Chargement...

Consommations PAC, chauffage résidentiel

PAC : quelles consommations d’électricité en maison individuelle ?

Environ 30% des maisons françaises chauffées à l’électricité étaient équipées d’une pompe à chaleur (air/eau, air/air ou eau/eau) en 2008, vient d’estimer le Ceren. Les maisons construites avant 2001, équipées de PAC en remplacement d’un équipement de chauffage préexistant, sont plus grandes et mieux isolées que les autres, alors que celles construites après 2000 et équipées de PAC géothermiques sont plus grandes (+ 10 m²) et plus présentes dans les zones froides que celles équipées de PAC aérothermiques, précise le Ceren.

En 2007, ajoute-t-on, la consommation unitaire d’électricité de chauffage dans les maisons construites après 2000 a été - à climat et surface normalisés - de 35 kWh/m² pour les PAC géothermiques, de 51 kWh/m² pour les PAC aérothermiques et de 60 kWh/m² pour les convecteurs électriques (sans PAC).

" Par rapport à un chauffage au gaz ou par convecteurs électriques fixes, la présence d’une PAC géothermique permet de réduire en moyenne la facture énergétique d’environ 35% (contre près de 10% avec un PAC aérothermique) ", explique-t-on au Ceren, où on précise que les consommations unitaires des PAC géothermiques sont “plutôt orientées à la baisse”, alors que celles des PAC aérothermiques sont “relativement stables”. On ajoute que les maisons construites après 2000 équipées de PAC aérothermiques recourent davantage aux convecteurs électriques que celles disposant de PAC géothermiques.

Chauffage : recul des consommations d’énergie en 2009 dans le résidentiel

En 2009, dans le résidentiel, les consommations unitaires d’énergie de chauffage ont diminué en électrique (environ - 1,7%) et en gaz de réseau (- 6%), indique une récente étude du Ceren. A climat réel, l’électricité a progressé de 2,6% l’an passé (contre + 5,1% en 2008), tandis que, après correction climatique, la croissance est de 2,1% (contre + 3,6% en 2008), précise-t-on au Ceren. En électricité, la progression la plus forte (+ 3,2%) concerne le chauffage. Le nombre de ménages chauffés principalement à l’électricité a augmenté de 5,2% l’année dernière. En ce qui concerne le gaz de réseau, le nombre de logements chauffés a progressé de 2,3% entre 2008 et 2009, mais la consommation totale de gaz dans le résidentiel l’an passé a baissé de 2% à climat réel et de 3,8% à climat normal, tandis que la consommation totale de chauffage reculait de 4,3%.

2009 et début 2010 difficiles, mais AJTech espère un bon second semestre 2010

AJTech prévoit, pour son exercice clos en juin prochain, un chiffre d’affaires d’une “quarantaine” de millions d’euros (dont environ 95% en pompes à chaleur air/eau et le reste en PAC géothermiques), contre 58,5 millions lors du précédent exercice et 35 millions pour celui clos en juin 2008. " Sur la première partie de 2010, le marché français n’est pas du tout reparti et a été très difficile, en fort retrait, mais nous espérons un redémarrage au second semestre. " C’est ce qu’a indiqué Roger Gubanski, président d’AJTech, qui a reçu la presse la semaine dernière à son siège de Guérande (Loire-Atlantique). " Le marché, selon nos estimations, a totalisé 75 000 PAC air/eau installées en 2009 (contre 105 000 l’année précédente), ajoute-t-il. AJTech, dont la capacité de production est d’environ 70 000 unités, a produit 12 000 PAC en 2009 (contre 20 000 en 2008)."

EN BREF

- CERTIFICAT D’ÉCONOMIE D’ÉNERGIE. Spécialisé en économies d’énergie dans les chaufferies et le transport de la chaleur, le Club Créé du Ceren compte proposer, d’ici à la fin de 2010, au moins “trois à quatre”fiches d’opérations éligibles pour le système des certificats d’économie d’énergie.

- EN CHAUFFAGE COLLECTIF, le tarif spécial de solidarité (TSS) du gaz naturel, instauré en 2008, “passe à côté de la cible”, parce que “trop compliqué” et “lourd à manœuvrer”. Telle est l’une des conclusions d’un dossier que vient de publier notre confrère “Gaz d’aujourd’hui”. Le nombre de bénéficiaires du TSS en chauffage collectif devrait être de 64 177 en 2010, selon la CRE.

- STOCKAGE D’ÉNERGIE. Au sein de la société savante ATEE, vient de naître un “club Stockage d’énergies” spécialisé notamment en stockage thermique et dont le délégué général est Patrick Canal. Ce club fera des propositions “concrètes” aux pouvoirs publics, ainsi qu’un travail de veille. Il veut “appréhender les enjeux” (fiscalité, réglementation, technologie, etc) “pour en saisir les opportunités”, indique-t-on à l’ATEE.

- ECONOMIE D’ÉNERGIE. Dans l’industrie française, le chauffage des locaux représente 19% du gisement total d’économies d’énergie (il s’agit, en l’occurrence, essentiellement de combustibles), contre 12% pour les chaufferies et 9% pour la ventilation, vient d’estimer le Ceren.

Téléchargez la lettre hebdomadaire complète

Pour s'abonner à ThermPresse - 605 € TTC/an : cliquez ici

Exemple d'un numéro de ThermPresse :

ThermPresse du 22 juin 2009

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité