Chauffage individuel : de quoi sont équipés les logements français ?



Chauffage individuel : de quoi sont équipés les logements français ?

Comment sont chauffés les 21 565 832 logements de France métropolitaine utilisés comme résidences principales et qui, en individuel comme en collectif, ne sont dotés que d’équipements individuels pour le chauffage et la production d’ECS ? C’est à cette question que répond une étude que vient de publier le ministère en charge de l’énergie.

De cette étude qui porte sur l’année 2013, il ressort que, en ce qui concerne les logements ayant un seul mode de chauffage :
- 35,7% possèdent un chauffage central individuel (dont 91% uniquement une chaudière, 4,4% une PAC et 0,2% un système solaire thermique), avec 87,7% utilisant uniquement des radiateurs ou convecteurs fixes, 1,1% des appareils à accumulation, 4,3% un chauffage par le sol ou le plafond, avec aussi 5,2% équipés d’au moins deux émetteurs de chaleur ;
- 17,5% disposent d’un chauffage tout électrique, dont 79% utilisent des radiateurs ou convecteurs fixes, 4% des appareils à accumulation, 2,2%, un chauffage par le sol ou le plafond, tandis que 12% possèdent au moins deux émetteurs de chaleur.
- 8,6% sont équipés d’un chauffage par appareils indépendants, dont 11,3% utilisent uniquement des appareils fixes électriques, 7,6% des appareils fixes autres qu’électriques, 6,8% des cheminées à foyer ouvert, 20,8% des cheminées radiantes ou à foyer fermé ou des inserts, 9,3% des appareils mobiles électriques, 6,4% des appareils mobiles autres qu’électriques.
On ajoute au ministère que 2,8% des logements étudiés disposent d’au moins deux systèmes de chauffage central individuel. Et que 11,5% de ceux ayant au moins deux modes de chauffage possèdent notamment un chauffage central, 6,7% un chauffage tout électrique et 14,6% un chauffage par appareils indépendants. Autre enseignement de l’étude : 9,5% des logements ayant au moins deux systèmes de chauffage (dont un par appareil indépendant) utilisent, en plus donc d’un second système de chauffage, des appareils fixes électriques, 4,2% des appareils fixes autres qu’électriques, 3,4% des cheminées à foyer ouvert, 8,6% des cheminées radiantes ou à foyer fermé ou des inserts, 6% des appareils mobiles électriques et 3,4% des appareils mobiles autres qu’électriques.
L’étude indique également que la consommation d'énergie finale des logements n’ayant que des équipements individuels chauffage/ECS, a représenté une dépense annuelle totale de 34 990 millions d'euros en 2012, soit un montant moyen de 1 622 euros par logement, avec un volume total consommé de 32 460 Mtep, un volume moyen de 1 505 tep par logement et un volume moyen par m2 de 15,9 tep. Les dépenses ont totalisé 17 491 millions d'euros pour l'électricité, 8 844 millions pour le gaz, 5 502 millions pour le fioul, 764 millions pour les GPL en bouteille, 1 304 millions pour le bois-énergie, et 1084 millions pour les GPL en citerne, le charbon ou le pétrole lampant ou kerdane.


Les Français sont-ils prêts à payer plus cher pour un meilleur chauffage ?

36% des Français prêtent attention aux étiquettes d’efficacité énergétique quand ils achètent, par exemple, un système de chauffage, tandis que 28% savent que « remplacer un vieux radiateur est le meilleur moyen pour économiser de l’énergie et réduire les émissions de CO2 ». C’est ce qui ressort d’une récente enquête du groupe Vaillant.


chauffage-individuel

Voici les réponses des Français interrogés à diverses questions ou affirmations relatives au chauffage des logements :

« Connaissez-vous la consommation énergétique de votre logement en chauffage, en euros ? » 19,8% répondent : tout à fait d’accord ; 44,6%, plutôt d’accord ; 15,3%, sans avis ; 14,6%, plutôt pas d’accord ; 5,7%, pas du tout d’accord.

« Etes-vous prêt à investir dans un système de gestion intelligent de l’énergie domestique ? » 8,1% répondent : tout à fait d’accord ; 29,3%, plutôt d’accord ; 34,6%, sans avis ; 18,7%, plutôt pas d’accord ; 9,4%, pas du tout d’accord.

« Quand vous achetez des produits techniques (par exemple, radiateur), vous tenez compte des labels écologiques et de la classe énergétique ». 35,8% répondent : tout à fait d’accord ; 47,2%, plutôt d’accord ; 9,4%, sans avis; 4,8%, plutôt pas d’accord ; 2,8%, pas du tout d’accord.

« Remplacer les anciennes installations de chauffage par des techniques modernes est le meilleur moyen d’économiser durablement de l’énergie et de réduire les émissions de CO2 ». 27,7% répondent : tout à fait d’accord ; 44,2%, plutôt d’accord ; 19,3%, sans avis ; 6,3%, plutôt pas d’accord ; 2,6%, pas du tout d’accord.

« Je suis informé sur les techniques de chauffage efficaces et respectueuses de l’environnement qui reposent sur des EnR ». 13,4% répondent : tout à fait d’accord ; 35,6%, plutôt d’accord ; 26,2%, sans avis ; 17,9%, plutôt pas d’accord ; 6,9%, pas du tout d’accord.

« Je suis prêt à payer plus cher pour une technique de chauffage efficace et durable ». 12,2% répondent : tout à fait d’accord ; 28,6%, plutôt d’accord ; 26,2%, sans avis ; 21,2%, plutôt pas d’accord ; 11,8%, pas du tout d’accord.

« Je suis prêt à payer plus cher pour un chauffage que l’on puisse entretenir à distance ». 12,5% répondent : oui ; 87,5%, non.

« Je suis prêt à payer plus cher pour un chauffage qui ajuste le chauffage automatiquement et intelligemment en fonction de mes habitudes de vie ». 63,1% répondent : oui ; 36,9%, non.

« Je suis prêt à payer plus cher pour un chauffage efficace et durable qui se compose entièrement de matériaux recyclables ». 25,4% répondent : oui ; 74,6%, non

« Je suis prêt à payer plus cher pour un chauffage que l’on puisse commander à distance à l’aide d’une application ». 19,5% répondent : oui ; 85,5%, non. 

« Je suis prêt à payer plus cher pour un chauffage qui m’informe régulièrement de ma consommation d’énergie ». 46,8% répondent : oui ; 53,2%, non.


Pour s'abonner à l'édition complète de ThermPresse - 630 € TTC/an : Cliquez ici

Exemple d'un numéro de ThermPresse : ThermPresse du 25 Janvier 2016


Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Suggestions

Rénovation énergétique par étapes pour le logement individuel. Rapport d’expertise

Rénovation énergétique par étapes pour le logement  individuel.  Rapport d’expertise

Découvrez l'étude qui fait un point concret sur la rénovation « par étapes » des logements et analyse les conditions de réussite à la réalisation de rénovations performantes .


2021 et la Réglementation Environnementale : une année électrochoc ?

2021 et la Réglementation Environnementale : une année électrochoc ?

Suivons l'évolution de la RT 2012 à la future RE 2020, 2021 selon un calendrier mal adapté et incertain.


Chauffage urbain et réseaux de chaleur, solutions multi-énergies

Les réseaux de chaleur font partie du Plan Climat et représentent des solutions multi-énergies. Découvrez comment construire ces réseaux ainsi que leur fonctionnement.


Gestion énergétique des bâtiments tertiaires et multisites

En réponse au décret tertiaire et décret BACS pour optimiser la gestion énergétique des bâtiments tertiaires et multisites : solution EMS et comptage électrique communiquant


ECS collective avec EnR solaire ou pompe à chaleur

ECS collective avec EnR solaire ou pompe à chaleur

La production d'eau chaude sanitaire collective est essentielle car elle correspond à un besoin de confort sanitaire. De Dietrich propose des solutions pour l'ECS.


RE2020 : évolutions, nouveautés et avis d’un bureau d’études référent

RE2020 : évolutions, nouveautés et avis d’un bureau d’études référent

La Réglementation Environnementale 2020, reportée à 2021, continue d'inclure nouveautés et évolutions. Nathalie Tchang, directrice BET TRIBU ENERGIE, nous en présente les détails.


58 logements « zéro carbone » à Chanteloup en Brie (77). Retour d’expérience

58 logements « zéro carbone » à Chanteloup en Brie (77). Retour d’expérience

Présentation d'une réalisation "zéro carbone" de 58 logements collectifs et individuels à Chanteloup sur Brie. Une réussite !


PAC air-air, confort avec la console compacte, silencieuse et performante

PAC air-air, confort avec la console compacte, silencieuse et performante

La pompe à chaleur air-air est une solution aussi performante que compacte et silencieuse. Elle offre ainsi un confort total aux utilisateurs.


Chauffage, rafraîchissement et ECS : le confort n’admet pas de « circonstances exceptionnelles »

Chauffage, rafraîchissement et ECS : le confort n’admet pas de « circonstances exceptionnelles »

Avec l'augmentation de la présence au domicile, il devient nécessaire de trouver des solutions à haute efficacité énergétique, notamment en terme de chauffage et rafraîchissement des habitation


Entreprises PME : un crédit d’impôt pour la rénovation énergétique, encore méconnu !

Entreprises PME : un crédit d’impôt pour la rénovation énergétique, encore méconnu !

Les PME peuvent désormais bénéficier d'un crédit d'impôt "transition énergétique". Or peu d'entreprises le savent. Découvrez comment y prétendre.


BBC Effinergie Rénovation : un nouveau label pour les enjeux globaux du bâtiment

BBC Effinergie Rénovation : un nouveau label pour les enjeux globaux du bâtiment

L’association Effinergie présente les grandes lignes du label BBC Effinergie Rénovation qui sera applicable cet automne.


Etude sur la rénovation basse consommation des maisons individuelles

Etude sur la rénovation basse consommation des maisons individuelles

Effinergie présente une étude portant sur la rénovation basse consommation des maisons individuelles ayant pour objectif le niveau BBC-Effinergie.


Nouvelle mallette pédagogique de la construction durable

Nouvelle mallette pédagogique de la construction durable

Le dispositif RexBP est une nouvelle mallette idéale pour partager les expériences entre professionnels de terrain, formateurs et étudiants soucieux de contribuer à la construction durable


Crèche en construction hors site et autonome en énergie. Retour d’expérience

Crèche en construction hors site et autonome en énergie. Retour d’expérience

La construction hors site est une avancée indéniable dans le secteur du bâtiment. Découvrez ce retour d'expérience par l'entreprise ModuleM, appliqué à une crèche, autonome en énergie.


Décret tertiaire en rénovation : une obligation qui demande savoir-faire et temps

Décret tertiaire en rénovation : une obligation qui demande savoir-faire et temps

Le nouveau décret tertiaire en rénovation est désormais obligatoire pour tous les bâtiments existants de plus de 1000m2. Aussi, comment transformer cette obligation en opportunité ?