Chargement...

Habitat individuel : PAC, PAC gaz. Climatique : Importations en 2011

Habitat individuel : vers des PAC de 2 kW et des PAC gaz   

Le marché évolue vers des pompes à chaleur autour de 2 ou 3 kW qui pourront fonctionner plus longtemps que celles d’aujourd’hui. C’est ce qu’a estimé Christian Cardonnel (Cardonnel Ingénierie) lors du colloque du salon BlueBat la semaine dernière à Paris. Pour sa part, Fabrice Pietre-Cambacedes, du Crigen, centre R&D de GDF Suez, a indiqué que, en pompes à chaleur fonctionnant au gaz naturel, des appareils adaptés au marché de la maison individuelle allaient arriver sur le marché européen. Sur ce marché, il y a un potentiel intéressant, a-t-il dit. En Europe, plusieurs projets de développement de telles PAC gaz domestiques sont en cours, notamment au sein des groupes Vaillant et Viessmann, ainsi qu’à la société britannique Sorption Energy et chez l’italien Robur. Lancé en 2011 et s’achevant en 2014, le projet de R&D européen Heat4U, qui développe une PAC gaz à absorption de 18 kW, associe, sous la coordination de Robur, notamment la division Thermotechnologie du groupe Bosch, GDF Suez et GrDF. Cette PAC en projet, qui vise en particulier le marché de la rénovation, fera l’objet de “field tests” en 2013, notamment en France, en vue d’un lancement commercial qui pourrait intervenir en 2014. Testé au Crigen, un prototype de cette PAC a obtenu de “très bons résultats”, “des performances élevées”, a dit M. Pietre-Cambacedes. La version était du type air/eau, mais une version géothermique est également envisagée.

Les Français tentés par la PAC, mais attachés à leur chaudière 

51% des Français n’imaginent pas changer leurs appareils de chauffage. Et 53%, leur chaudière. C’est ce qui ressort d’une récente enquête Opinionway pour Sofinco. 89% se disent “favorables à l’idée d’alimenter leur logement grâce à des énergies vertes, telles que la géothermie”. Mais les motifs qui les pousseraient à remplacer leur installation s’avèrent davantage financiers qu’environnementaux, commente-t-on chez Sofinco : 46% citent comme première raison l’impact sur leur budget quand ils ne sont que 36% à mentionner l’impact sur l’environnement. Et, du côté des réfractaires, l’argument est le même : 57% d’entre eux y sont opposés justement à cause de l’investissement financier que cela implique. Dans tous les cas, les Français ont beau y être plutôt favorables, le passage à l’acte semble encore lointain : ils ne sont pour l’instant que 14% à avoir déjà réalisé cette transformation chez eux et ils sont tout juste 13% à l’avoir envisagé. Par ailleurs, 98% des Français disent avoir modifié au moins un geste quotidien afin de réduire les dépenses énergétiques de leur logement. Ils sont, par exemple, 88% à préférer désormais la douche au bain. Et 72% à réduire la température moyenne chez eux.

Climatique : comment ont évolué les importations françaises en 2011 ?

Voici pour l’année 2011, selon les toutes dernières statistiques encore provisoires de la Direction générale des douanes, de quels pays surtout provenaient les importations françaises (en milliers d'euros) des principaux matériels de génie climatique (les chiffres de l’année antérieure sont entre parenthèses).

- Chaudières non électriques de chauffage central (hors fonte) : 227 711 (219 638), dont : 96 913 (99 604) d’Allemagne, 52 801 (50 253) d’Italie, 27 242 (22 523) d’Autriche, 25 468 (21 489) des Pays-Bas.
- Circulateurs de chauffage central et d'eau chaude : 71 812 (78 019), dont : 35 080 (36 542) d’Allemagne, 17 174 (22 279) du Danemark,  5 174 (4 862) de Hongrie, 4 025 (3 201) d’Italie.
- Radiateurs électriques à circulation de liquide : 64 736 (52 967), dont : 30 198 (16 354) d’Italie, 10 985 (11 675) de Chine, 10 205 (13 236) de Pologne, 4 241 (0) de Tunisie, 3 340 (5 770) de République tchèque. 
- Chauffe-eau électriques instantanés : 49 126 (10 845), dont : 36 576 (5 140) de Belgique, 3 600 (2 525) d’Italie, 3 563 (856) d’Espagne, 2 391 (706) de Chine, 1 423 (1 152) d’Allemagne.
- Chauffe-eau non-électriques à chauffage instantané ou à accumulation : 60 119 (81 096), dont: 16 730 (34 946) d’Allemagne, 11 494 (11 139) d’Italie, 5 776 (6 326) d’Espagne, 5 712 (6 116) des Pays-Bas, 3 714 (5 249) d’Autriche, 3 664 (3 176) de Belgique.
- Climatiseurs “split-system” du type mural ou pour fenêtre : 188 261 (155 277), dont : 82 067 (66 932) de Chine, 27 195 (23 957) de Thaïlande, 26 105 (25 532) du Japon, 16 002 (13 469) de Malaysie, 12 968 (10 643) de Corée du Sud, 10 052 (2 876) d’Allemagne.
- Climatiseurs avec soupape d'inversion du cycle thermique : 135 554 (160 359), dont : 52 779 (55 128) du Japon, 41 726 (40 796) de Thaïlande, 14 618 (17 386) d’Italie, 10 888 (13 706) d’Espagne.
- Climatiseurs avec dispositif de réfrigération, sans soupape d'inversion du cycle thermique : 118 834 (128 886), dont: 28 392 (34 526) d’Italie, 19 777 (13 105) de Chine, 17 205 (10 710) d’Espagne, 13 073 (15 583) d’Allemagne, 10 689 (9 537) des Etats-Unis.

Téléchargez la lettre hebdomadaire complète

Pour s'abonner à l'édition complète de ThermPresse - 605 € TTC/an : cliquez ici

Exemple d'un numéro de ThermPresse : ThermPresse du 30 janvier 2012

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité