qui favoriserait le développement du système immunitaire, l’exposition aux substances chimiques émises par les produits d’entretien pourrait en revanche y être élevée et avoir un effet délétère sur la santé respiratoire des enfants.

En effet, une précédente étude française menée en 2009-2011 dans 101 crèches réparties dans toute la France a montré que les produits d’entretien utilisés dans ces lieux y sont nombreux, que certains contiennent des substances volatiles toxiques et que les tâches de nettoyage sont parfois réalisées en présence des enfants[1]. Il apparait ainsi important d’améliorer les connaissances sur les expositions des enfants en crèches et leur possible lien avec la santé respiratoire des enfants.

Concrètement, les objectifs du projet CRESPI

Plus précisément, les objectifs du projet CRESPI sont de :

  1. Caractériser l’exposition aux produits de nettoyage en crèche : mesure des substances volatiles et semi-volatiles présentes dans l’air et les poussières déposées sur les surfaces, questionnaire pour documenter les usages et application smartphone pour scanner les codes-barres des produits d’entretien. Le questionnaire sur les usages de produits et l’application smartphone sont également déployés par les parents dans les logements des enfants ;
  2. Caractériser la santé respiratoire des enfants : questionnaire complété par les parents, exploitation des données du carnet de santé et évaluation longitudinale (répétée dans le temps) par une application smartphone dédiée ;
  3. Etudier les relations entre l’exposition précoce aux produits de nettoyage sur la santé respiratoire des enfants, incluant la prise en compte des expositions à domicile.

Les méthodes déployées dans 100 crèches tirées au sort

Des outils tout à fait innovants ont été mis en place, comme l’application pour scanner les codes-barres des produits, qui permet ensuite de retrouver leur composition chimique, et l’application de suivi de la santé respiratoire des enfants utilisée par les parents. A noter que les personnels des crèches sont également invités à participer à l’étude et que les associations entre leur santé respiratoire et les produits de nettoyage utilisés en crèches seront également étudiées.

S’agissant plus précisément des mesures de la qualité de l’air intérieur, c’est la première fois qu’une étude d’une telle ampleur est déployée en France.

L’Observatoire de la qualité de l’air intérieur a, à ce jour, mené une campagne nationale de mesure de la qualité de l’air dans les écoles[2] et la surveillance réglementaire de la qualité de l’air intérieur dans les établissements recevant du public sensible, qui inclut les crèches, ne vise que deux polluants chimiques : le formaldéhyde et le benzène, et les mesures restent optionnelles. Au sein de CRESPI, ce sont 4 aldéhydes et 66 composés organiques volatils qui sont recherchés dans l’air.

Les paramètres d’ambiance, que sont la température, l’humidité relative et le dioxyde de carbone, marqueur du renouvellement de l’air intérieur, sont également mesurés.

Par ailleurs, il est reconnu que les jeunes enfants, du fait de leurs fréquents contacts main-bouche, sont plus exposés que les adultes aux substances chimiques présentes dans les poussières déposées sur les surfaces : le sol ou le mobilier. Aussi, une quinzaine de substances semi-volatiles biocides sont recherchées dans les poussières aspirées au sol le matin de chaque journée de mesure.

Ces mesures s’accompagnent d’un descriptif du système mécanique de ventilation, si un tel système est présent dans l’établissement. Des mesures de débits d’air extrait et soufflé sont réalisées, ce qui permettra, pour la première fois à une telle ampleur, de s’assurer du bon fonctionnement de la ventilation dans ces lieux et du respect des débits attendus.

Prélèvement QAI

Un projet pour la prévention, au cœur de l’actualité

Les connaissances apportées par ce projet permettront de mieux comprendre les causes de survenue des maladies respiratoires, comme l’asthme, et de développer des actions de prévention.

A l’heure de la pandémie de COVID-19 qui peut induire un nettoyage et une désinfection massive des locaux, les données collectées dans le projet CRESPI fourniront un éclairage nouveau et utile.

Des actions complémentaires pour enrichir le projet initial

Des mesures en laboratoire des émissions de composés organiques volatils par les produits d’entretien et cosmétiques utilisés dans les crèches étudiées viennent compléter la recherche de leurs compositions, pas toujours disponibles de façon exhaustive, et les mesures des concentrations intérieures, non nécessairement liées exclusivement à l’usage des produits.

Par ailleurs, une collaboration avec une équipe de recherche américaine a été mise en place pour analyser les ammoniums quaternaires présents sur les surfaces accessibles aux enfants. Ces substances chimiques non volatiles peuvent exposer les enfants via contact cutané. Irritants, voire allergisants, les ammoniums quaternaires posent question, d’autant qu’ils sont très présents dans les produits de désinfection.

Ce projet bénéficie des financements de l’ADEME, de la Fondation de France, de l’Agence nationale de la recherche, de la Région Ile-France, de la Fondation Santé Environnement de la Mutuelle Familiale, de l’Anses et des fonds propres de l’INSERM et du CSTB.
Plus d’information sur le site Internet de l’étude : https://crespi.vjf.inserm.fr/

PS : Copyright INSERM-CSTB pour toutes les photos

Par Corinne Mandin, Cheffe de division expologie – OQAI au CSTB

Sources et liens

CSTB

Crespi

Commentaires

  • PHILIPPE STEINE
    0
    08/04/2021

    Bonjour,
    Si vous m'envoyez votre mail, je vous enverrais une documentation, d'un nouveau produit de traitement et de désinfection de l'air, totalement neutre sur l'environnement et non toxique pour les personnes, fabriqué en France, totalement aux normes Francaises, et très simple a mettre en oeuvre, en complète continuité de cet article, très édifiant.
    Très sincèrement


LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
En validant ce formulaire, vous acceptez que les informations saisies soient transmises à l’entreprise concernée dans le strict respect de la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Suggestions

Atténuation et adaptation dans le bâtiment : quelles stratégies de soutenabilité ?

Atténuation et adaptation dans le bâtiment : quelles stratégies de soutenabilité ?

Retour sur la conférence de Franck Boutté lors d'EnerJ-meeting Paris 2024 : Atténuation et adaptation dans le bâtiment : quelles stratégies de soutenabilité ?


L’étude : le secteur du bâtiment et de l’immobilier de crise en crise, 2020-2023

L’étude : le secteur du bâtiment et de l’immobilier de crise en crise, 2020-2023

L'Ademe présente une étude, réalisée sur 3 ans, sur le secteur bâtiment et la crise de l'immobilier post Covid


Point sur les différents arrêtés « valeurs absolues » du Décret Eco Energie ou Décret Tertiaire

Point sur les différents arrêtés « valeurs absolues » du Décret Eco Energie ou Décret Tertiaire

Les nouveaux arrêtés "valeurs absolues" concernent plusieurs catégories de bâtiments tertiaires. Le point sur le Décret Eco Energie et sur le Décret Tertiaire


Il faut « sauver le soldat PAC » !

Il faut « sauver le soldat PAC » !

Le renforcement de production de pompes à chaleur est attendu pour décarboner la France. Mais un hic demeure.


Forum Mondial Bâtiments et Climat : agir pour le climat, la résilience, la prospérité et le bien-être

Forum Mondial Bâtiments et Climat : agir pour le climat, la résilience, la prospérité et le bien-être

Des discussions sur des solutions durables pour des bâtiments plus résilients et adaptés au climat.


Performance des chaudières gaz condensation à 3 piquages

Performance des chaudières gaz condensation à 3 piquages

Les avantages des chaudières à gaz à 3 piquages : économies d’énergie et réduction des émissions.


Accélérer la décarbonation du secteur du bâtiment

Accélérer la décarbonation du secteur du bâtiment

Le bâtiment neuf doit non seulement être efficace et exemplaire sur le plan énergétique mais également sur le plan environnemental .


Quel dimensionnement pour les PAC hybrides collectives sur le marché du neuf ?

Quel dimensionnement pour les PAC hybrides collectives sur le marché du neuf ?

Une expertise sur la performance de la Pompe à Chaleur Hybride Collective sous la réglementation RE2020.


Agitation sociale et agricole, finances publiques en berne ? La transition attendra

Agitation sociale et agricole, finances publiques en berne ? La transition attendra

Agitation sociale et défis agricoles : Comment la transition écologique peut apaiser les tensions.


Les économies d’hier sont les dépenses d’aujourd’hui

Les économies d’hier sont les dépenses d’aujourd’hui

Découvrez dans cette chronique comment les choix d’économie d’hier peuvent impacter nos finances aujourd’hui.


Crise de la construction : quelques signes d’un changement en profondeur

Crise de la construction : quelques signes d’un changement en profondeur

Découvrez les indicateurs clés qui pointent vers une transformation profonde dans l’industrie de la construction.


La ventilation et la qualité d’air des bâtiments tertiaires en rénovation

La ventilation et la qualité d’air des bâtiments tertiaires en rénovation

Découvrez une approche par France Air de la ventilation et la qualité d’air des bâtiments tertiaires en rénovation.


Qualité de l’air dans les écoles - Évolution réglementaire

Qualité de l’air dans les écoles - Évolution réglementaire

L'avis de l’expert apporte un éclairage sur les nouvelles dispositions de suivi de la qualité de l'air et de son évolution réglementaire.


Amélioration et surveillance de la qualité d’air QAI en milieu scolaire : Aldes présent

Amélioration et surveillance de la qualité d’air QAI en milieu scolaire : Aldes présent

Le 8 Novembre 2023 a eu lieu la Journée mondiale de la ventilation : Aldes sensibilise à l’amélioration et la surveillance de la QAI en milieu scolaire.


Le guide des pompes à chaleur dans les bâtiments tertiaires

Le guide des pompes à chaleur dans les bâtiments tertiaires

L'AFPAC a édité en Octobre 2023 le guide PAC dans les bâtiments tertiaires sur le thème « Les leviers de performance et enjeu de décarbonation ».