Rénovation Centre Leclerc : économies et CA en hausse

Par Philippe FOBIS – Directeur du BET FOBIS – Avignon (84)

Cette chronique concerne l’extension et rénovation du Centre Leclerc St-Etienne de Fontebellon à Aubenas (07). Les résultats en termes d’économies d’énergie, voire même d’augmentation de productivité et de Chiffre d’Affaires CA sont édifiants pour qu’ils puissent être partagés.

Centre Leclerc St-Etienne de Fontebellon

Les résultats sont édifiants pour qu’ils puissent être partagés, les voici avec également le détail du projet.


  • Baisse des consommations énergétiques                          – 18%
  • Malgré une augmentation de la surface du bâtiment        + 4000 m²
  • Augmentation du chiffre d’affaires du magasin                 + 15%

Fiche signalétique du projet de bureau d’études

Acteurs du projet

Mr MANENT adhérent Leclerc - Architecte : SECOBAT SUD (Mr RICCI)
BE Froid: FCF (Mr POTAGE) - BE Fluides: BET FOBIS


Investissements

Bâtiment :            5 000 000 Euros HT
Techniques :         3 150 000 Euros HT
Matériels :            4 000 000 Euros HT


Objectifs client


  • Repositionnement par rapport à la concurrence : extensions de la surface de vente, des boutiques et des réserves.
  • Réduire les coûts énergétiques de fonctionnement du bâtiment.
  • Optimiser les coûts de logistique (augmentation surfacique des réserves).
  • Améliorer le confort des clients et du personnel.


Axes d’amélioration

Avant le démarrage des études, il est nécessaire de se poser les bonnes questions :


  • Qui va exploiter le bâtiment et les équipements
  • Quelles sont les sources d’énergie sur sites ?
  • Choisir des équipements flexibles pour s’adapter au phasage des travaux
  • Evolution des différentes réglementations

Une fois la conception réalisée, il est important pour la réalisation du projet d’estimer les coûts globaux (l’investissement, les consommations et l’exploitation) des installations et de valider avec le client les solutions préconisées.


Extensions des surfaces


Bâtiment ancien

SVT

4 400

MAIL

650

BOUTIQUES

10

BUREAUX

800

RESERVES

3 000

LABOS

1 900

TOTAL

10 760

Bâtiment futur

SVT

5 700

MAIL

1 300

BOUTIQUES

15

BUREAUX

1 200

RESERVES

4 500

LABOS

2 000

TOTAL

14 715

Partie I : Bâti

Améliorations

Isolation renforcée en toiture 120 mm LR
Mail : Reprise des sas d’entrée
Façade principale : Isolation par l’extérieur 100 mm LV
Menuiseries : Remplacement des menuiseries sur la façade principale
Ouvertures : Réhabilitation des ouvertures secondaires

Partie II : Equipements CVC

Les équipements CVC ont totalement été repensés et remplacés.

Bâtiment ancien

Production : Groupe froid (R22) 600 kW – Chaufferie fuel 600 kW
Emission : SVT : CTA – Bureaux : ventilo-convecteur – Mail : gainables – Réserves : aérothermes
Distribution : Réseaux Change-Over
Ventilation : Simple flux



Bâtiment futur

Les réseaux aérauliques de la surface de vente existante ont été conservés après nettoyage. Les diffuseurs ont été changés et remplacés par des diffuseurs réactifs à induction adaptant le flux d’air en fonction de la température de l’air soufflé.

Les unités de toiture ont été choisies biénergie :


  • pour tenir compte du tarif EJP du site
  • et pour optimiser les consommations en fonction de la température extérieure

Les roof top sont équipés d’automate Carel pour être piloté par la GTB.

SVT : 13 Roof top bi-énergie (gaz et réversible) ETT CH 32 GAC 50 HPE+

Ne pouvant pas intervenir dans les boutiques, une pompe à chaleur air/eau a été installée pour alimenter les unités de ventilation du mail et des boutiques.

Mail + Boutiques : Pompe à chaleur air/eau Trane CXAN Pf:153kW Pc:106kW à -7°c

Bureaux : VRV Daikin RXYQ 26 PZ + RXYQ 8 PZ avec unités FXQZ 20,25,32

La chaudière existante a été conservée, seul le brûleur a été remplacé par un brûleur modulant au gaz naturel. Un réseau hydraulique a été réalisé pour alimenter des aérothermes à eau chaude afin de traiter les réserves.

Réserves : Chaufferie gaz  + aérothermes France Kaolyx

Pour les bureaux existants et créés une centrale double flux performante a été installée.

Ventilation : Double flux Aldes DFE+microwatt 90%

Partie III : Eclairage

Bâtiment ancien :

SVT : 115 Gamelles iodure 400 W : 11,2 W/m² et 800 lux
Mail : 100 spots iodure 70 W : 10,8 W/m² et 600 lux
Bureaux : Pavés 600x600 lampes T8 : 4 x 18 W
Réserves : Etanches lampes T8 : 2 x 58 W


Bâtiment futur :

Des études d’éclairement ont été réalisées à l’aide du logiciel Dialux pour comparer en coût global plusieurs solutions.

Solution n°1 : nappe intégrale de tube T5 à 4m30
Solution n°2 : luminaires T5 dans l’axe des allées à 3m10
Solution n°3 : Luminaires T5 perpendiculaires aux allées à 3m50

La solution n°2 a été retenue car elle permet pour une puissance installée limitée d’obtenir un éclairement satisfaisant.

Pour le mail, l’implantation de spots Leds de 30W en éclairement et de spots leds de 4W en signalement a été retenue, car elle permet par rapport à une solution classique (spot iodure) de fortement diminuer la puissance installée et les futures consommations et d’augmenter la durée de vie des produits (de 8000 h à 45000 h).

SVT : 500u tubes basse consommation type Sunlux NET 3000 QC T5 : 2 x 49 W dans les allées : 8,8 W/m² et 1 100 lux
Mail : 180 spots leds Switch Made Mega III 30W: 4,5 W/m² et 600 lux
Bureaux : Pavés 600x600 lampes T5 ballasts électroniques: 4 x 14 W
Réserves : Etanches lampes T5 : 2 x 49 W

Partie IV: Froid Alimentaire

Bâtiment futur

Production : Centrales booster de type cascade – HP flottante
Récupération condenseur : Traitement des allées froides avec des systèmes à induction RE 7000
Récupération désurchauffe : Production ECS de l’ensemble des laboratoires par Ballon Ridel
GTC : Optimisation d’appel de consommation
Equipements : Rideaux de nuit sur meubles froids

Partie V : GTB

Bâtiment ancien :

Aucune gestion spécifique


Bâtiment futur

Compte tenu que le magasin possède un service de maintenance conséquent, il a été décidé d’implanter un système de Gestion Technique du bâtiment performant et unique.

Une solution ouverte a été retenue pour pouvoir développer une application adaptée aux besoins de ce magasin. L’ensemble des équipements CVC et de froid alimentaire a été équipé d’automate Carel d’usine. Dans les armoires électriques réparties dans le bâtiment des automates, des modules entrées/sorties ont été installés pour pouvoir piloter les éclairages, les aérothermes et réaliser du comptage. Les informations du comptage tarif vert EJP ont été reprises sur la GTB. Le système comprend un module de délestage et d’optimisation (descente en température des chambres froides et dégivrage pendant les périodes tarifaires les plus intéressantes).

GTB unique : supervision

Equipements gérés :


  • Contrat EDF EJP avec optimisation
  • Chauffage SVT, mail, réserves et boutiques
  • Eclairage
  • Froid alimentaire
  • Comptage, Groupe électrogène

Partie VI : CEE

Tableau CEE

Conclusions

  • Baisse des consommations énergétiques                          – 18%
  • Malgré une augmentation de la surface du bâtiment        + 4000 m²
  • Augmentation du chiffre d’affaires du magasin                 + 15%
  • Confort visuel amélioré (nouvelle façade, éclairage performant, nouvelle décoration)
  • Confort thermique amélioré ->  températures maitrisées et diffusion d’air optimisée
  • Satisfaction du client qui nous a demandé de reproduire la même opération sur son autre Centre Leclerc à Carpentras.

Par Philippe FOBIS
Directeur du BET FOBIS – Avignon (84)

SOURCE



BET FOBIS

BET FOBIS
10 avenue de la croix rouge
84000 AVIGNON
Tél: 04 90 84 08 33

http://betfobis.com

AUTRE CHRONIQUE de Philippe FOBIS

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Suggestions

Réseaux de chaleur : accélérer le développement pour répondre aux objectifs réglementaires

Réseaux de chaleur : accélérer le développement pour répondre aux objectifs réglementaires

Suivons l'évolution après avoir reçu les aides par le Fonds Chaleur l'impact sur les réseaux de chaleur pour accélérer le développement.


Réseaux de chaleur : accélérer le développement pour répondre aux objectifs réglementaires

Réseaux de chaleur : accélérer le développement pour répondre aux objectifs réglementaires

Suivons l'évolution après avoir reçu les aides par le Fonds Chaleur l'impact sur les réseaux de chaleur pour accélérer le développement.


Construire en bois un bâtiment passif : performances et enseignements 4 ans après

Construire en bois un bâtiment passif : performances et enseignements 4 ans après

4 ans après la construction d'un bâtiment passif en bois, découvrez les performances et enseignements à tirer de cette construction.


Construction de bureaux à Montpellier ALCO 2 : Effinergie+ et compatible RE 2020

Construction de bureaux à Montpellier ALCO 2 : Effinergie+ et compatible RE 2020

Le BE fluides DURAND qui a assuré la mission Fluides - Energie - Qualité Environnementale lors de la la réalisation de l’extension des bâtiments du Conseil Général de l’Hérault, sur le site d’Alco


Point officiel sur la prochaine réglementation environnementale 2020

Point officiel sur la prochaine réglementation environnementale 2020

La RE2020, prochaine réglementation environnementale, se précise. Découvrez les objectifs, le calendrier, le projet de label et les dernières infos sur le confort d été


Décryptage du décret rénovation tertiaire et marche à suivre

Décryptage du décret rénovation tertiaire et marche à suivre

Le décret tertiaire du 23 juillet 2019 précise la réglementation pour la rénovation des bâtiments tertiaires privés comme publics. Décryptage !


Construire et rénover le bâtiment 2020 prêt pour 2050, le Manifeste !

Construire et rénover le bâtiment 2020 prêt pour 2050, le Manifeste !

Construire et rénover le bâtiment 2020 Ready 2050: la 4ème Journée de Efficacité Energétique et Environnementale du Bâtiment « EnerJ-meeting » Paris a accueilli plus de 2300 décideurs et prescripteurs


Désembouage Low-tech sans entretien

Désembouage Low-tech sans entretien

La solution low-tech de désembouage EDYA permet de répondre aux besoins de qualité d'eau dans les bâtiments neufs.


Réglementation Environnementale RE 2020 et solutions bas carbone

Quelles solutions faut-il mettre en oeuvre pour répondre à la nouvelle réglementation environnementale RE 2020 ? EDF a fait le tour des solutions bas carbone !


L’Eau Chaude Sanitaire collective, 4 webinaires pour faire le point !

L’Eau Chaude Sanitaire collective, 4 webinaires pour faire le point !

Découvrez les webinaires organisés par Atlantic sur les thèmes de l eau chaude sanitaire collective, les réglementations et solutions.


Solutions de climatisation saines et hygiéniques

Solutions de climatisation saines et hygiéniques

Une chronique à l’attention de ceux qui ont le choix et la responsabilité de l’investissement d’avenir pour un confort global et une qualité de vie durable.


Bilan du programme OBEC, objectif Bâtiment Énergie Carbone

Bilan du programme OBEC, objectif Bâtiment Énergie Carbone

Le programme OBEC qui avait pour objectif d'analyser ou des réaliser des projets de bâtiment sous l'angle énergie-carbone vient de publier son bilan.


Réglementation RE 2020 et tendances, l’enquête exclusive !

Réglementation RE 2020 et tendances, l’enquête exclusive !

Découvrez les résultats d'une enquête exclusive menée auprès de plus de 500 prescripteurs du bâtiment.


RE 2020 : les défis de la révolution de la construction

RE 2020 : les défis de la révolution de la construction

Prenons connaissance des défis relatifs à la construction et à la réglementation environnementale dite RE 2020


Vers une Réglementation RE 2020 sans BEPOS et bien chahutée

Vers une  Réglementation RE 2020 sans BEPOS et bien chahutée

Informez-vous sur la Réglementation Environnementale 2020, sortira-t-elle dans les délais annoncés ?