Chargement...

Retour d’expérience: double-flux avec terminal de chauffage

Par Brice FEBVRE (GrDF) et Nicolas COTARD (Aldes)

Le logement collectif à très haut niveau de performance énergétique peut désormais être chauffé par le vecteur air et la ventilation. Dans le cas du projet « le Patio » de la ZAC de Bonne, c'est un système double-flux associé à des modules terminaux qui gère le chauffage. Avantages et inconvénients mais surtout retours d'expériences de cette référence instrumentée… Cette chronique est issue d'une conférence/formation organisée dans le cadre des journées JCE d'ICO, association de bureaux d'études et de constructeurs. Journée qui s'est déroulée le 9 octobre 2012 à Toulouse.

Pour participer aux prochaines JCE, veuillez vous reporter à la fin de ce document.

Un projet très haute performance énergétique (THPE RT 2005)

Les chiffres-clefs de ce projet

Immeuble Le Patio

Résidence Patio Lumière

Maître d'ouvrage : Bouygues Immobilier
ZAC de Bonne à Grenoble (Réhabilitation d'une caserne militaire)
43 logements (R+7)
BE Fluides : Cabinet ENERTECH
Projet Européen Concerto
Instrumentation de logements (mai 2009 à mai 2010)
Performances :
Label Qualitel THPE RT 2005 (Cepref -20%)
Conso chauffage utile estimée (sortie échangeur) : 42,5 kWh/m².an

Enveloppe

Mur

0,20 W/m².K

Plancher

0,245 W/m².K

Toiture

0,13 W/m².K

Menuiseries

1,7 W/m².K

Ubat

0,671 W/m².K

Equipements

Ventilation

Double flux

Chauffage

Pmax estimée : 24 W/m²
Mini-cogénération + appoint chaudière gaz
Emission par Batterie terminale eau (Ubio)

ECS

Capteurs solaires (53 m²) + Appoint

1.2. La spécificité du projet

  • Suivi et analyse précis (rapport de campagne de mesures)

Suivi et analyse précis

  • Un système double flux de ventilation et de chauffage innovant

système double flux de ventilation et de chauffage innovant

  • Solaire thermique pour l'ECS

Solaire thermique pour l'ECS

  • Production de chaleur par minicogénération (suivi GEG)

Production de chaleur par minicogénération

1.3. Consommations de chauffage

Consommation supérieure de 35% par rapport à l'objectif

Niveau des consommations de chauffage
Niveau des consommations de chauffage (énergie utile)

Nous tenons particulièrement à remercier Olivier SIDLER d'Enertech qui a réalisé l'analyse des consommations.

Températures ambiantes en hiver supérieures aux 19°C

Un premier retour d'expérience montre que 95% des valeurs estimées dépassent la valeur réglementaire de 19°C, et ce 77% du temps. Ce résultat est assez coutumier et il montre la limite de la valeur réglementaire de 19°C.

Fréquences cumulées des températures intérieures en hiver
Fréquences cumulées des températures intérieures en hiver



Fréquences cumulées des températures de consigne en hiver
Fréquences cumulées des températures de consigne en hiver

Consommation réelle de chauffage supérieure de 35%

L'analyse détaillée poste par poste permet de répartir par estimation des écarts de consommations.

Estimation des écarts :

analyse détaillée poste par poste

Perméabilité à l'air de l'enveloppe (pas d'effort spécifique)

+ 4 kWh.ep/m².an

Défaut de ventilation

(diminution du débit d'extraction minimale, augmentation des débits infiltrés, récupération d'énergie réduite)

+ 8,9 kWh.ep/m².an

Apports internes inférieurs aux prévisions

+ 2,2 kWh.ep/m².an

Qualité du bâti et systèmes mise en oeuvre

+ 8,5 kWh.ep/m².an

Un double-flux avec module terminal de chauffage

Système double flux DeeFly Aldes

Le système double flux est généralisé dans tout le bâtiment. Il est essentiellement composé d'échangeurs double-flux par logement auxquels sont associé des modules terminaux de chauffage à eau chaude. Chaque module (ALDES) est équipé de piètements et de gaines desservant les différentes pièces du logement. La régulation d'effectue pièce par pièce.

schéma double flux

Un mode chauffage à eau chaude lié au module terminal

schéma mode chauffage schéma mode chauffage

Double-flux avec modules terminaux, pour quels retours d'expérience ?

Des résultats positifs :

  • Satisfaction du confort et de la gestion de la température par les occupants,
  • Bonne régulation terminale (faible hystérésis).

Les points de vigilance identifiés sur l'opération :

  • Problème de batteries antigivre (réglage de la température de consigne),
  • Acoustique du ventilateur d'appoint,
  • Mise en chauffe en période froide (montée en température du béton),
  • Étanchéité des réseaux (Reprises).

Photos ventilation

Brice FEBVRE – Nicolas COTARD
Brice Febvre est responsable de développement au sein de GrDF et Nicolas Cotard Responsable National Promotion et Développement Marchés Habitat. Ils animent les journées JCE de l'association ICO composée de Bureaux d'Etudes et de Constructeurs.

→ Sources et Liens

Logo ICO            Logo GRDF            Logo Aldes            Logo Ademe            Logo Enertech

Participez aux journées JCE d'ICO

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité