Chargement...

Chauffage sanitaire et CA des grossistes, climatique et Vinci, ...

Chauffage : début d’année contrasté pour les grossistes

En chauffage, le chiffre d’affaires des grossistes chauffage/sanitaire a reculé de 0,5% en mars 2010 (par rapport à mars 2009), avec + 1% en chaudières (y compris brûleurs en caisse) après des mois de janvier et février en baisse, + 4% en radiateurs (après deux mois proches de - 5%), - 15% pour l’ensemble climatisation+EnR. Sur une période de douze mois close en mars, les ventes de matériels de chauffage régressent de 7% (par rapport à la même période de l’année précédente), avec - 4% en chaudières et brûleurs en caisse, - 5% en radiateurs et - 19,5% en clim+EnR. C’est ce qu’a indiqué, présentant la dernière enquête de conjoncture Fnas/I+C, Sylvain Bernard, président de la section thermique de la fédération professionnelle des négociants chauffage/sanitaire Fnas, lors de la Convention nationale de cette fédération la semaine dernière à Paris. A fin mars, les statistiques des fabricants - et non plus celles des grossistes - font apparaître : des croissances de 6% en chaudières au sol et de 11% en murales, croissances tirées par la condensation (+ 34%, contre - 23% en traditionnel), avec + 14% en gaz et + 3% en fioul ; un recul de 0,5% en panneaux acier, mais une progression de 2,7% en sèche-serviettes ; une baisse (entre - 8 et - 19%) en chauffe-eau électriques. En plomberie (hors sanitaire), l’enquête Fnas/I+C fait apparaître un chiffre d’affaires négoce en croissance de 8% en mars 2010 (mais avec - 6% sur douze mois).

Chauffage : recul de 7% des achats des grossistes en 2009

Les achats des grossistes chauffage/plomberie/sanitaire ont diminué de 9% en 2009, à 3,67 milliards d’euros, dont 52% en chauffage (soit un gain de 1,5 point) et 18,5% en plomberie (- 1,5 point). C’est ce qui ressort d’une étude Fnas/I+C publiée la semaine dernière. En chauffage, les achats ont progressé de 1,5% sur les trois dernières années et de 24% sur les huit dernières, mais ils ont régressé de 7% l’an passé. En plomberie, le recul 2009 est de 15,5% (avec - 16% sur trois ans, mais + 11,5% sur huit ans.

Climatique : Vinci va racheter Faceo

Vinci vient de signer un protocole d’exclusivité avec Apax Partners pour acquérir Faceo, spécialiste français du facility management et de la maintenance (notamment en chauffage, climatisation et ventilation), avec un effectif de 2500 personnes et un chiffre d’affaires 2009 de 430 millions d’euros, dont 30% à l’international. < Cette acquisition - indique-t-on chez Vinci - accompagnerait et dynamiserait la création en cours de Vinci Facilities qui, au sein du pôle Energies de Vinci, regroupera l’essentiel des activités de facility management du groupe. > Avec Faceo, le facility management de Vinci représenterait, au total, un chiffre d’affaires de plus de 1,3 milliard d’euros.

Redémarrage de l’installateur francilien Electro Entreprise

Entreprise d’installation et de maintenance en électricité et en chauffage, la SAS SN Electro Entreprise (au capital de 50000 €) vient de naître à Courbevoie, après que la société Electro Entreprise, basée au même endroit, eut été mise en liquidation judiciaire, après avoir fait l’objet d’un plan de cession. La SN Electro Entreprise est présidée par Yves Merlhe et a pour directeur général Thierry Vacquer. Ces deux hommes occupent les mêmes fonctions au sein de la société d’installation Cide Elec, dont le siège est à Crosne (Essonne).

Climatique : ACH rachète l’installateur normand Ducré

Spécialisé notamment en génie climatique, le groupe parisien d’installation multitechnique ACH vient de prendre le contrôle de l’installateur normand de génie climatique, de plomberie et d’électricité Ducré. Basé à Alençon (Orne), Ducré a surtout une clientèle de grandes entreprises, en Normandie et en Ile-de-France. ACH, fondé en 2008 par des anciens dirigeants d’Eiffage, a réalisé en 2009 un chiffre d’affaires total de quelque 150 millions d’euros.

EN BREF

- ENR. Un nouveau partenariat entre EDF et les grossistes chauffage/sanitaire est actuellement à l’étude. Il s’agirait de renforcer le rôle des grossistes auprès des installateurs “en participant” au renforcement de la qualification de ces derniers en EnR, explique-t-on à la fédération de distributeurs Fnas. Le précédent partenariat entre EDF et la Fnas a permis de former à la pompe à chaleur 730 installateurs.

Téléchargez la lettre hebdomadaire complète

Pour s'abonner à ThermPresse - 605 € TTC/an : cliquez ici

Exemple d'un numéro de ThermPresse :

ThermPresse du 22 juin 2009

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité