Chargement...

Rénovation BBC par étapes : état des lieux des initiatives

Par Yann DERVYN - Directeur du Collectif effinergie

La présente publication est le fruit d’un travail collectif au sein de l’association Effinergie et auprès des acteurs régionaux et nationaux, le Collectif Effinergie met à disposition un module dédié à la rénovation par étapes.
Il propose une étude comparative des dispositifs de rénovation par étapes mis en œuvre aux échelles régionales et nationale.

publication association Effinergie

Au cœur du module, chaque dispositif est étudié et décrit en répondant aux questions essentielles :
- Quelle est ma stratégie de rénovation ?
- En combien d’étapes dois-je mettre en œuvre ma rénovation ?
- Qu’est-ce qu’une solution BBC compatibles ?
- Quel accompagnement humain et financier ?

Enfin, une bibliographie sur la rénovation BBC par étapes (cahiers des charges, bonnes pratiques,...) à destination de la filière du bâtiment est intégrée au module – cf. rapport téléchargeable


1

Dispositifs de rénovation par étapes mis en œuvre aux échelles régionales et nationale

Afin d’établir une feuille de route de travaux sur plusieurs années, deux stratégies ont été observées pour caractériser l’état du bâtiment avant travaux. La première consiste à considérer chaque bâtiment comme un cas particulier en effectuant une étude ou un audit énergétique (Région Normandie, Bourgogne Franche Comté, ...). Cette caractérisation est réalisée majoritairement par un professionnel qualifié et conventionné. En parallèle, une seconde stratégie propose de s’appuyer sur un bouquet de travaux prédéfini issu d’une visite ou d’une typologie de bâtiment.

Logements sociaux Office public de l'Habitat de Cannes

BBC Effinergie rénovation – Logements sociaux Antoine Brun – Cannes La Bocca MO : Office public de l'Habitat de Cannes
et de la Rive Droite du Var - Architectes : CAB Architectes - @Aldo Amoreti

Chaque démarche propose d’avoir une vision globale du projet avant de lancer les travaux en s’appuyant sur une feuille de route à long terme qui vise le niveau BBC.
Dans un second temps, la feuille de route est déclinée par étapes. Certains dispositifs imposent une première étape avec des travaux de rénovation ciblant en priorité l’enveloppe et la ventilation. Ils associent à ces travaux une exigence sur le niveau de consommation à atteindre ou un gain minimum par rapport aux consommations initiales. C’est le principe d’une rénovation « semi-globale ». Elle est souvent réalisée dans un délai court après la caractérisation du bâtiment (2 à 3 ans maximum). En parallèle, d’autres dispositifs proposent une feuille de route sans contrainte sur le nombre d’étapes. Enfin, on constate que les exigences et les stratégies varient en fonction de la typologie du maître d’ouvrage (propriétaire de maisons individuelles, bailleurs, ...).

Les grands enseignements sont ainsi résumés :
1. la plupart des dispositifs demandent une première étape conséquente avec un travail important sur l'enveloppe
2. le séquençage des travaux comporte de gros risques (ponts thermiques, ventilation, étanchéité, ...)
3. l'accompagnement des acteurs est donc très important pour cadrer ces risques et assurer la continuité des étapes


Le BBC par étapes : Etat des lieux des initiatives - L’Observatoire BBC - L’enjeu de la rénovation
Téléchargez le rapport de 37 pages :
Rapport Rénovation par étapes



2

Principaux freins au déploiement de la rénovation basse consommation

bâtiments rénovés

Exemples de bâtiments rénovés – Lien conseillé et source : www.observatoirebbc.org


Rappelons la philosophie du label BBC-Effinergie rénovation.

Il consiste à appréhender le projet dans son ensemble, de cibler une performance énergétique optimum à atteindre (80 kWhep/m².an) et de laisser les acteurs du projet libres de choisir les solutions techniques à mettre en œuvre.
Elles peuvent répondre à différents objectifs complémentaires : architecturaux, économiques, esthétiques, simplicité de conception ou de mise en œuvre, massification, ...

Les principaux freins au déploiement de la rénovation basse consommation sont liés à :

- des investissements financiers importants (40 à 50 k€) pour atteindre, en une étape, le niveau BBC rénovation,
- des difficultés pour les maîtres d’ouvrage d’identifier l’ensemble des aides disponibles pour financer les projets,
- à une difficulté pour les maîtres d’ouvrage d’identifier des professionnels formés et qualifiés, pouvant gérer l’ensemble des lots à rénover,
- à sa définition qui aborde la rénovation sous un angle global adapté à des rénovations lourdes alors qu’une grande majorité des rénovations actuelles sont partielles,
- à l’absence d’une offre complète clé en main associant les volets « financier, assuranciel, professionnel et technique ». Le développement des sociétés de Tiers financement et les modèles mis en place en région Normandie et région Bourgogne-Franche Comté avec une structuration des acteurs ont la volonté de combler cette absence d’offre
- au dimensionnement des aides publiques nationales pour de la rénovation par lots (menuiseries, ventilation, chauffage, isolation toiture, ...) qui n’est pas non plus adapté à une rénovation globale

En parallèle, les exigences réglementaires en termes de rénovation thermique ne sont pas en adéquation avec les objectifs nationaux et ne permettent pas d’embarquer suffisamment la performance énergétique lors de travaux de rénovation.

Face à ces constats, il est nécessaire d’accompagner les particuliers, les professionnels et les institutions afin de :
- de consolider le développement de la rénovation globale,
- de proposer une alternative à la rénovation globale en étudiant les initiatives ciblant les rénovations basse consommations par étapes (BBC par étapes)


3

Les notions de « BBC par étapes » et « BBC compatibles »

Un contexte favorable qui nécessite des éclaircissements

Avec la publication du PREB (Plan de Rénovation Energétique des Bâtiments), la notion de travaux BBC compatibles a été valorisée, sans pour autant bénéficier d’une définition précise. L’ensemble des acteurs manifeste un intérêt grandissant pour cette notion, tout en apportant leurs propres définitions.
En conséquence, un conflit sémantique entre les notions de « BBC par étapes » et « BBC compatibles » est né de cet engouement. Par abus de langage, ces notions sont souvent assimilées, alors qu’elles n’ont pas la même signification.

Les travaux « BBC compatibles » La notion de travaux « BBC compatibles » est associé à chaque lot de travaux (murs, toiture, ventilation, ....). Comme nous le verrons dans la suite de l’étude, elle garantit que le niveau d’exigence défini pour chaque lot est en adéquation avec l’obtention du niveau BBC Effinergie une fois l’ensemble des travaux réalisés. Cette garantie est valable que les travaux soient faits en une ou plusieurs étapes. En effet, la notion de travaux « BBC compatibles » n’est pas uniquement associée à de la rénovation par étapes. Elle peut être utilisée aussi dans le cas de rénovation globale.
Enfin, la notion de travaux « BBC compatibles » ne se limite pas au respect d’une d’exigence technique à atteindre, i.e une exigence de résultats (exemples : une résistance de parois, une épaisseur d’isolant). Elle peut aussi traduire une exigence de moyens (exemples : mettre en place un pare vapeur, nommer un pilote du traitement de l’étanchéité à l’air...).

Les travaux « BBC par étapes »
La notion de travaux « BBC par étapes » est associée à la définition d’une feuille de route avec une vision globale qui vise à termes le résultat BBC.


Mairie de Vers

Rénovation BBC – Mairie de Vers – DMA Architectures - ®Gilles Bertrand


Réalisation d’une rénovation BBC par étapes

Le label BBC-Effinergie Rénovation impose de réaliser des interventions sur le bâti et sur les équipements en une seule fois.
Cependant, il n’est pas toujours possible d’envisager simultanément la totalité des travaux. Même si cela est moins efficace et moins rentable, on peut envisager dans certains cas de prévoir le projet en plusieurs étapes, basées sur des travaux « BBC compatibles ».

1. Préalable
Dans tous les cas, la performance visée à la fin de l’ensemble des travaux doit respecter le niveau BBC-effinergie Rénovation. Le projet de rénovation est donc conçu dans sa globalité dès le départ et les études réalisées permettent d’évaluer chaque action et son interaction avec les autres travaux.

2. Choix des étapes
La première étape doit réduire les besoins de chauffage par une amélioration de l’enveloppe (isolation toiture, mur, plancher) et la recherche d’une bonne étanchéité à l’air, associée à la mise en place d’une ventilation mécanique efficace.
La deuxième étape doit être la mise en place d’équipements performants, utilisant éventuellement les énergies renouvelables et de puissance adéquate avec les nouveaux besoins afin de diminuer les consommations pour tous les usages.
Mais l’ordre et la composition des bouquets de travaux reste à déterminer en fonction du projet et des situations d’interférence entre les deux étapes « bâti / équipements ».

3. L’arbre décisionnel
L’arbre décisionnel propose quatre scénarios d’actions.
Même s’il est possible de fractionner le projet en de nombreuses étapes, un scénario avec deux ou trois étapes est le plus intéressant d’un point de vue technique et économique. Il permet d’avoir la capacité de bien gérer et de mesurer les effets d’amélioration de chaque étape. De plus, la durée globale du projet ne doit pas être trop longue, pour éviter tout découragement et abandon de la suite du projet.

Recommandation : l’une des difficultés est l’adaptation de l’installation de chauffage aux caractéristiques thermiques du bâtiment. A chaque étape, on procède donc à un équilibrage de l’installation. Pour en savoir plus : Guide “Comment réussir un projet BBC en rénovation”

4 situations initiales

Envisager dans certains cas de prévoir le projet en plusieurs étapes, basées sur des travaux « BBC compatibles :
4 situations initiales selon les carrés verts ci-dessus


4

Les alternatives à la rénovation globale

Le cadre de l’étude
Cette étude n’a pas vocation à aborder l’ensemble des champs des possibles pour massifier la rénovation basse consommation. Elle se focalise sur l’analyse comparative d’initiatives régionales et privées qui ont proposé des alternatives à la rénovation globale.
Elle fait suite à des réflexions menées depuis plusieurs années au sein de l’association Effinergie :

massifier la rénovation basse consommation

La méthodologie
Afin d’identifier les initiatives et de proposer une analyse comparative, la méthodologie suivante a été mise en place :

  • Recherche bibliographique

Le travail a été réalisé en partant de l’état de l’art réalisé en interne par Effinergie en 2016 sur les solutions techniques BBC compatibles. En parallèle, une recherche bibliographique a été réalisée.
Ce travail a permis d’identifier le « conflit sémantique » entre les notions de « BBC-compatibles » et « BBC par étapes ». Il a alors été décidé d’analyser les tenants et aboutissants d’une rénovation par étapes qui intègrent une définition de travaux BBC compatibles. Ainsi, les initiatives retenues sont identifiées ci-dessous.

  • Elaboration d’une grille d’entretien

Le passage d’une rénovation globale à une rénovation par étapes génère de nouvelles interrogations, notamment sur les aspects suivants :

- La caractérisation de l’état initial : Qui la réalise ? Comment est-elle réalisée (audit, visite, typologie, ...) ? Existe-t-il des accompagnements techniques, financiers ? Existe-t-il une qualification des personnes réalisant la caractérisation de l’état initial ?...

- Les travaux BBC compatibles : Quelles sont leurs définitions ? A quels enjeux répondent-ils : le respect d’une exigence ou des règles de l’art? Sont-ils planifiés ? Sont-ils chiffrés ?...

- Les travaux dans le temps : Existe-t-il un outil de suivi ? Existe-t-il des accompagnements techniques, financiers ? Comment gérer l’interface entre les différents lots? Comment sont mises à disposition les données techniques et économiques dans le temps ?...

- La validation du niveau énergétique in fine.

BIM pour les BET

Figure 1 : De la rénovation globale à la rénovation par étapes


Une grille d’entretien a été définie afin de répondre à ces différentes interrogations. (cf. annexe). Elle a servi de fil conducteur à l’ensemble des entretiens réalisés.

  • Réalisation d’entretiens
  • Collecte et analyse des informations
  • Présentation à des référents
  • Les grands enseignements issus de nos entretiens ont été présentés
    - Au groupe de travail « BBC-compatible » du CEDRe Auvergne-Rhône-Alpes,
    - A l’équipe du projet « B2C2 – méthodologie BBC compatible » lauréat de l’appel à projet recherche ADEME Vers des bâtiments responsables à l’horizon 2020 » de l’ADEME
    - Au groupe « Régions » d’Effinergie

    • Publication de l’étude

    5

    L’état des lieux des initiatives

    Les grilles d’entretiens proposant une analyse par initiatives, cette étude offre une lecture transversale en comparant les différentes solutions à chaque étape (état initial, travaux, réception).
    Les initiatives analysées sont pour les maisons individuelles :

    • Le Passeport de l’Efficacité Energétique porté par l’association expérience P2E. Il accompagne chaque particulier qui souhaite s’engager dans une rénovation par étapes visant l’objectif basse consommation à horizon 2050.
    • Le projet « 123 rénovation » de la région PACA, qui vise à réduire les émissions de gaz à effet serre et les consommations énergétiques par 4 d’ici 2050. Il a été réalisé dans le cadre du projet européen MARIE.
    • Le programme d’aide à la « rénovation BBC par étapes des logements individuels « Effilogis » de la région Bourgogne Franche Comté. Il s’adresse aux ménages aux revenus modestes et vise à accompagner le développement des compétences des professionnels.
    • Le « chèque éco-énergie Normandie », dont l’objectif principal est d’accompagner et de massifier la rénovation des maisons individuelles en secteur diffus en une ou plusieurs étapes.
    • Le programme Oktave est un service indépendant piloté initialement par la Région Grand Est, de suivi et d’accompagnement pour des projets de rénovations complètes ou par étapes. Dans le cadre de cette étude, nous nous focaliserons uniquement sur la rénovation par étapes.
    • Le programme « Efficacité Energétique des bâtiments – Rénovation globales ou BBC compatibles » de la Collectivité Territoriale de Corse qui vise à favoriser la rénovation énergétique et performante des bâtiments les plus énergivores.


    En parallèle, pour les logements collectifs sociaux, deux initiatives ont été étudiées :

    • La rénovation énergétique des logements sociaux en Région Grand Est dont l’objectif est d’accélérer le rythme, que ce soit en une ou plusieurs étapes
    • L’éco rénovation en faveur du logement social public en Région Rhône Alpes. Ce dispositif, en date de 2014, avait pour objectif de développer la rénovation des logements sociaux publics et privés.

    Un objectif commun
    L’ensemble de ces démarches partage un objectif commun : rénover en plusieurs étapes des bâtiments, principalement les maisons individuelles, afin d’atteindre un niveau BBC après la réalisation de bouquets de travaux.

    Le périmètre des initiatives
    Les initiatives identifiées se focalisent sur des périmètres d’études en fonction du type de bâtiment.

    La maison individuelle
    Certaines initiatives intègrent des critères d’éligibilité au dispositif liés à l’ancienneté du bâtiment

    maison individuelle

    Le logement collectif

    logement collectif

    La Collectivité Territoriale de Corse propose une définition « BBC compatible » applicable au tertiaire.


    6

    Les points de vigilances associés à la rénovation par étapes

    La rénovation énergétique globale doit demeurer prioritaire car elle offre la possibilité d’exploiter au maximum les gisements d’économies d’énergie d’un bâtiment. Elle permet d’avoir une vision globale du projet de rénovation et de la qualité des travaux :
    - gestion des interfaces entre les différents lots,
    - interactions entre les travaux menés sur l’enveloppement et les systèmes,
    - mesure de la qualité (test de perméabilité à l’air).

    Enfin, comme souvent pour un produit ou un service innovant, la rénovation par étapes et les solutions BBC compatibles associées, apparaissent comme la solution miracle pour massifier la rénovation basse consommation. Cependant, certains risques inhérents à ces produits ou services sont souvent sous-estimés, voire non identifiés à ce jour.
    En synthèse, quelques points de vigilances sont précisés ci-dessous :
    - Risque de ne pas réaliser toutes les étapes
    - Risque d’augmentation de la gêne occasionnée par des travaux successifs en site occupé
    - Absence de garantie d’une amélioration du confort thermique à terme
    - Risque d’un surcoût in fine de la facture travaux par rapport à une rénovation en une étape
    o Perte de l’approche globale inhérente à une rénovation BBC en une étape pouvant générer
    o Un risque accru de pathologies du bâtiment,
    o Une dégradation de la qualité de l’air intérieur,
    o Une augmentation des ponts thermiques résiduels après travaux par rapport à une rénovation globale
    o Une étanchéité à l’air du bâti moins performante ou dégradée suite aux différentes interventions
    o D’installer des systèmes non adaptés (chauffage surdimensionné)
    o Un risque que le gain énergétique d’une intervention antérieure soit dégradé par une nouvelle intervention. (exemple : dégradation de l’étanchéité à l’air)
    o La formation, la mobilisation et la coordination des différents corps de métiers lors d’une rénovation globale, réalisée sur plusieurs mois, est un des facteurs clés de la réussite d’une rénovation basse consommation. Elle devient un enjeu et un risque majeur dans la rénovation par étapes
    o La gestion de la donnée technique, financière dans le temps pouvant générer
    o Une perte d’informations lors du stockage ou de l’enregistrement
    o Des problèmes d’accès ou de lecture liée à l’obsolescence des technologies
    o ....
    o Risque que l’investissement financier ciblé sur un ou plusieurs lots ne compense pas l’augmentation du coût de l’énergie générant une démobilisation des maîtres d’ouvrages pour s’engager dans une prochaine étape
    o Le risque financier lié à l’obsolescence des plans de financements des travaux de rénovation au regard des évolutions constantes des dispositifs d’aides (nationaux et régionaux) et de l’évolution du coût de l’énergie.
    o Responsabilité des prescripteurs dans le temps, défaillance des entreprises,...
    Cette liste n’est pas exhaustive


    7

    Les principaux enseignements

    Bâtiment BBC

    Bâtiment BBC-Effinergie rénovation - Résidence Le Grand Talabot
    MO : SNI Nouveau Logis Provençal Architecte : Atelier Perrin François Seidel


    Au-delà des aspects techniques, le premier enseignement de cette étude concerne la volonté de partager un objectif commun: atteindre le niveau basse consommation après rénovation.
    Par ailleurs, les principaux enseignements sont :

    A - Deux stratégies pour caractériser l’état initial et définir le bouquet de travaux
    → Une étude ou un audit énergétique réalisé par un professionnel qualifié et conventionné
    1 bâtiment = 1 cas particulier = 1 étude complète
    → Une analyse par visite ou par typologie et des bouquets pré-définis
    1 bâtiment = 1 typologie = 1 bouquet de travaux pré-défini ou 1 bâtiment = 1 visite = 1 scenario de rénovation pré-défini
    → Note : Dans le second cas, le temps « gagné » à ne pas faire un audit complet doit être porté sur les préconisations de mises en oeuvre et l’accompagnement

    B - Comment structurer ma rénovation par étapes ?
    → Avoir une vision globale avant de lancer des travaux (feuille de route ou bouquet prédéfini)
    → Avoir une première étape qui impose de travailler sur l’enveloppe en priorité tout en associant un volet ventilation, et éventuellement une adaptation des systèmes aux nouveaux besoins
    → Fixer une exigence sur un niveau de consommation à atteindre ou un gain minimum par rapport aux consommations initiales sur cette première étape
    Le principe d’une rénovation « semi-globale »
    → Adapter les exigences et les méthodes en fonction du maître d’ouvrage (propriétaire, bailleur, ...)

    C- Comment définir la notion de « BBC compatibles »
    → 2 approches : Des exigences techniques à atteindre (R, épaisseur) et/ou des exigences de mises en oeuvre
    → Associer les exigences techniques et les préconisations de mises en oeuvre avec la prévention des pathologies
    → Adapter les niveaux d’exigences en fonction de la zone climatique et de l’usage du bâtiment, des typologies de lots (ie. Isolation rampants, combles, isolation toiture par l’extérieur)
    → Adapter le contenu des supports de communication des préconisations de mises en oeuvre en fonction des cibles (professionnels – particuliers – conseiller)

    D- Comment accompagner les démarches par étapes ?
    → Une première étape réalisée dans un délai court après la caractérisation de l’état initial (2 à 3 ans)
    → Un accompagnement coordonné qui ne s’articule pas uniquement autour du conseil technique, mais qui intègre un volet opérationnel (analyse devis, planification des interventions des entreprises, suivi/réception des travaux).
    → La création d’un métier dédié à la rénovation basse consommation en une ou plusieurs étapes
    → Un référent « étanchéité à l’air » qui assure la coordination des professionnels lors de la première étape et anticipe les risques pour les prochaines étapes.
    → L’implication en amont du futur exploitant (particulier ou professionnel)
    → Fédérer le secteur privé et public autour de la démarche

    Enfin, chaque initiative contribue à la réflexion collective autour des notions de « BBC par étapes » et « BBC compatibles ». L’objectif est désormais de construire une définition partagée qui s’appuie sur ces approches complémentaires et qui ne soit pas le plus petit dénominateur commun.


    8

    Perspectives

    Niveau BBC Effinergie rénovation

    Résidence Lançon Rungis – Niveau BBC Effinergie rénovation


    Le projet « B2C2 »
    Cette étude sera intégrée au projet « BBC compatibles – B2C2 » lauréat de l’appel à projet recherche de l’ADEME en 2017. En effet, planifié sur 3 ans, ce projet se compose de plusieurs étapes dont la première consiste à réaliser un état des lieux des initiatives sur les travaux BBC compatibles.
    L’objectif de ce projet est d’élaborer une méthodologie visant à apporter des réponses opérationnelles à la réalisation et l’accompagnement de rénovation BBC réalisées par étapes. Il est le fruit du constat suivant : « un fossé important existe entre les rénovations globales BBC (peu nombreuses mais énergétiquement performante) et les rénovations monolots (nombreuses mais avec un gain énergétique limité). Ainsi, l’idée de cette méthodologie commune est d’amener à concilier les deux dispositifs en amenant les maîtres d’ouvrage à se positionner dans une démarche BBC-Compatible, et en réfléchissant à un projet de rénovation globale et une programmation des travaux efficaces »18.

    L’Observatoire BBC
    Depuis 2009, l’Observatoire BBC a référencé et étudié plus de 500 opérations de rénovation basse consommation réalisée en une étape.
    Dans les prochains mois, l’Observatoire BBC s’adaptera à la démarche par étapes afin d’accompagner l’ensemble des acteurs en proposant des retours d’expériences sur les projets, les organisations et les méthodes.


    A ce jour, peu de projets de rénovation BBC par étapes sont arrivés à leur terme. Cependant, une étude, basée sur le dispositif Effilogis en Région Bourgogne Franche Comté sur 300 dossiers, a permis de démontrer que les consommations conventionnelles d’énergie après la première étape de travaux étaient divisées par 2, qu’aucun bâtiment ne figurait en catégories F ou G après travaux (50% avant travaux), pour un bouquet de travaux moyen de 30 000 €.

    L’étude de ces dispositifs permet aussi de noter que la rénovation par étapes n’est pas, en soi, la solution miracle. Elle s’avère être est une solution alternative à la rénovation globale dans le cadre d’une méthodologie rigoureuse et d’un parcours sécurisé coconstruit avec l’ensemble des acteurs (privé et public). C’est dans cette optique que Pouget Consultant, EIRENO et Effinergie vont proposer, dans les prochains mois, une méthodologie « B2C2 – BBC Compatible » dans le cadre de l’appel à projet recherche « Vers des Bâtiment Responsables à l’horizon 2020 » de l’ADEME.

    Par Yann DERVYN - Directeur du Collectif effinergie


    Le BBC par étapes : Etat des lieux des initiatives - L’Observatoire BBC - L’enjeu de la rénovation
    Téléchargez le rapport de 37 pages :
    Rapport Rénovation par étapes


    EN SAVOIR PLUS

    Cartographie des initiatives régionales des dispositifs de rénovation

    L’observatoire BBC : observatoire des bâtiments Bepos et basse consommation



    SOURCE ET LIEN

    Logo Effinergie

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité